FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2

Voici la deuxième partie du manuel de bonne conduite verbale qui vous permettra de vous tenir convenablement en bonne société, sans passer pour un hypocrite.


Vous ne savez pas vous exprimer autrement que par des vulgarités inccessantes et vous vous sentez perdu lorsque vous vous trouvez auprès de personnes qui ne sont pas de votre milieu ? Prenez des leçons de politiquement correct et devenez le gendre idéal, l'ami parfait, sans mentir ni passer pour un hypocrite !

Leçon numéro 1)
Ne dites pas : " Sa race de prof de maths il m'a encore collé j'ai trop les nerfs, en plus je devais aller traîner avec Momo mercredi, je vais lui faire sa fête à ce con !"

Dites plutot :
"Je suis exacerbé par l'audace de l'enseignant chargé de nous inculquer ses connaissance en matière de mathématiques, en effet, celui-ci à cru bénéfique de répondre à nos insultes et retards répétés en nous intimant l'odre de nous rendre dans notre établissement scolaire mercredi. Ce qui m'exaspère au plus haut point, c'est que ce jour là, justement, mon compagnon Mohamed ainsi que moi_même, devions nous divertir en nous promenant dans les rues de notre magnifique ville, ce qui évoquait en moi un plasir extrèmement vivace. Si ce célérat persiste, je me verrais contraint de sévir en étant violant. "

Leçon numéro 2)
Ne dites pas :
"Haaaaaaaa c'est quoi ce thon ? C'est avec ça que tu sors ? Je comprends pourquoi tu voulais pas nous la montrer. Tu l'a trouvé où, chez ED ? Vas-y je peux même pas la regarder ça me fait aux yeux tellement qu'elle est moche !"

Dites plutot :
"Ha, tu consens tout de même à nous présenter la jeune fille avec qui tu entretiens des relations saines et pures.
Elle n'a pas un physyque facile mais n'est-il pas vrai que seul compte la beauté intérieure ?
Je suppose que tu as dû rencontrer cette demoiselle dans un endroit fort peu respectable, car sa vue seule déclenche en moi un sentiment que je califierait de désagréable. "

Leçon numéro 3)
Ne dites pas :
"hein ? Quoi ? Tu fais une bouffe samedi soir ? Et tu crois franchement que je vais encore aller m'emmerder à une soirée relou avec des thons et des gogols, en plus si c'est ancore toi qui cuisine je vais encore chier partout avec tes saloperies, nan nan compte pas sur moi, tu m'as pris pour l'Abé Pierre ou quoi ?"

Dites plutot :

" Comment ? Plait-il ?, Tu m'invite à dîner chez toi samedi soir ? Mais c'est une exellente idée, je t'en remercie du fond du coeur ! Haaaa mais je vois dans mon agenda élèctronique offert par Père pour l'obtention de mon diplôme à l'Ena (avecles félicitations du juri dont mon oncle fait partie) que malheureusement je suis déjà convié à une soirée chez la Baronne Du Fermoir De Mon Sac.
De plus, permets moi d'être franc, la dernière fois que tu m'as fait le plaisr de m'inviter, je me suis trouvé fort irrité par les personnes qui m'entouraient, en effet, l'intelligence et la culture de certains dépassaient à peine celles du fruit de mer, que l'on m'a servi au Ritz, avant hier, et qui d'ailleurs était fort délectable ! Et puis il se trouvait là des jeunes filles au physique ingrat. Si je spuis me permetre d'abuser, la nourriture qui nous fût servi a endomagé mon transit intestinal, au point que je me trouvais indisposé pendant de longues heures.
Je m'excuse et te promets de faire un effort pour la prochaine fois. "

Leçon numéro 4)
Ne dites pas :
" Quoi ? C'est à moi que tu parles ? C'est à moi que tu parles ? Vas-y boufonne va dehors, je vais t'étaler la face que même ta mère elle va pas te reconnaître, tu vas comprendre qui c'est Harry. Tu vas tellement soufrir ta race que tu vas faire dans tes couches !"

Dites plutot :
" Hola, Fi ! C'en est trop ! Venez manant, je vous provoque en duel ! Sortons afin de ne pas déranger l'aimable clientelle de cette échoppe ! Vous m'avez insulté, moi, Aristide Du Chateau Des Ducs De Bretagne En BZH !! Je vous promets une correction dont vous vous souviendrez, maraud parmis les marauds, fripon de vallet !"

Ne dites pas : "Elle a recommencé, avec son article à la mord moi le noeud ? Mais t'as pas compris qu'on s'en secouait les parties, de ton politiquement correct ? Allez vas-y dégage !"

Dites plutot : 3 ainsi donc, vous avez récidivé, cher auteur, je me vois contrait et contrit de vous annoncer une bien mauvaise nouvelle. Asseyez vous je vous en prie. (Prenez un cigar, ils sont hors de prix) Mes camarades de lecture ainsi que moi-même sommes outrés par vos dégénérescences scriptatives ! Par conséquent nous avons organisé une réunion dont bien sûr je fus le président, et nous avons décidé qu'il était temps de cesser, je vous demande de vous arrêter !"

Voila, c'était le deuxième volet. Trop court ? j'en ferais un autre.
Ha ? Trop long ! Désolé j'avais mal compris, et bien tant pis, désolée de vous avoir dérangé.
Schuss !

PS : Photos de Ben, 5 ans, un enfant plitiquement correct sous tout raport, et toujours disponible !! Nan je déconne je le garde !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
Re: Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2
Posté par bellbill le 20/08/2004 07:53:33
Chère amie,
Bien que grandement choquées par le contenu de certaines des phrases citées dans cet article, ma soeur et moi désirons vous remercier pour votre louable essai de purifier la langue française. Il nous semble en effet que les jeunes d'aujourd'hui devraient consacrer plus de leurs loisirs à l'étude de la grammaire française et à l'aquisition d'un vocabulaire châtié .
Grand merci donc pour votre article très édifiant. Veuillez croire à l'expression de nos sentiments distingués.
BellBill et Ségo
loool bisous
Re: Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2
Posté par les pizzas joey le 20/08/2004 07:53:33
Desproges, quand tu nous tiens !! Lol
D.R Jeckyll, c'est digne de l'écrivain vraiment ! Tu devrais te convertir à la religion de Desproges et à ses convictions : il considère l'existence des coiffeurs comme une incitation au suicide et déteste entre beaucoup d'autres un goujats taximétrique !!
Re: Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2
Posté par adeline2c le 20/08/2004 07:53:33
parce qu'on te reproche des fautes d'orthographe ?
il n'y en a meme pas une ou deux par article... ;)
en tous cas, c'est sympa ! ;)
Ben, il est toujours dispo ? ptdr
bon allez jdeconne... continues a faire des articles, bientot j'aurais lu tous les tiens... mdr et ce serait fort dérangeant !
:D
@+++
@deline
Re: Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2
Posté par euryale le 20/08/2004 07:53:33
diable, quel language chatié! mais, cela manque de grossiértés, style 'putain sa race de pouf, vas chier, vas-y grosse salope, p'tit con de mes deux, j'vais t'faire gicler les boyaux!'...
vous voyez le genre?
Re: Ne dites pas... Dites plutot... Le politiquement correct 2
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:53:33
Dame ! Je reconnais enfin en l'auteur de cet article une personne dotée du même sens de l'humour que moi. Et je vais aller de ce pas conseiller cet écrit à tous les coquins et les fripons de mon entourage qui usent d'un language fort peu courtois.

Bon je rigole évidemment. Avec mes potes et mes soeurs ont s'amuse souvent à utiliser le language le plus précieux possible (pour se marrer évidemment).
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
L'auteur : Elodie Alias elodelu
34 ans, Nantes (France).
Publié le 05 juillet 2003
Modifié le 05 juillet 2003
Lu 2 118 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143