Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Olé !

Depardieu Elmaleh ensemble dans une comédie bonne enfant, sur un problème de fond au gout de pouvoir et d'argent marié aux valeurs morales.


On ne les présente plus, d'un côté Gérard Depardieu, immense acteur français ayant tourné dans une multitude de films, et de l'autre Gad Elmaleh, plutôt connu de primabord en tant que comique puis progressivement en tant qu'acteur.
Deux personnalités artisitques mises ensemble par Florence Quentin (J'ai faim) ayant travaillé en collaboration avec Etienne Chatillez pour La vie est un long fleuve tranquille, Tatie Danielle, XXL, Le bonheur est dans le pré...

D'après ce tableau descriptif, ce film semblerait être placé sous une bonne étoile et en effet il l'est.

L'histoire :

Ramon (Gad Elmaleh) est le chauffeur de François (Gérard Depardieu), PDG imminent d'une tres grande entreprise d'optique. Ramon ne se cantonne pas qu'au métier de chauffeur vis à vis de François, en effet puisqu'il est son confident, son partenaire de golf, son alibi, bref son pilier. Ce chauffeur est bien conscient de sa place en or, et n'hésite pas à donner tout son temps à son cher patron... Au grand désespoir de sa femme : Carmen (Valeria Golino 36 quaies des orfèvres) qui de son coté s'occupe de la restauration de la famille. Tout ceci suit son cours jusqu'au jour où François se fait un nouvel ami, dirigeant tout comme lui...


Réaliste ou utopique ?

Au fur et à mesure de l'histoire, le chef d'entreprise montrera un coté imbus de lui même, pourri par l'argent se persuadant que tout peut s'acheter. N'hésitant pas à considerer ses employés comme des moins que rien, ne leur portant aucune estime.
Gérard Depardieu incarne à merveille ce personnage ambitieux, grand patron plein de pouvoir subodorrant les petites gens.
Ramon avait toutefois une place privilégiée, jusqu'au jour où François décida de changer de "partenaire pour ses loisirs"...

C'est alors que derrière ce fond comique, remonte à la surface toute une réalité : la reconnaissance de l'Autre au sein du travail, le pouvoir que confère l'argent, la méprise des personnes riches sur les autres, bref leur manque d'humanité certain.

Sans vous dévoiler la fin ne son déroulement, vous verrez que Ramon a toujours cru en la capacité de bonté de son patron.
Un héros des temps moderne comme on aimerait en voir davantage, une personne finalement simple mais qui s'engage à faire le bien autour d'elle, faire le bien certes mais démesurément vis à vis de sa femme.


Enfin et pour conclure, un film pétillant et interessant que je vous conseille vivement. Toutefois ne nous méprenons pas, la fin est quelque peu utopiste et poussée à l'extrême. Les tendances sont inversées, c'est déjà là un peu gros : le chauffeur qui devient patron du patron :) mais le film n'avait pas pour but de rester dans le réalisme bien au contraire. C'est cette fin atypique qui nous montre bien, que nul n'est vulnérable, ni condamné à être pauvre.
La fatalité n'existe pas, et le fait que quelqu'un soit immensément riche ne fait pas de lui une personne dispensé d'humanité et de respect vis à vis de lAutre, car comme le film nous l'a justement montré, la roue peut tourner et nul n'est à l'abris...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Olé !
Posté par dolittle le 21/12/2005 02:45:24
oléééééééééééé !!!
Re: Olé !
Posté par mister_cool le 20/12/2005 11:21:09
Un très bon article. J'ai adoré tout le travail de réflexion que tu fais sur le film qui à l'air interessant.

Mais je crois que je n'irais pas le voir car il y a Gerard Depardieu, un con pas commençé qui est excécrable dans sa véritable vie...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Funky Fanette
34 ans, Reims (France).
Publié le 20 décembre 2005
Modifié le 14 décembre 2005
Lu 690 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲