FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Mythologie Egyptienne

Découvrez quelques dieux et déesses de l'Egypte antique...


Voici quelques dieux et déesses de l'Egypte ancienne. Cela va peut-être vous faire prendre goùt à la mythologie égyptienne :


HORUS : Dieu du ciel, de la lumière et de la bonté est représenté sous la forme d'un homme à tête de faucon. Il était le fils d'Isis et d'Osiris, était connu des grecs sous le nom d'Harsiesis. Le nom Horus "le lointain" désigne un grand nombre de dieux royaux. Les premiers rois d'Egypte étaient déjà considérés comme des Horus divins et associés de ce fait aux événements cosmiques.
A l'époque gréco-romaine, Horus adopta tous les aspects mythiques et magiques de la royauté jusqu'à remplacer le souverain réel. Représenté comme un homme avec une tête de faucon ou comme un faucon.
Il est connu comme le protecteur de la planète Saturne. Dieu égyptien du ciel, représenté sous la forme d'un faucon ou d'un homme à tête de faucon, dont les deux yeux sont la lune et le soleil, avec lequel il est parfois confondu. Sous la Ve dynastie (2500 av. J.-C.), le culte d'Osiris s'étant répandu dans toute l'Égypte, Horus se vit assimilé au fils d'Isis et d'Osiris, le petit Harpocrate des Grecs (Horus enfant) poursuivi par la fureur meurtrière de son oncle Seth, contre lequel il parvient à obtenir justice. Il devient alors le dieu national de l'Égypte, Seth étant celui des Barbares. Les Grecs l'identifièrent à Apollon, dieu boréal.


ISIS : Elle était la déesse de la guérison et de la beauté et elle avait une réputation de magicienne. Isis est l'épouse d'Osiris et la mère d'Horus. Vénérée pour son intelligence, sa ruse et sa ténacité,
elle est la Mère universelle, celle qui donne naissance à tous les êtres vivants. Isis donna vie à un serpent qui piqua Rê, monarque vieillissant contre lequel ses sujets se rebellaient. Il implora les dieux qui ne purent le guérir.
Isis offrit son aide à condition qu'il lui révèle son nom secret,source de la puissance universelle. Rê finit par céder et livrer son secret qui fitd'Isis la maîtresse de l'univers. C'est grâce à ce nouveau pouvoir infini qu'elle rendit
la santé à Rê et la vie à Osiris, son époux, en se transformant en vautour et en secouant ses ailes.



ANUBIS : Il est représenté sous la forme d'un homme à tête de chacal ou de chien. Sa mission consistait à montrer aux morts le chemin de l'autre monde. Anubis était le quatrième fils de Râ.C'est le dieu le plus important de la mythologie égyptienne car rien ne pouvait se faire sans sa présence pour gagner l'autre monde.On fait de lui tantôt le frère , tantôt le fils d'Osiris , ou encore le fils de Rê.






SEKHMET : Elle est représentée sous la forme d'une femme à tête de lionne, est coiffée d'un disque symbolisant le soleil. Sekhmet est la déesse de la guerre. Sekhmet provoque la sécheresse, empêche les crues du Nil, envoie les maladies et les épidémies...Seuls les rites d'apaisement calment la déesse et ramènent l'harmonie et l'équilibre.







SETH : Il est le frère d'Osiris. Seth incarnait l'esprit du mal, de la destruction, de la sécheresse et des ténèbres. Il était associé à de nombreux animaux du désert, dont l'hippopotame, le crocodile, le sanglier et du scorpion. Seth était d'habitude dépeint dans la forme humaine avec un chef de l'origine indéterminée, quoique dit ressembler à celui d'un aardvark. Il avait un museau courbé, la place droite - des oreilles renversées(données,bouchées) et une longue queue bifurquée. Parfois il a été représenté dans la forme entièrement animale avec un corps semblable à celui d'un lévrier. On a dit qu'il a été le fils ou bien de Noix(écrou) et Geb ou bien de Noix(écrou) et Ra et le frère d'Isis, Osiris et Nephthys. Nephthys a parfois donné comme son époux, bien qu'il soit plus généralement associé aux Déesses étrangères, Sémitiques Astarte et Anat. Malgré sa réputation, il avait un sanctuaire important à Ombos en Egypte Supérieure, son lieu de naissance réputé et avait son culte était aussi en vue dans la région nord-est du delta du Nil. Pour peu de temps pendant le tiers(troisième) millenium Av. J.C., Seth a remplacé Horus comme la déité tutélaire des pharaons. Cependant, l'histoire du meurtre de Seth d'Osiris et la guerre suivante avec Horus a gagné la monnaie et Horus a été reconstitué(rétabli) à son statut original. La guerre avec Horus a duré quatre-vingts ans, pendant lesquels Seth a arraché l'oeil gauche son adversaire et Horus a arraché la jambe antérieure de Seth et des testicules. Horus a finalement apparu victorieux, ou a considéré le vainqueur par un conseil des dieux et est ainsi devenu le dirigeant(règle) légitime des royaumes de l'Egypte et Supérieure et Inférieure. Seth a été forcé de rendre l'oeil d'Horus et a été ou bien châtré ou, dans quelques versions, tué. Dans quelques versions Seth est alors allé vivre avec le dieu de soleil Re, où il est devenu la voix du tonnerre. Dans le Livre de Seth Mort a été mentionné comme "le monsieur du ciel du nord" et tenu responsable de tempêtes et le temps nuageux. Seth a protégé Re pendant son voyage de nuit par le Milieu contre l'Apophis-serpent. D'autre part, Seth était un péril pour des Egyptiens ordinaires dans le Milieu, où il a été dit saisissent les âmes de l'imprudent. Parmi les animaux sacrés à Seth étaient le désert oryx, le crocodile, le verrat et l'hippopotame dans son aspect comme un destructeur de bateaux et de champs(domaines) plantés. Le porc était un tabou dans le culte de Seth. Les grecs plus tard ont assimilé Seth avec leur dieu-démon Typhon.

THOT : Il était le dieu de la sagesse et le patron des scribes du temple. Thot était représenté sous la forme d'un ibis ou d'un babouin, ou encore d'un singe à tête de chien. Thot est le frère d'Isis et d'Osiris. Il était vénéré dans toute l'ÉgypteIl semble avoir régné sur tout ce qui comportait une opération intellectuelle: l'établissement de l'écriture, la séparation des langages, et par suite l'annalistique et les lois. Il est le patron des scribes, mais il est aussi le dieu qui compte, le manieur de chiffres, c'est à dire le calculateur du temps, des années, du calendrier, le régent des divisions temporelles. Ces multiples aptitudes ont toujours fait de lui, dans les récits de la mythologie, le secrétaire avisé des dieux, le gratte-papier indispensable à toute action divine. Mais elles lui ont également valu d'autres prérogatives. Sa maîtrise des hiéroglyphes et des paroles divines fait de lui un redoutable magicien, celui qui, par sa connaissance des articulations créatrices du langage, peut susciter à volonté ce qu'il désire voir naître, c'est ce qui explique le fait qu'il ait été considéré, par les théologiens de Memphis, comme la langue de Ptah, c'est à dire comme l'expression verbale par laquelle le dieu donne l'existence à l'univers.



BASTET : Elle est représentée sous la forme d'une chatte ou d'une femme à tête de chat. Bastet était la déesse du plaisir. Elle était aussi la gardienne des femmes enceintes, elle protégeait les hommes contre les maladies contagieuses et les mauvais esprits. Bastet adorait la danse et la musique.Bastet était la divinité de la ville Bubastis à laquelle elle a donné son nom ("Per Bast" en égyptien "maison de Bastet), puis le culte des dieux locaux s'étend à tout le pays. Bastet est sereine et bienveillante, protectrice de l'humanité, également déesse musicienne de la joie.


Mythe : Les mythes égyptiens sur la création rapportent que les dieux créèrent tous les êtres avec de l'eau et de l'argile.
Lors des crues et des décrues, le Nil déposait un limon noir sur ses rives, le meilleur fertilisant du monde. L'inondation enrichissait la terre d'Égypte, grenier à blé de l'Antiquité.
Les graines, que le semeur jetait à poignées sur cette boue compacte et humide, germaient et donnaient d'abondantes récoltes. Toutes les plantes poussaient, reverdissaient, et aucun fruit ne séchait.
Le Nil, à grand débit, était, pour les hommes et femmes de l'Égypte ancienne, un bienfait des dieux, une bénédiction pour la terre.
Ce limon contenait également la riche argile, le matériau originel, que le dieu créateur utiliserait pour façonner l'univers ainsi que le premier homme et la première femme qui le peupleraient...

De même que le limon des rives du Nil se renouvelait à chaque crue, renfermant dans ses entrailles l'énergie bouillonnante du dieu créateur et premier perpétuant ainsi le miracle de la régénération et de la vie, le mythe égyptien soutenait aussi l'existence d'une force intérieure qui se perpétuait après la mort. Cette force, désignée sous le nom de ka ou " double ", survivait. La nature humaine se composait du corps physique, dont l'essence était la matière, et du principe spirituel intangible qui l'animait. Au moment du trépas, le corps physique se dédoublait, délivrant l'âme et ses éléments durables et impérissables.
Il fallait conserver les cadavres dans les meilleures conditions possibles et les embaumer afin de permettre au ka, s'il revenait du royaume des morts, de réintégrer l'enveloppe charnelle.
Le chemin que devait parcourir le ka menait à la grande salle du jugement, dans le royaume des morts, où Osiris, en compagnie d'autres dieux, jugeait les actions et les actes de l'âme lors de son passage sur la terre.
Outre les biens et objets personnels déposés dans la tombe du défunt, on plaçait dans les bras du cadavre un exemplaire du Livre des Morts contenant des instructions. Ce guide du monde des morts empêchait l'âme de se perdre et lui permettait de surmonter les dangers qu'elle pouvait rencontrer sur son chemin et de traverser les eaux noires du fleuve de la mort. Mais, surtout, il l'aidait à répondre correctement aux questions des dieux qui siégeaient au tribunal présidé par Osiris.
On introduisait aussi des statuettes, effigies du cadavre, qui remplaceraient le défunt le cas échéant...

La naissance du monde.
Avant la creation il y avait le "chaos" une eau primordial nommée Noun.
Selon les anciens égyptiens,le creation ne se fit pas "au commencement", mais "la première fois" ,c'est a ce moment,si elegament defini,que le dieu createur différencia et ordonna la matière primordiale.Jusqu'alors celle-ci avait été une masse unique ,n'avait pas encore été divisée
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Mythologie Egyptienne
Posté par hatchepsout_11 le 20/08/2004 07:50:41
pas mal, mais ca manque un peu d'information
Re: Mythologie Egyptienne
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:50:41
bravo !! Personnellement je suis passionnée par la religion egyptienne. Je dois admettre que cet article ne m'a pas appris grand chose ;-), mais il est très bien pour ceux qui veulent découvrir cette religion passionnante.

J'ai fait un site sur la religion egyptienne (http://www.nebetbastet.fr.st). Je ne veux pas faire de PUB, mais je pense que si vous voulez des informations complémentaires, mon sites pourra vous être utile !! :-))
Re: Mythologie Egyptienne
Posté par baboo le 20/08/2004 07:50:41
faut pas etre mechant comme ca
je trouve personellement cet article inxcomplet, mais on peu pas decrire toute la mythologie egyptienne en un article
cependant, tu as oublie une chose majeure, parler de râ. Tu ne fait qu'evoquer son nom, alors qu'il est primordial
Re: Mythologie Egyptienne
Posté par saarlooser le 20/08/2004 07:50:41
Mon commentaire avait pour seul but d'aider Estelle à s'améliorer pour l'écriture du prochain...Mais c'est déjà bien évidemment ! Au moins tu en as parlé, et c'est déjà une excellente idée !
Re: Mythologie Egyptienne
Posté par tadamm le 20/08/2004 07:50:41
Arf je te trouve un peu sévère saarlooser, certes elle aurait pu parler de Ra, de la guerre qui a oppposé Osiris et Seth, puis elle aurait pu parler aussi de comment Ra s'est fait baisé par Isis, puis de comment thot protégeait ses parchemins sacrés. Elle aurait pu parler de plein d'autre choses, mais penses tu que cela ait vé"ritablement d'importance?
Deja si quelqu'un qui ne connait pas les dieu de l'égypte ancienne et qu'il arrive a en retenir quelques uns. C'est déja pas mal non?
Mais je reconnais que la liste n'est pas suffisament exhaustive.
tchûûûûûsss
Tadamm
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 13 juin 2003
Modifié le 13 juin 2003
Lu 3 667 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143