FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







OGM nous voilà !

Les cadres gouvernementaux aussi bien Français que Européens, ainsi que les différentes chaînes de Télévision et de radio et la presse en général, sont-elles, elles aussi complices de ce futur scandale (après l'amiante, les risques sur la vache folle, le sang contaminé etc).


Pouvons nous faire encore confiance en l'Homme et aux dirigeants ou personnes de pouvoir, notre société touche-t-elle les limites de son humanité ?
Les français vont bientôt passer dans les isoloirs, vont-ils encore une fois voir leur intérêt individuel (comme les dirigeants de tous poils) et immédiat ?

La pratique du Longboard (surf : http://www.longboard34.eu) et du VTT me porte à réfléchir sur notre environnement et sur la conscience collective. Les français donneur de leçon à la planète, sont-ils capables de sortir de leur quotidien pour aborder les vrais problèmes de fond.

L'environnement et le mode de vie que nous allons laisser à nos enfants et petits enfants me semble par certains côtés effrayant, car nous nous sommes éloignés de notre animalité, a force de se dire que nous sommes l'espèce la plus intelligente de la planète.

Je vous engage à visionner le reportage suivant sur Google (pendant qu'il est encore visible)

http://video.google.fr/videoplay?docid=-8996055986353195886

Il a été réalisé par des journalistes de Canal +, Il y a eu toute une polémique autour de ce sujet.
C'est un coup de pub très bien mené car ce reportage a déjà été diffusé sur
Canal 2 fois, 650 000 téléspectateurs. Et comme il y avait une dernière
diffusion, craignant que personne ne regarde certains ont monté cette info.
France inter a fait toute une émission là dessus en démontant la
manipulation ou coup médiatique, l'essentiel il mesemble est dans le contenu du reportage et les questions qu'il pose.

Ce type de non réaction est me semble-t-il un suicide collectif et le suicide j'y travaille (voir http://www.pslr.org).


Peut-on se suicider pour affirmer sa liberté ?

Réflexion partagé avec un ami philosophe :
Se suicider n'est pas affirmer sa liberté, car le sujet qui se donne la mort tue par là-même la liberté qu'il prétend ainsi affirmer ou qu'il compte trouver dans le non-être. La liberté ne peut exister que dans l'être.
Et c'est pour cela qu'il est si difficile de vivre.
Dire que le suicide est l'affirmation de la liberté, c'est confondre la liberté et le libre arbitre : la liberté passe par l'être qui se dit libre et qui est, de ce fait, dans l'être.
Le libre arbitre affirme, au contraire, son indépendance absolue face à ce qui est, y compris face à lui-même.
En d'autres termes, l'homme du libre arbitre se veut radicalement indéterminé, et par suite libéré de tout, du physique comme du psychique, du climat comme de l'histoire, d'autrui comme de lui.
Il oublie seulement qu'il ne peut se défaire de la liberté qu'il a de se défaire de tout, y compris de la liberté, sans nier cette liberté qu'il pose cependant comme absolue. La liberté véritable, en revanche, se donne toujours des limites, dont la première est le corps - qu'elle ne peut quitter qu'en le perdant et donc qu'en se perdant à son tour.
Voilà pourquoi la liberté est le respect de la vie, parce que sans la vie il n'y a pas l'existence - qui est ce jugement que nous portons sur la vie.
Si je juge que la vie ne vaut pas d'être vécue, je nie l'existence elle-même, c'est-à-dire le jugement par lequel j'affirme la non-valeur de la vie. "Je t'ai donné le choix entre la vie et la mort", dit l'Ecclésiaste ; et il ajoute : " Choisis la vie ! ".


Comment combattre ce mal-être profond de notre société ?

Le Mal-Être est-il la première cause de mortalité des jeunes Français ?
Le Pays que beaucoup d'Étrangers décrivent, comme le pays où il fait bon vivre.
Génère-t-il beaucoup de mal-être dans sa jeunesse ?
La France est un beau pays, mais nos jeunes le trouvent-ils si beau que cela ?
Voilà le type de questions qui ont été abordées, lors de la conférence débat du 5 février 2007 au Palais des Congrès de Palavas les Flots.
Constats alarmants :
Alcool : L'alcoolisation de la population en France est une des plus élevée du monde. La France reste en tête pour la mortalité par cirrhose.
- 66% des hommes et près de 30% des femmes consomment de l'alcool tous les jours.
Antidépresseurs : La consommation d'antidépresseurs en France est l'une des plus élevée du monde.
Le 8 décembre 2004, l'Agence Européenne du médicament (EMEA) a fait le point sur les données concernant le risque de comportement suicidaire associé à l'utilisation des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) chez l'enfant et l'adolescent
- Ces études ne démontraient pas l'efficacité de ces médicaments dans cette indication et suggéraient une augmentation du risque de comportement suicidaire chez les enfants et adolescents traités comparativement aux patients recevant le placebo.
Tabagisme : Problème de santé publique majeur, le tabagisme cause environ 66 000 décès en France chaque année. Mieux comprendre la consommation de tabac en France, afin de mieux évaluer les risques futurs et de modifier les comportements.
En consacrant 1,7 % de leur budget au tabac en 2004, les Français se situent en dessous de la moyenne de l'Europe des 25 (2,0 %)
La route : En 2005, on a compté 5 318 morts en France (-4,9 % par rapport à 2004) et 108 076 blessés (-0,3 %)

Alors ces questions étant posés, il vous appartient de rejoindre notre réflexion et action en vous connectant sur les sites http://www.parents-brises.org et http://www.pslr.org . En réfléchissant et agissant avec nous pourrons retrouver le goût de vivre, dans l'action.

Merci pour votre lecture et que la vague 2007, vous soit agréable et sereine.

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: ogm nous voilà !
Posté par surf34 le 19/03/2007 07:50:40
Norbert a raison,
Le suicide collectif à la petite semaine (non respect de notre planète) jour après jour, minute après minute de tout un chacun , me fait penser et je m'en excuse auprès des âmes sensibles, qui s'émeuvent pour la disparition des bébés phoques, au suicide journalié que nombreux adolescents que j'estime et que j'aime et qui détruisent tout les jours leurs vies.
Et oui le morbide nous entoure, il n'y a pas que les petits oiseaux qui meurent.
A mon sens il faut commencer par l'existentiel à la petite semaine, nous avons en France trop de grand penseurs qui refont le Monde, mais ne se lèvent pas les doigts du cul, chaque jours, pour sourire à leurs prochains.
Il faut avoir une vision globale de l'être et des choses, car tout est lié. http://www.vision-globale.eu
Le Monde est un tout qui devrait être en harmonie, si cette équilibre n'est plus, ne monde disparaitra, car l'homme aura perdu le sens de la vie. (Cela s'appelle un suicide ...)

Modifié le 19/03/2007 07:54:18
Re: OGM nous voilà !
Posté par norbert vincent le 17/03/2007 02:14:41
L' article commençait bien, en posant de bonnes questions, très profondes ... aux réponses redoutables pour le devenir du genre humain.
Ensuite, çà tourne au morbide, à l'existentiel à la petite semaine ...

... et où sont donc passés les OGM du titre ?...
Re: ogm nous voilà !
Posté par zeromantik le 11/03/2007 09:23:26
Le cas de la liberté cherchée par l'homme à travers la technique me semble beaucoup plus complexe qu'un simple "suicide pour affirmer sa liberté".

Il faut reconnaître qu'aujourd'hui c'est la technique qui est au coeur du problème humain, et ce qu'il faut voir aussi, c'est que la technique a donné tout ce qu'elle avait et qui était une véritable avancée utile; la voiture, l'avion, la télévision, le frigidaire, tout ceci est omniprésent dans les sociétés développées et a été lors de sa découverte une véritable révolution technologique.
Aujourd'hui, le minimum nécessaire à l'urbanisme a été trouvé. Mais l'homme veut continuer d'avancer et continue de créer et de techniciser, sans relâche: fusées, modifications génomiques, etc.

Je ne sais plus qui a dit que: "Tout arrêt équivalant à un recul, l'homme est condamné au progrès à perpétuité". Cela reflète bien ce qui se passe: nous avons trouvé le strict nécessaire (je mets de côté tout ce qui est médical, bien entendu) pour vivre convenablement, mais nous ne nous arrêtons pas là, nous voulons explorer l'espace, explorer le génome, etc.

C'est là que je veux en venir: ce désir de connaître n'est pas du tout associable à la "liberté", c'est une quête de soi plus qu'autre chose: l'homme se cherche à travers la technique, il veut découvrir les limites de sa propre puissance.
D'autant plus que le concept de "liberté" rapporte également au concept de "responsabilité", ce qui nous indique que l'homme s'emprisonne dans le progrès technique, aussi bien physiquement qu'éthiquement, ce qui nous fait dire que le "suicide" n'est strictement pas effectué pour une liberté quelconque, mais pour une quête de savoir. C'est une sorte de "sacrifice pour les générations futures", peut-on dire. Il est là, le GROS paradoxe du fonctionnement humain actuel.



Deuxièmement, tu parles du mal-être des jeunes.
Je te renvoie à l'extraordinaire livre d'Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe, qui parle justement du suicide face à l'absurdité du monde.
Le suicide n'est pas provoqué QUE par la société; je reprends une expression de Camus: "Le ver est déjà dans l'homme". La société ne fait que faire grossir le ver.
Si la société était seule responsable du suicide, tous les gens vivant en société se suicideraient; abus d'interprétation, non?
On ne se suicide pas parce que "la société est pourrie", à moins d'être stupide. Je reprends Camus, il me le pardonnera: "On se suicide rarement par réflexion".


Voilà, j'espère m'être faite comprendre.
Bonne journée à toi (f)

Modifié le 11/03/2007 09:25:16
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Robert Doussan
65 ans, Montferrier sur lez (France).
Publié le 10 mars 2007
Modifié le 24 février 2007
Lu 925 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143