FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







OM - OL : un nul qui n'arrange personne

Au terme d'un match tres interessent, les deux olympiques repartirent avec un point chacun...


On a eu peur pendant toute la journée de dimanche que, comme les matchs Sochaux-Lille ou Caen-Auxerre, la rencontre entre marseillais et lyonnais soit annulée a cause des récentes tombées de neige. On aurait vraiment regretté que ce choc n'ait pas lieu hier soir car la qualite de la rencontre fut au niveau de nos attentes. Pour schematiser, on peut dire que les marseillais ont domine les trente-cinq premieres minutes, pendant lesquelles les phocéens marquèrent deux buts, le premier par l'intermediaire de Benoit Cheyrou (bien que le passeur decisif, Brandao, etait en position de hors-jeu), le second grace a une reprise pied droit du bresilien, dernier passeur sur le premier. Les dix dernieres minutes furent lyonnaises. Alors qu'on les pensait au fond du trou, les gones nous ont prouvés, une nouvelle fois, qu'ils etaient capables de se sortir des pires situations. Sur un corner de Bastos au premier poteau, bien repris par une aile de pigeon de Jimmy Briand qui atterrit directement devant Bafe Gomis, laisse seul par une defense marseillaise perdue, qui n'eu pas a forcer son talent pour tromper Steve Mandanda. Sur cet elan, Lyon continua de pousser pour egaliser avant la mi-temps. C'est par un centre du lateral francais Aly Cissokho que la lumiere arriva. Ce centre parfaitement innoffensif mais extremement mal gere par Souleymane Diawara, fraichement debarque du Gabon après l'elimination du Senegal en phase de poule de la CAN, se nicha dans le but d'un portier marseillais surpris du trouage complet de son defenseur central. A la mi-temps, Cheyrou expliquait que "le retour de Lyon est inacceptable et que l'OM n'aurait jamais du se prendre deux buts pareils après avoir si bien joues pendant plus d'une demi-heure" avant que Remi Garde ne poursuive "l'equipe a montre que dans la difficulte, elle est capable de se reprendre et de reagir rapidement. Cette satisfaction ne doit cependant pas voiler les manques defensifs".


Nul logique

Au retour des vestiaires, les lyonnais prirent les choses en main pendant un bon quart d'heure, mettant beaucoup de pression devant le but de Mandanda. Jeremy Morel resuma bien la situation " j'ai pas compris, on devait encore être sous le choc des dernieres minutes de la premiere periode. On nest pas passé loin de la correctionelle". Par la suite, le niveau technique baissa peu a peu. Les occasions se firent moins nombreuses. Dans le temps additionnel, une reprise a bout portant de Lisandro provoqua un dernier sursaut dans les tribunes du Velodrome. D'apres Didier Deschamps, le " match nul est logique même si je pense que les trois points n'etaient pas bien loin". On sentit quand même un poil de deception dans le ton du coach phoceen. Gomis ajouta " un match nul au Velodrome est toujours un bon resultat, surtout quand tu es mené 2-0 au bout de trente-cinq minutes". Ce resultat profite principalement aux lillois qui garderont a coup sur, quel que soit leur resultat contre Sochaux (match reporte pour cause d'intemperies), leur place sur le podium de la L1.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 14 février 2012
Modifié le 12 février 2012
Lu 555 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143