Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Oh toi...

Sans toi je ne serais pas là ou j'en suis aujoud'hui...


Aujourd'hui je te dois beaucoup parce que tu as fait de moi ce que je suis. On ne s'est peut-être jamais vu mais ce n'est pas cet obstacle qui m'a empêché de t'aimer ! Tu étais pour moi la personne la plus chère à mes yeux. Tu étais ma mère. Ce n'était pas le sang qui nous unissait mais il y avait un petit quelque chose de magique chez toi. Tu m'as fait rêver, chaque fois que je te parlais, je m'imaginais déjà avec toi ! Tu me prometais de grandes promenades et des bains soleil. Moi je t'ai cru ! Tu m'as dit que plus jamais je ne serais malheureuse et toi non plus parce que nous serions ensemble. Tu m'as aussi dit que qu'on se ressemblait et que rien ni personne ne nous séparerait. Là, encore, je t'ai cru...

Un jour, mes valises étaient prêtes et au bord de la porte. Tu me dis que je ne peux plus venir... Que la police me rechercheraient partout. Je me suis battue à te dire qu'ils ne traverseraient pas l'océan pour une vulgaire petite fille sans avenir, mais tu ne voulais rien entendre. Et s'en fut fini...


J'avais un beau rêve de liberté et d'amour. Il me procurait une chaleur douce et acceuillante dans mon coeur. C'est ce qui me gardait en vie. J'avais repris espoir qu'un jour enfin je serais heureuse. Mais tu brisas mon rêve, mon moral et peut-être même j'aurais pu dire ma vie à ce moment. J'ai tant pleuré, je crois que je ressemblais à un raisin sec à la fin de la nuit. J'étais couchée dans mon lit et je pleurnichais... " Oh maman, tu me protègeras de tous ces méchantes personnes ? Je t'aime maman, ne me laisses pas seule, je t'en supplie !" Et j'ai pleuré comme ça pendant plusieurs jours. J'ai fait des crises de jalousies quand tu disais à une autre fille que c'était ta chérie. Peu à peu, tu t'es éloignée de nous, moi et celui que tu m'avais donné, et tu nous disais que tu ne voulais plus nous faire souffrir. Nous qui t'avions promis de s'occuper de toi et de venir vivre tout prêt de toi. Nous étions déçus de ton choix parce que nous t'aimions énormement mais nous ne pouvions rien faire pour t'aider. Alors, on ne sait pas trop pourquoi, tu as complètement disparue de la carte. Mon coeur déchiré criait "I miss you !!!" mais tu ne l'entendais plus comme autrefois...


C'est aujourd'hui, deux minutes après que j'ai commencé à écrire cet article, que tu reviens sur ma liste ! J'apprend que tu t'es fiancée avec une personne qui t'aime vraiment selon moi et que ton absence si longue était dûe au déménagement et que vous n'aviez toujours pas le net, que ça viendrait bientôt. Je t'ai dit que moi et mon amour nous allions bientôt nous voir et ça t'a fait sourire. Alors enfin moi aussi mon coeur se réchauffe parce que, encore pour moi tu es ma maman.

Tu as changé ma vie. Tu m'as rendu plus forte même si ce n'est pas ce que j'aurai souhaité. Je t'aime toujours et je tiens encore à vivre près de toi.

À ma maman Mimi, plus connue sur caramail en tant que Tendresse sur cara...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: oh toi...
Posté par amelyne le 23/05/2006 20:25:20
cet article est très bien écrit, j'ai failli en pleuré!(et que personne rigole parce que c'est vraimen chiallant)!!!!
bravo a la fille qui la écri

Modifié le 23/05/2006 20:26:16
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 20 juin 2004
Modifié le 20 juin 2004
Lu 881 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲