Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Nestor Burma : La nuit de Saint-Germain des Près

Burma, une nouvelle fois plongé dans un sombre polar en plein cœur de Paris...


"Paris, été 1957. Nestor Burma enquête pour le compte d'un client dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Manière pour le détective de nouer quelques connaissances parmi les cercles artistiques et intellectuels qui semblent avoir élu domicile dans ce secteur de Paris : écrivains, critiques, musiciens. C'est sur les traces de l'un deux, justement, que Burma est lancé : Charlie Mac Gee, batteur de jazz talentueux, et sans doute aux prises, aussi, avec les milieux de la drogue et de la délinquance qui gravitent autour de ce genre d'artiste. Avec le concours de Marcelle, compagne de circonstance, Burma parvient finalement à loger son client, dans un hôtel de la rive gauche. Il n'y a qu'un seul ennui : il est mort... " (Présentation Casterman)


Nestor Burma, le célèbre détective de l'agence Fiat Lux fait son grand retour en bande dessinée sous le crayon Emmanuel Moynot. Et oui Tardi en plein chantier du Cri du Peuple a passé la main pour cette nouvelle adaptation du célèbre personnage inventé par le romancier Léo Malet.


Cette cinquième adaptation nous entraîne en plein Paris des années 50, dans le quartier mythique de Saint-Germain des Prés et sa pléiade d'artistes et d'intellectuels. Les amoureux du quartier seront ainsi en terrain connu avec cet album puisque Moynot nous en représente une image plutôt fidèle. Mais Saint-Germain reste le prétexte à un sombre polar comme toujours quand il s'agit de Nestor Burma. Celui-ci traîne une nouvelle fois ses basques là où il ne faut pas et rencontre au cours de son enquête une série de personnages atypiques qui donnent tout leur saveur aux histoires de ce détective goguenard. Mais Moynot semble s'attacher à nous présenter un Burma plus complexe qu'il n'y paraît, aux allures à la fois d'intellectuel et d'homme d'action. Cependant il reste toujours aussi nonchalant et désabusé par la vie.


Du point de vue graphique, Moynot s'essaye à son tour dans la veine réaliste avec un trait simple en apparence. Là où cette adaptation tranche avec celles de Tardi, c'est par l'apparition de la couleur, qui reste néanmoins sobre pour rendre l'atmosphère noire du scénario de Malet. Le grand intérêt du dessin de Moynot sont la multitude de détails qui nous en apprennent beaucoup sans en avoir l'air. Moynot nous offre une galerie de tronches remarquables, comme on avait déjà l'habitude d'en voir sous le crayon de Tardi. D'ailleurs on sent que Moynot s'inspire de son prédécesseur pour reprendre le flambeau de cette série, tout en essayant d'imprimer petit à petit sa propre patte.


Titre : Nestor Burma : La nuit de Saint-Germain des Près
Auteur : Emmanuel Moynot (adaptation d'un roman de Léo Malet)
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Nestor Burma : La nuit de Saint-Germain des Près
Posté par jacquesv le 01/05/2005 12:54:06
j'adore cette série de polars "Les nouveaux mystères de Paris" de Leo Malet

Vivement conseillé à tous les gens qui aiment Paris!!
(mais les petits hôtels bonmarchés de ces années là ne sont plus si bonmarchés, hélas!)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 24 janvier 2005
Modifié le 23 janvier 2005
Lu 1 340 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲