Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Notre avenir, à nous (pas à celui du voisin pour une fois)

qu'est ce qui nous attend après avoir choisi telle ou telle filière ? Qu'est ce qui nous attend de bon comme de mauvais ? étions nous prêts ? Bridget Jones a l'âge de raison, nous avons celui de décider de notre avenir, de notre vie, mais décidons nous vraiment... ?


J'aime pas les gens qui essaient de me trouver une vocation pour la soirée, un talent caché, mais alors bien caché, qu'ils espèrent, en tant que quasi-inconnus à ma vie, trouver, tout ça sous prétexte que, à bientôt 17 ans, en 1ère littéraire, j'ai eu le malheur de leur dire, suite à leurs interrogations à propos de MA vie à MOI et de ma situation scolaire et psychologique actuelle, que je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire après la bac.
"Et ça, ça te plairait pas Clémentine ? (sur un ton de pitié extrême)
_Nan, nan... C'est pas assez... En fait c'est trop... Nan. (large sourire hypocrite et gêné)
Je suis passée par tous les plus pitoyables métiers de la terre (désolée pour ceux qui les exercent !).
"La publicité tu aimerais ?"
"Et pourquoi pas avocate ? Le droit c'est bien ? Evidemment il faut passer par la fac mais bon... "
Evidemment, tant que c'est pas VOUS qui vous la tapez...
Mon père a même été jusqu'à me proposer de devenir (tenez vous bien...) : rénovatrice de vieux papiers peints moisis (ou un truc dans le genre mais qui s'en rapproche fortement...) ! Il y est allé fort sur ce coup là...
J'aime le jus de pomme sans sucre ou sans ajouts non naturels.
J'aime rigoler, ça oui, j'adore même...
J'aime le pain de mie moelleux.
J'aime sentir le vent chaud. Et la pluie chaude aussi.
Qu'est ce que je pourrais faire comme métier avec ces qualifications (splendides, il faut le dire !) ?... Essayeuse de trucs de la vie. Ouais c'est pas mal ça, même très bien. Ca me correspond totalement. Mais soyons réalistes : si ça existait, tous les postes seraient déjà pourvus...
L'art culinaire dans sa langue. Voilà le futur. Des cours de cuisine étrangère dans leur langue. Pas con hein ? Je sais, c'est de moi...

Non qu'on se le dise, la vie, c'est pas un long fleuve tranquille. Faut se l'avouer maintenant qu'on a plus 8 ans... Les contes de fées et tout ce qui va avec : foutaises, balivernes ! On essaie de nous faire gober depuis notre plus tendre enfance que tout est bien qui finit bien, qu'ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants... Soyons lucides. Mais c'est évidemment très très dur. Ben oui, comment se rentrer dans la tête que la filière que l'on va prendre, les choix que l'on va faire, à seulement 15 ou 16 ans, vont décider de notre avenir tout entier ? Comment accepter l'idée que si l'on se trompe... PATATRA : t'as foutu ta vie en l'air... ? Et le prince charmant dans tout ça, n'en parlons même pas ! S'il n'est ni Brad Pitt, ni plein aux as, aucune chance mec ! Reviens au prochain casting comme on dirait maintenant... C'est navrant comme la société à tout formaté. Physique, profession, fringues, voiture, fréquentations... Tout est sous son contrôle ! Et c'est souvent elle qui nous mène à faire les mauvais choix ! On va préférer devenir médecin, avocat, prof, à l'insu de nos VRAIES envies. Et le rêve de boulangère partit en fumée...

D'accord, je m'égare. Tout ça pour dire que nous ne nous contrôlons jamais réellement, nos décisions sont très souvent guidées par des influences autres que nos véritables envies. Le tout est de savoir échapper au monde qui nous entoure, et qui nous emprisonne parfois, pour réfléchir à ce qu'il y a de mieux pour soi. Cela étant dit, ne remettez pas toujours en cause l'avis de vos parents, ou proches, qui ont l'expérience dont nous manquons, nous, novices de la vie (eh ouais, il nous reste 70 belles années devant nous quand même !)...

Voilà, ça c'est mon premier article ! Alors soyez indulgents svp ! J'ai laissé mes pensées s'échapper et mes doigts courrir sur le clavier et voici le résultat ! Merci d'avoir posé vos yeux sur mes mots. J'espère que vous vous y retrouvez... :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Notre avenir, à nous (celui du voisin aussi par extension ;o))
Posté par remureur le 22/08/2005 21:37:30
alors là, un tel manque d'ambition, c'est dur à croire...
Sachez simplement qu'avec de la volonté et du travail (même si le mot semble vous rebuter) on peut réaliser ses rêves de gosse (dans la mesure du possible qd même). Quel interêt de trouver une planque? S'emmerder pendant 40ans, c'est pourtant assez désagréable.
Personnellement, j'ai des rêves, j'ai des passions, et je compte bien les réaliser, même si pour ca il me faudra faire de longues études, bosser comme un fou, etc. La récompense est à la hauteur. Le principal critère de choix pour un métier, c'est avant tout l'interêt ; l'argent, et surtout les heures de travail, ca passe après.
voilà mon avis.
P.S. : le métier de prof n'est pas forcément facile. Demandez-leur pour voir, et essayez d'en trouver un heureux de son sort... Prof, c'est quand même une vocation.
Notre avenir, à nous (celui du voisin aussi par extension ;o))
Posté par chaminou le 29/07/2005 13:44:40
Salut à toi,

Moi, je le trouve aps mal, ton article. Il est frais, spontané, et els questions que tu te poses sont tout à fait normales, m'est avis.
A ton âge (eh oui, je vais m'exprimer comme un vieux chat de vingt six ans!), j'étais tout à fait eprdue aussi: en fait, j'ignorais bien évidemment tout des métiers qui pourraient me plaire ou non à la base. Et c'est d'ailleurs encore toujours un peu le cas.
Si on m'avait dit que j'allais aller jusqu'au DESS (Master, achteure?) il y a dix ans, je ne l'aurais jamais cru, et d'ailleurs, je ne savais même pas ce que c'était.
Non. Pour moi, la fac, c'était long et pénible... Et c'est pourtant là que tu atterris lorsqu'après le bac, tu ne sais TOUJOURS pas quoi faire. Et ma foi, je ne regrette rien.
Je pense que pour le moment, tu n'as pas à te focaliser sur un métier bien précis. Mon conseills era certainement perçu comme subjectif à l'extrême, mais fais ce que tua s envie de faire après le bac, et ne te pose pas trop de questions.
Je pense qu'on finit toujours par retomber plus ou moins sur ses pattes (mraaaw!)
Cha*
Re: Notre avenir, à nous (pas à celui du voisin pour une fois)
Posté par dor daedeloth le 27/07/2005 12:38:46
f-x, tu m'as l'air d'un étudiant bien sympathique, qui ne connait, de toute évidence, pas la signification des phrases qu'il écrit.
Je cite : "Si je comprend bien il vous faut pas mal de tune (je comprend), aucune personne qui vous gueules dessus (c'est aussi compréhensible), des horaires cool (jusqu'à là je comprend toujours), une planque, etc etc...Moi je vois qu'une seule solution : devenir PATRON" ==> patron = tranquille !?!!!!! ; de plus, quand tu es patron, sauf si t'es le boss suprême, tu es sur un siège éjectable. Je n'appelle pas ça la planque. J'ai un oncle qui est patron d'une petite entreprise (3-4 employés), il gagne bcp de thune, mais je peux te dire qu'il en paie le prix sur sa vie privée ... Ensuite, je n'ai jamais prétendu que tu avais dit qu'il ne fallait pas bosser, j'ai seulement voulu souligner que tu prenais le 'métier' de patron de manière désinvolte, comme si on se disait d'un coup "tiens je vais devenir Patron !", alors que le seul moyen de l'être en faisant des études, c'est de passer par l'X, ce que peu de gens peuvent faire, et que même sorti de l'X il est peu probable que tu sois patron.Je m'épargnerai la peine de répondre à la provocation de niveau collège qui se trouve dans le 1er paragraphe, mais j'aimerais au moins savoir sur quoi tu te bases pour affirmer cela avec tant de facilités. C'est vrai que je n'ai pas expliqué pourquoi je dis que les flics sont des lâches : je n'habite pas dans un quartier tranquille, ok, mais ce n'est pas la banlieue parisienne non plus, et pourtant je les ai vus, ces enfoirés, passer en bagnole devant qqn qui se faisait agresser, et ces petits PD ont immédiatement tourné la tête de l'autre côté et accéléré "on n'a rien vu !!!" Par contre ils sont très forts pour te faire chier quand tu ne traverses pas sur un passage pour piétons ! Si ça t'arrive un jour, on en rediscutera, d'accord ? [Surtout si t'es à la place du mec qui se fait aggresser]
Je t'inviterai ensuite à relire mon post, comme tu m'a invité à relire le tien. J'ai parlé de branleurs dans l'ADMINISTRATION, pas des fonctionnaires en général, relis bien. De même, je n'ai pas dit que les profs etaient des branleurs en général, car pas mal font +/- leur boulot - par contre tu ne m'as pas bien compris, pour moi la planque = la sûreté de l'emploi avant tout - et les profs dans le public sont QUASIMENT IN-DE-BOU-LON-NABLES et j'insiste (ex : une prof de math de 2nde de mon lycée, qui y est depuis pas mal de temps, est non seulement nulle à chier, mais elle harcèle certains élèves ; des plaintes pour harcèment ont déjà été déposées il me semble, et elle est TJS là, même pas inquiétée, car elle sait qu'il ne lui arrivera rien tant qu'elle ne lève pas la main sur un élève ; les cas comme celui-là abondent)

Pour terminer, le sujet de l'article est 'notre avenir', i.e. notre futur job, et je ne vois pas ce que "il y a un truc que je sais, c'est que je veux faire qqchose de ma vie.... donc je me bouge le cul, je bosse (même si c'est pas toujours marrant), en gros j'AVANCE!!! Et avec une paire de diplôme et un peu de chatte j'aurai peut être la chance de trouver un boulot convenable...mais au moin je me serais donné les moyens, se qui j'ai l'impréssion manque à pas mal de monde pour trouver quoi faire de sa vie." vient faire là ... on s'en fout un peu en fait ... Une chose qui m'a choqué : comment peux-tu affirmer que je pense savoir pas mal de choses ? J'avoue que j'ai du mal à comprendre, et c'est d'ailleurs parfaitement faux. Tu me reprochais également les généralisations abusives, alors lis la fin de ton dernier post : "comme la plupart tu as un gros pb psychologique sur le monde du travail" faut pas pousser mémé dans les orties, là, d'autant que cette affirmation est gratuite et non fondée. Sur mes prétendues idées reçues ... 1) tout le monde en a 2) tu m'en prêtes bcp plus que je n'en ai. Ne serait-ce que pour les profs, j'ai reçu mes idées de la bouche même de plusieurs d'entre eux : "faut dire que les horaires des profs permettent une grande liberté dans la vie privée, et les vacances sont un privilège par rapport aux autres" "je suis agrégée et en fin de carrière, niveau salaire j'ai jamais eu à me plaindre" etc. ce ne sont pas les termes exacts, mais ça m'a marqué - si t'es pas convaincu, je t'invite à discuter avec des profs de lycée, d'univ ou de prépa ...
Enfin l'apothéose, le coup du 1+1=2, carrément rien à voir ! ^^ Si tu voulais dire qu'il n'y a pas de point de vue universel sur quoi que ce soit, je suis bien d'accord avec toi, j'apporte juste le mien en gage de conseil tout au plus, mais je fais confiance à l'auteur, qui est je suppose assez sensée, pour se forger sa propre opinion.
Voilà voilà ... dsl pour ma mauvaise humeur, g pas bcp dormi ...
@+
Re: Notre avenir, à nous (pas à celui du voisin pour une fois)
Posté par f-x le 27/07/2005 08:14:57
Si je veux être aussi généraliste que tu peux l'être, alors je dirais que tu dois faire partie de ceux qui crachent sur tout ceux qui ont un uniforme bleu avec un sifflet dans la bouche, mais tu fais donc aussi partie de ceux qui leur lèche les bottes à chaque petit contrôle ou dès que tu as besoin d'eux!! Petite question : As-tu les couilles d'affirmer tes opinions devant un branleur de flic, un voleur de fonctionnaire, ou un branleur de prof (merde personne ne l'a dit, c'est vrai...)...un planqué de prof alors (ça été dit au moin!!)?? Et bien tu vois, j'en suis pas si sûr!!
En ce qui concerne le patronnat, j'ai jamais dit que c'était tranquil, j'ai plutôt dit que c'est la "planque" (comme tu sais si bien dire) pour tout ceux dans ton genre qui veulent gagner de la tune sans se faire gueuler dessus! Est-ce que j'ai dit qu'il ne fallait pas bosser ?? (relis bien!)
Sur la série des questions je vais t'en poser une autre pendant qu'on y est vu que tu penses savoir pas mal de choses...Est ce que je fais chier mon monde parce que (soi-disant) je galère dans mes études?? Là aussi, un conseil, relis bien!
J'ai absolument pas la critique facile, ni le "moi je moi je"... j'arrive seulement à observer un peu tout ce qui est dit, et le fait de voir toutes ces idées généralistes, formatées, alors que tu n'es qu'étudiant (entre parenthèse j'ai pas la prétention d'être le seul) me font voir que comme la plupart tu as un gros pb psychologique sur le monde du travail, en particulier certains métiers...(je réagis dessus, c'est tout) Etant étudiant je penses d'ailleur pas que tu puisses les juger à leur propre valeur, et en total connaissance de cause! C'est plutôt triste d'avoir autant d'idées reçues...surtout pour ton propre avenir, et j'pense pas que c'est ce qui va aider l'auteur de cette article!
Si en mat sup 1+1=2, penses pas que c'est partout pareil...mais n'entrons pas dans des discours philosophique...il vaut mieux pour la philosophie!!!
Bonne journée à tous
Re: Notre avenir, à nous (pas à celui du voisin pour une fois)
Posté par dor daedeloth le 26/07/2005 23:29:56
J'ai dit que les flics étaient des buveurs de Kro ? Ah merde j'ai oublié branleurs et lâches alors ! Ce que j'ai constaté de mes propres yeux d'ailleurs. Quand aux fonctionnaires, les gros planqués se trouvent dans l'administation, et ce sont des branleurs de haut vol, sois-en sûr. Quand aux profs, personne ici n'a dit que c'étaient des branleurs, bien que certains le soient.
De plus, si tu es convaincu que patron c'est un métier tranquille, et surtout une place qu'on peut occuper juste en faisant des études, alors je te plains mon pauvre ami ! Même parmi les ingénieurs diplomés de l'X, ce n'est pas la majorité qui occupe des postes de "patron". Et pour entrer à Polytechnique, bosser ne suffit pas, faut déjà être très très bon à la base ... l'es-tu ? - Patron c'est + de 50h/semaine, du boulot, des responsabilités et beaucoup de stress.
Enfin, dans ton message, c'est "moi je moi je moi je" ... Moi je suis en math sup PCSI et dans un mois je rentre en spé PC et je galère comme un mort-vivant, et pourtant je fais pas chier le monde avec ça ok ? N'aie pas la critique trop facile sous prétexte que tu fais des études, t'es loin d'être le seul "p'tit gars" !
Sur ce, bonne méditation ! ;)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 24 juillet 2005
Modifié le 30 juin 2005
Lu 1 148 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲