Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ombrages

Ayant vu le fantastique au cours de français, j'ai rédigé une nouvelle de ce style-là, et je vous la propose.


Bruxelles dans la douce chaleur du printemps renaissant. Et eux, qui vivent loin de leur pays sous le soleil, croisaient dans le centre-ville celui-qui-s'habillait-de-noir. Et ils avaient peur de cet être à la peau blanche, aux longs cheveux et vêtements noirs. Car leurs frères leur racontaient tant de choses horribles sur ces gens en noir. Et une fin d'après-midi, ils furent trois, couteaux en poche, à attendre l'être en noir.

Et ils s'abattirent sur lui comme des bouchers sur un agneau innocent. Et tandis que les coups et les injures pleuvaient, ils virent passer dans les yeux indifférents de l'être en noir une lueur sombre, et rendant l'âme, ce dernier sourit d'un sourire diabolique. Et eux, qui vivent loin de leur pays sous le soleil, avaient déclenché le processus de leur mise à mort, mais ils l'ignoraient...

Treize jours après, les trois se retrouvèrent dans un parc. Et ils venaient là anxieux, car ils avaient tous les mêmes évènements à raconter.

Car depuis la mort de l'être en noir, il leur semblait avoir des hallucinations, ils voyaient furtivement, dans les zones d'ombre, un être habillé comme leur victime, et ils entendaient des murmures pendant la nuit. Et un jour même, ils avaient chacun vu, dans leur chambre respective, sous leurs yeux, une forme humaine à la peau de la couleur des ombres et aux yeux brillants, s'emparer des couteaux avec lesquels ils commirent leur crime, et disparaître. Et ils eurent peur, quand après avoir fouillé leur chambre, ils ne retrouvèrent pas leur arme.

Et ils parlaient ainsi, quand ils remarquèrent qu'il faisait noir, et ils tremblèrent, car il était encore tôt, et ils se tournèrent tous trois vers la sortie, quand des murmures leur parvinrent aux oreilles, les pétrifiant de terreur. Et ils se retournèrent, et ils le virent, l'être en noir. Et sa peau était noire aussi. Et il tenait dans sa main les trois couteaux. De son autre main, il leur fit signe d'approcher. Eux, perdant toute volonté sur eux-mêmes, firent les quelques pas qui les séparaient de l'être noir.

Celui-ci leur tendit les armes, et ils furent horrifiés de voir que les lames avaient noirci elles aussi. Et ils se regardèrent, et ils constatèrent, terrifiés, qu'eux-mêmes se changeaient en ombres. Ils voulurent hurler, mais leur bouche n'émit aucun son. Et bientôt, tout leur corps devint ombre, leurs yeux ne virent plus, et leur corps devint si froid...

Bruxelles dans la douce chaleur du printemps renaissant. Et eux, qui vivent loin de leur pays sous le soleil, enterrent ce soir trois des leurs. On les avait trouvés dans un parc. Ils étaient morts de peur.

Et à côté d'eux, on avait trouvé trois couteaux, aux lames noires.

Note : Elle n'est pas encore au stade définitif, c'est pour cela que les avis et conseils sont bienvenus.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Ombrages
Posté par luly le 06/05/2006 18:39:58
non ms ns on veut pas savoir si c'est une des caractéristiques du roman fantastique, on veut juste une suite, une toute petite suite....S'IL TE PLAIT!!!!!!!! :'( :'( :'(
Re: Ombrages
Posté par alexis-sayn le 04/05/2006 18:34:36
Désolé pour mon long silence et ma longue absence sur le site ...<

mo ruin -> Non, il n'y a pas de suite. Et si tu t'attends à en avoir une, ça veut dire que j'ai au moins réussi une des caractéristiques du roman fantastique : la fin qui demande une explication ;).

Par contre c'est vrai que le style est lourd, mais le texte m'est venu, on va dire, spontanément ...
Re: Ombrages
Posté par mo ruin le 04/05/2006 17:59:25
je trouve que ton histoire est bien , et j'aime aussi l'intrigue, j'aimerais savoir la suite si il y en a une . Mais comme le dit arthur , c'est vrai que par moment c'est un peu loud a lire . bon courage et continue à écrire t'es bien partis!
Re: Ombrages
Posté par arthur le 30/04/2006 15:57:11
L'histoire est bien montée, l'écriture un peu lourde par endroit...
mais sinon j'aime beaucoup...

voilà voilà
et tous ça avec le sourire :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 30 avril 2006
Modifié le 25 mars 2006
Lu 628 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲