Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Neymar, le rêve du PSG

Celui que l'on prédit comme le futur meilleur joueur du monde attise les convoitises des plus grands clubs européens dont le PSG.


Depuis deux ans, la planète football ne cesse de parler de Neymar, cette petite pépite brésilienne qui illumine les terrains tous les week-ends. Depuis ce moment, la question la plus récurrente qui tourne à son sujet est sur le club européen à qui il donnera sa préférence. A chaque période de transfert, que ce soit au mois de juillet ou lors du mercato estival, des rumeurs de transferts ne cessent de circuler sur lui. Vers quelles destinations ? En juillet 2011, on parlait d'un accord trouvé avec le Real de Madrid. Mais le bras droit de son agent réfutait directement "il n'y a aucun accord secret. Dès qu'il se passera quelque chose, vous autres les journalistes seraient les premiers mis au courant".
Avant toute chose, il est intéressant de préciser que Neymar est en contrat avec le FC Santos jusqu'en juin 2014. Pour être plus clair, il ne reste plus qu'un mercato estival avant la date d'expiration du contrat. La première chose à faire pour Santos serait de proposer un contrat des plus juteux à son attaquant superstar. Cependant, il semblerait trés étonnant qu'il prolonge dans son club brésilien, notamment aux vues de ses dernières déclarations "je suis chez moi au Brésil, dans ce club de Santos. Je n'ai vraiment aucune hâte de m'en aller mais je ne vais pas cacher mon envie de jouer prochainement en Europe, de jouer un jour une des coupes les plus prestigieuses, la Ligue des Champions". Mais son envie d'ailleurs n'est pas la seule raison pour laquelle Neymar ne va pas prolonger en faveur de Santos. Il ne le cache pas mais l'argent est une donnée très importante pour prendre ses décisions en ce qui concerne son avenir professionnel donc l'hypothèse de la prolongation perd tout son crédit. En quittant Santos alors qu'il serait encore sous contrat, le montant du transfert finirait tout simplement dans le coffre-fort de Santos alors que s'il était ammené à quitter son pays en juin 2014, il lui sera promis une prime de signature plus qu'exhorbitante. De plus, il pourrait choisir sa ville d'accueil sans que le FC Santos ait quoi que ce soit à dire. Ce facteur ci, personne ne nous fera croire que Santos n'en soit nullement au courant. Il doit se faire une raison, il ne touchera pas un billet sur le départ de sa star mais le Président Ribeiro n'en est pas désappointé plus que de mesure "si Neymar ne prolonge pas et qu'il part à la fin de son bail, on ne lui en voudra pas. Je n'ai pas la sensation qu'il nous doive quelque chose. Ce fut une réelle chance de le compter dans nos rangs pendant toutes ces années. Des joueurs de cette trempe, je n'en verrai surement plus donc je me satisfait de chaque jour passé avec Neymar dans notre effectif". De plus, Neymar a tout intêret de rester jusqu'à la fin, c'est à dire 2014, car ses contrats publicitaires, en partenariat très étroit avec Santos, s'élèvent à des sommes plutôt rondelettes et Neymar a toujours clamer son envie de rester jusqu'à la Coupe du Monde 2014, mondial qu'il aime à surnommer "son mondial, mondial qu'il rêve de disputer à la maison devant son peuple et sa famille.


Accord avec le barça ?

Cependant, une question reste en suspend. Maintenant que nous sommes surs à 90% qu'il arrivera sur le sol du vieux continent pas avant 2014, où attérira-t-il ? Les dernières informations indiquent qu'il existerait un accord de principe entre lui et le grand FC Barcelone. Et ces rumeurs, aucune personne figurant parmi la garde rapprochée de Neymar n'est venu pour le contredire. Neymar devrait 80 millions d'euros au club catalan s'il était ammené à rejoindre d'autres horizons que celui du Camp Nou. Son agent lui-même à 90% les chances que son protégé soit le partenaire de Messi. Pour autant, d'autres formations européennes rêvent encore de l'attirer comme le Real Madrid, Chelsea et surtout le PSG. Car c'est bien le troisième club cité qui semble recouvrir le plus de points en vue d'accueillir la star trans-atlantique. Premièrement, le gout prononcé pour l'argent de Neymar n'est plus une réputation à confirmer donc les résèrves quasi illimitées de QSI seraient après à plaire au brésilien. Mais pas que ! Leonardo a encore de nombreux amis au Brésil dont des personnes très proches de Neymar comme son président actuel et son agent. Il serait donc possible qu'ils le conseillent de migrer vers la capitale française plutôt qu'en Catalogne. Un autre paramètre pourrait s'avérer être plus important que prévu. Avant de parler de Neymar, un autre brésilien foulera la pelouse du Parc des Princes, ce sera d'ailleurs dès le mois de juillet. Il s'agit de Lucas Moura. Son arrivée ne serait peut-être qu'un fin stratagème visant la venue prochaine de Neymar. Lucas Moura n'est pas un joueur brésilien comme les autres. Il est talentueux, certes, mais il vient de Santos où il a pu créer une profonde amitié avec Neymar. A l'annonce du départ de Moura vers Paris, ce dernier avouait "je suis content pour lui. Il mérite de jouer dans un grand club comme le Paris Saint Germain. Je ne connais pas trop le football français et son championnat. Je connaissais déjà le PSG avec Ronaldinho". Avec Moura, Neymar va peu à peu s'intéresser au PSG qu'il considère lui même comme "une équipe pleine d'avenir". Son ami pourra donc jouer un rôle important dans la prochaine décision de Neymar. C'est pour cette raison que le club parisien multiplie les petites intentions pour que l'arrivée de Lucas Moura se fasse de la meilleur des façons. A la fin du mois d'octobre, Leonardo a prévu à Lucas Moura et sa famille une petite visite privée de la capitale et de ses environs. Paris va donc mettre tout en oeuvre pour que Moura fasse de la bonne publicité et puisse convaincre Neymar de le rejoindre. Selon son agent, également celui de Lucas Moura, une artivée de Neymar au PSG serait complètement envisageable "Lucas Moura était la propriété de Manchester United à plus de 85% mais il ne sera pas à Old Trafford en janvier prochain donc cela prouve que rien est définitif". Encore faudra-t-il que Paris atteigne un meilleur niveau européen qu'il ne l'est aujourd'hui...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 27 octobre 2012
Modifié le 21 octobre 2012
Lu 1 802 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲