Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...

Voilà quelques réflexions, poèmes, citations, parfois reprises mais souvent de mon invention... Sur cette fameuse communication... Qui vous feront réfléchir, comprendre, pleurer peut-être... Mais vous émouveront...


Il suffit de regarder autour de nous pour s'apercevoir que tout le monde peut communiquer avec tout le monde, à tout moment et en tout lieu (ou presque). Mais en même temps, on peut se sentir seul au monde, seul à en mourrir... Nous sommes sans doute à l'ère des médias, nous vivons à une époque où les moyens de communication les plus sophistiqués, les plus performants répondent de plus en plus à nos besoins ou en font naître... Mais nos relations avec les autres sont parfois tellement difficiles... ! Voilà notre problèmes à tous... Nous n'arrivons pas toujours à nous exprimer correctement ou à faire passer nos vrais sentiments... Timidité, peurs de la réaction de l'autre... Tout est souvent au rendez-vous... Pour commencer, j'ai tiré quelques petites choses de mes notes précieuses... Certaines choses n'auront peut-être parfois pas beaucoup de sens pour vous mais en ont beaucoup pour moi...


Mon amour, écoute-moi...

Ecoute-moi, s'il te plait, j'ai besoin de te parler
Accorde-moi seulement quelques instants
Accepte ce que je vis, ce que je sens
Sans rétisance ni jugement.

Ecoute-moi, s'il te plait, j'ai besoin de parler
Ne m'accable pas de questions, de conseils et d'idées
Ne te crois pas obligé de régler mes difficulté
Manquerais tu de confiance en mes capacités ?

Ecoute-moi, s'il te plait, j'ai tellement envie de parler
N'essaie pas de me distraire ni m'amuser
Je croirais que tu ne comprends pas l'importance
de mes sentiments, de ce qui vit en moi

Ecoute-moi, s'il te plait, j'ai vraiment besoin d'en parler
Ne te crois pas obligé d'approuver
Si j'ai besoin de me raconter
C'est pour être libérée

Ecoute-moi, s'il te plait, j'ai encore besoin de parler
Ne m'interrompt pas pour me questionner
N'essaie pas de forcer mon domaine caché
Je sais jusqu'où je veux et peux aller

Ecoute-moi s'il te plait, j'ai besoin d'être écoutée
Respecteles silence qui me font cheminer
Garde toi bien de les briser
C'est par eux, bien souvent que je suis éclairée

Alors maintenant que tu m'as bien écouté
Je t'en prie, tu peux parler
Avec adresse et disponibilité
A mon tour, je t'écouterais...


Il y a au moins neuf possibilités de ne pas s'entendre...

Entre ce que je pense
ce que je veux dire
ce que je crois dire
ce que je dis
ce que tu veux entendre
ce que tu entends
ce que tu veux comprendre
ce que tu crois comprendr
et ce que tu comprends... Au fond de toi tout bas tout bas...


La vie, c'est aussi cela...

Le sourire d'un enfant
Un geste de pardon
Une marque d'attention
Une main tendue à l'étranger
Le regard qui tire la solitude
Un signe tout simple au fil des jours...
C'est tout cela, la vie !


Temps des signes, signes des temps

Sans signe, que ferions nous ?
Murés dans notre silence,
nous resterions incapables
d'exprimer nos besoins vitaux,
ou de communiquer aux autres
nos pensées profondes...

La parole est un signe,
comme un geste, le son, un dessin...
Moyens indispensables de communication,
ils révèlent et expriment
ce que nous voulons faire comprendre aux autres.
Et ils sont porteurs d'un message qu'ils veulent nous adresser...

Encore faut-il savoir lire ces signes...
Pour l'illetré, une page d'écriture n'évoque rien d'autre
qu'un alignement de caractères étranges.
Pour le lettré, cette suite de caractères
devient parole de vie, lettre d'amour...

Savoir lire ces signes,
C'est pouvoir goûter à une belle musique,
c'est comprendre une conférence,
pénétrer dans le secret d'une civilisation,
lire dans les yeux de l'autre une attente...

Et comme l'illetré ayant apris à lire,
découvre soudainement que le texte incompréhensible
était une lettre d'amour qu'on lui avait adressée...
Alors soyons heureux de pouvoir comprendre ces signes
Qui nous font vivre parfois pour le bien mais aussi le mal...


Mon monde...

Un monde sans partage serait pour moi un monde sans vie...


Je n'ose pas te dire...

Je ne sais plus où je suis, qui je suis ni ce que je fais...
Je ne sais plus si je vis, si je rêve mais je sais que je t'aime...
Je pense sans cesse à toi...
A toi et ta voix si douce qui émerge de mes pensées
Quand j'ai bsoin de réconfort...
Mais si je te le disais, ça ne serait plus mon secret...
Peut-être même que l'on se détesterait ?
Alors je me tais et ne dévoile mes secrets...


Ma vision de l'amour...

Pour moi, l'amour ne se commande pas, il s'attend avec parfois grande patiente mais ce temps où j'ai attendu a toujours fini par être un temps précieux où peut-être j'étais plus heureuse...

Pourquoi je veux toujours l'amour quand moi je le veux ?
Je devrais plûtot apprendre à l'attendre
Et le prendre au moment où lui le décide


Maintenant, quelques petites phrases que j'ai aimées et qui m'ont émues...

-L'écoute est une utopie s'il y manque de chaleur humaine. L'avenir de la relation et dans la tendresse; l'avarice de temps et de coeur bloque toute communication... Michel Hubaut

-On se déclare la guerre dès qu'on cesse de se parler.
Dans un miliu humain, moin les mots circulent, plus grande est la possibilité de "passer à l'acte"... Les établissements scolaires où la violence se chronicie sont des établissements où la parole ne circule plus.
Lorsqu'on débloque les canaux de communication, le recours à la violence baisse de manière significative. On n'insistera jamais assez sur l'importance vitale des "lieux de parole"où toutes les personnes concernées se réunisssent pour discuter ensemble des problèmes et notamment pour "vider" les conflits inévitables. Patrick Traube


Auteurs inconnus :

-Ecouter, c'est comme une carresse : accepter d'être touché par l'autre, le tout autre.

-La difficulté n'est pas de dire, c'est d'être entendu

-Ce besoin de parler et cette peur de dire...


Pour terminer, une parabole chinoise que j'aime beaucoup :
Les autres n'ont qu'à...

On célébrait une noce.
La vie était difficile, mais ils trouvaient
que cependant, il fallait beaucoup de monde :
La joie partagée
pensaient-ils donne du bonheur partagé.
Il fallait que ce soit la fête pour tout le monde, pensaient-ils
Alors pourquoi empêcher que notre joie soit contagieuse ?
Il y avait déjà si peu de bonnes épidémies parmis les hommes...

Ils demandèrent donc à chaque invité apporte une bouteille de vin :
à l'entrée se trouvait un grand tonneau
et chacun y viderait sa bouteille.
Ainsi, chacun boirait du don de chacun et aurait de la joie.

Quand la fête fut ouverte,
les serviteurs se rendirent près du grand tonneau de mélange
et y puisèrent à grandes cruches.
Leur étonnement fut plus grand encore
quand il remarquèrent...
Que c'était de l'eau !
Ils furent comme pétrifiés quand ils se rendirent compte que chacun avait pensé : L'unique bouteille d'eau que j'y ajoute ne se remarquera pas.
Personne ne le remarquera ni le goutera...
Maintnant, ils savaient que chacun avait pensé ainsi...
Que chacun avait pensé : "Laisse-moi donc profiter de ce que les autres ont apporté... "

Ce fut une rencontre bien incipide
non seulement qu'il n'y avait que de l'eau à boire.

Et quant à la lune montante
les joueurs de flûte se turent, Chacun s'en alla chez lui en silence
Sachant que la fête n'avait jamais débuté !



Voilà, j'espère que mon article vous a plu même si vous n'y avez pas
saisi pas toujours le sens que j'ai voulu donner ou même le rapport entre certaines choses... Mais cet article reflète vraiment ce que je désirais y mettre... Voilà alors merci d'avoir pris la peine de lire et j'espère que cet article vous fera réfléchir sur certaines choses autant que moi...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...
Posté par coma793 le 22/09/2004 14:14:44
l'amour ce n'est pas ca, ca c une idéologie
cet échange com tu dis n'existe pas que dans l'amour et heureusement, sinon il y aurait une hausse des suicides, cet échange se retrouve com ds l'amour que ds l'amitié ou mm la haine, descent de ton nuage et tu verras peut-être ce que j'essaie de dire, je veux pas te démonter mm si tu ne vois que ca, regarde derrière c parole.
Re: Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...
Posté par funky_diva le 20/08/2004 07:55:30
c t geniale g adoré ce ke tu a ecri é tres importan et surtou tres touchan car tt le monde émré l'exprimé a hote voi mé toujours en pense a ce ke lautre ou bien lé autres penseren et c ca le hic , dommage
Re: Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...
Posté par tifany le 20/08/2004 07:55:30
juste te signaler que la parole n est vraiment pas le seul ni le meilleur moyen de communiquer. j ai moi aussi beaucoup réfléchi a la communication entre hommes et j ai decouvert un truc super. signalez si cela vous interesse....
Re: Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...
Posté par jo-blue le 20/08/2004 07:55:30
J'ai adorrer ton article et il ma moi aussi fait pensser a beaucoup de chose de la vie des chose que perfois on ne prend pas concience mais qui arrive ou qui devrai arriver pour notre bien a tous.

Continue avec des bon article comme seul la tu iras loin.
Re: Ouvrir son coeur... Pas toujours facile...
Posté par loly le 20/08/2004 07:55:30
On ne meure qu'une fois... il n'y a qu'un r a "mourir"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 15 décembre 2003
Modifié le 15 décembre 2003
Lu 9 841 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 132 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲