FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Né sourd

Je m'appelle Paul André, j'ai 21 ans et suis né déficient auditif. Je vous raconte ma surdité.


Je m'appelle Paul André, j'ai 21 ans et suis né déficient auditif. A priori, pas de raison héréditaire. Pas d'accident non plus, enfin, on espère ! Moi, je m'en fiche. Je suis né comme ça et je n'en chercherais pas la cause. Faut faire avec.

Bref, je suis venu au monde (merci maman pour tant d'efforts), avec une perte auditive asymétrique aux deux oreilles. C'est-à-dire que j'ai une perte de 40% à droite et de 90% à gauche.

On a découvert ma surdité dès ma rentrée en maternelle. Il paraît que la maitresse m'appelait pour aller au tableau et que je ne réagissais pas. C'est ça qui avait mis la puce à l'oreille, si j'ose dire. On a essayé pas mal de trucs dont un traitement qui consistait à m'enfermer dans une cabine et à me mettre en condition de foetus. On me faisait écouter de la musique classique (je crois que c'est depuis ce moment-là que j'adore Mozart) et les voix des parents... C'était agréable, je ne nierais pas le contraire, mais ça n'avait pas marché. Ma surdité n'avait donc pas une cause "psychologique", "post-traumatique" ou quelque chose dans le genre. J'espère que ce traitement marche pour d'autres... Par la suite, on a donc décidé de m'appareiller. D'abord un seul appareil puis les deux.

Avec mes appareils, j'entend quasi normalement à droite, mais mon oreille gauche est décidement irrécupérable.

Je n'ai commencé à apprendre à parler qu'à partir de l'âge de 5 ans. J'ai travaillé avec une orthophoniste formidable, qui, malgré qu'elle m'ait fait parfois pleurer, a réussi un sacré challenge avec le feignant que je suis. Je lui en suis éternellement reconnaisant. Le fruit de ce travail est qu'aujourd'hui beaucoup de personne, à m'entendre parler, ne se rende pas compte de mon handicap. Je le prend comme un compliment.

J'ai été très bien intégré dans un milieu scolaire normal. Je n'ai pas redoublé une seule classe en primaire, de même au collège. Bien sûr, question intégration social, c'était plus difficile, les enfants étant souvent cruels sans s'en rendre compte. Mon retard en communication et mes difficultés à comprendre les flux de paroles enfantines ont fait de moi un sujet propice à certaines blagues. Mais jamais directement méchantes. Quand j'étais seul, je m'imaginais tout un univers imaginaire, que j'ai pu exploiter au théâtre. Le théâtre m'a permis de m'exprimer, d'être quelqu'un d'autre sur scène et de dégager toute l'énergie que j'avais tendance refouler. De pluss, le théâtre est un excellent moyen de travailler son Francais, autant oral qu'écrit. J'ai appris à bien articuler, à bien placer les émotions, à bien lire, avec pauses, intonations et tout, et surtout, le vocabulaire qui y est très riche !

Au lycée, j'ai pendant longtemps cherché à cacher mon handicap. En effet, ma prothèse droite me permettant d'entendre normalement, j'avais parfois tendance à l'oublier. Mais les inconvénients restaient là. Incapacité, ou plutôt "grosse" difficulté, à suivre les conversations dans les environnements bruyants. L'enfer, c'était la cantine. Or s'il y a bien un endroit où des liens se nouent, par le biais des conversations, c'est bien le resto. De même dans le hall dans l'enceinte du lycée. Je me concentrais beaucoup en cours pour suivre le prof, alors souvent, dans ces deux autres milieux, j'avais tendance à me reposer, à ne pas faire d'effort. Mais, devant le prix de cette "pause", exclusion, j'ai du faire des efforts car, même si j'ai appris à supporter la solitude, je voulais absolumment me faire des amis.

Grâce au théâtre toujours, j'ai, je pense, réussi mon intégration au lycée. Non seulement le théâtre m'a permis de nouer des relations, mais en plus de me faire connaître sous un autre jour. Combien de fois ai-je surpris mes camarades de classe dès qu'ils me voyaient sur scène ! Aujourd'hui, je ne me sens pas exclu. J'ai pas mal d'amis.

J'ai aussi beaucoup d'amis malentendants. En effet, je fais partie d'une association, l'ADESDA depuis ma 5ème. J'ai pu me rendre compte que je n'étais pas tout seul et qu'il existait des plus touchés que moi. J'ai par exemple fait la connaissance d'une amie très chère qui n'entend absolumment rien, ne sait pas ce qu'est la musique, et qui pourtant, s'en sort super bien, rien qu'en lisant sur les lèvres. J'ai appris à lire sur les lèvres. C'est une faculté qu'aujourd'hui j'emploie parfois et m'aide toujours.

J'ai redoublé ma seconde, mais ce n'est pas vraiment à cause de mon handicap. C'était surtout pour une meilleure mise à niveau, afin d'être plus à l'aise en première et terminale. J'ai une bonne scolarité. En première et en terminale, je devais avoir environ 12 de moyenne générale. Et le plus important est que j'ai eu mon BAC ES (filière générale donc) en juin 2000. Inutile de vous dire que mes parents, qui se faisaient tellement de souçis, étaient soulagés.

Ensuite, j'ai suivi deux années dans un IUT de "documentation d'entreprise" en Information-Communication (bizzare pour un "handicapé de la communication, non ?), à Paris. Ca s'est très bien passé, et le monde de la communication me passionne.

Aujourd'hui, je travaille en contrat de qualification chez France Télécom, au poste de webmaster. Ca se passe très bien.

Que pourrais-je dire aux entendants ? Hé bien que les malentendants sont comme vous. Ils ont soif de communication. Ils ont juste besoin que vous leur aidiez un peu. Ainsi, par pitié, ne parlez pas dans votre barbe !! Si vous nous parliez sans crainte, vous pourriez être surpris par tout tout ce qu'on a vous dire. C'est normal. Moi, je ne parle que depuis l'âge de 5 ans. Il faut bien rattraper ce retard... Et dernier conseil, qui concerne surtout mes amis : mettez vous à ma droite, svp, mon oreille gauche est un peu "bouché".

Voilà. Je tenais à faire cette page pour satisfaire la curiosité de certains, pour rassurer les parents d'enfants handicapés auditifs et pour mieux faire connaître cet handicap qui révêt pas mal de préjugés idiots.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
Re: Né sourd
Posté par willis95 le 20/08/2004 07:50:42
Excellent article qui m'a beaucoup touché.
Re: Né sourd
Posté par bidi le 20/08/2004 07:50:42
C'est pas vrai, enfin un article sur la surdité ! :-D ! Je viens d'en rediger un,on en parle pas assez je trouve, moi je suis sourde severe(une perte de 81 a 90 decibels) et personnellement mon integration a l'ecole primaire(tjrs ac les entendants) n'a pas tjrs ete facile (je me faisais frapper par un garcon, et j'ai recu une lettre signée par bcp de ma classe ac des insultes...)mais depuis que je suis en secondaire, tout va bcp mieux, jsuis vmr super bien integrée ac mes amis entendants ! Mais je suis contente mtn d'etre sourde... mmmh ce silence qd on eteind ses appareils ! Alors courage a tous les mal entendant et sourds et a toi aussi Paul André !!! Kiss
Re: Né sourd
Posté par madness le 20/08/2004 07:50:42
Il est excellent ton article, c'est une tres belle histoire ! Merci de ns la faire partager :-))
Re: Né sourd
Posté par paularbear le 20/08/2004 07:50:42
Merci à tous pour vos commentaires encourageants. Ca me fait super plaisir !

Si le monde de la surdité, et la lutte pour ses droits, vous intéressent, je n'aurais qu'une adresse à vous donner :

www.afideo.org

@+ !
Re: Né sourd
Posté par adeliambo le 20/08/2004 07:50:42
salut ton article est vraiment excellent il n'y a rien a dire!!
dans la famille de ma meilleure alie il y a bcp de mal-entendants et franchement je n'ai pas grand chose ate dire a par t BRAVo et bonne chance pour ta vie!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
Publié le 11 juin 2003
Modifié le 11 juin 2003
Lu 859 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143