Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Paradise : Le Coffre noir

Paradise ou la rencontre de la BD et du jeu vidéo...


"En Mauranie, un lointain pays de jungles africaines, détrempé par les pluies de la saison des orages, le roi Rodon attend l'arrivée de sa fille, qu'il n'a pas vue depuis dix ans, alors qu'elle était encore enfant. Mais l'avion qui la convoie depuis l'Europe est abattu par les rebelles, en guerre ouverte contre le pouvoir de rodon. Miraculeusement rescapée de l'accident, mais devenue amnésique, la fille Rodon est recueillie dans le palais du prince la ville de Mandargane ; Son passeport indique qu'elle se nomme Ann Smith, et qu'elle réside à Genève. Or le Dr Ann Smith est l'auteur d'un ouvrage consacré au "paradis perdu de Mauranie", paru... En 1885." (Présentation Casterman)


Paradise inaugure brillamment la nouvelle collection de Casterman, "White Birds". Ce nom est tout droit tiré des White Birds Productions de Benoît Sokal qui signe avec Brice Bingono les quatre premiers opus de la collection. L'idée n'est pas un énième regroupement de BD sous un thème quelconque, mais de développer de nouveaux horizons sur deux médias, à savoir la BD et le jeu vidéo ou multimédia. Une nouvelle manière d'explorer les possibilités offertes par le neuvième art...


Paradise fait donc aussi l'objet d'un jeu vidéo, que vous pouvez découvrir sur le site http://www.paradise-game.com. La série BD, quant à elle, se développe en quatre tomes, dont le dernier, Le Coffre noir, vient de sortir. Les albums rappellent l'atmosphère exotique et fantastique de l'Amerzone, le premier jeu vidéo créé par Sokal. Mais bien qu'on s'y laisse prendre au premier coup d'œil, le dessin n'est pas assuré ici par Sokal (qui se charge du scénario), mais par le jeune créateur Brice Bingono. Son trait est assez fin et déjà bien assuré. La richesse des décors permet à notre œil de vagabonder avec plaisir sur les planches. La mise en page dynamique et efficace évite les lourdeurs trop explicites et joue habilement sur la suggestion. On regrettera cependant dans ce quatrième tome, l'aspect parfois un peu "brouillon" de certaines cases restées au stade de l'esquisse initiale.


Au fil des albums, les auteurs nous ont emmenés de nouvelles contrées énigmatiques, où la quête de notre amnésique Ann Smith/Malkia Rodon s'est éclaircie petit à petit. Dans Le Coffre noir, elle se rappelle enfin sa véritable identité et doit faire face à son passé en affrontant tour à tour Siri le révolutionnaire, et son père le roi Rodon. Deux rencontres peu agréables mais nécessaires pour clôturer son périple à travers la Mauranie. Le vieux roi n'est plus qu'une loque humaine, déserté par son armé. Il est logiquement renversé par la Révolution, dont les intentions encore incertaines ouvrent une nouvelle ère d'inconnu dans ce pays mouvementé. Mais ceci est une nouvelle page qui s'écrira sans Malkia Rodon...


Série : Paradise
Titre : Le Coffre noir
Auteurs : Sokal - Bingono
Editeur : Casterman
Collection : White Birds
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Paradise : Le Coffre noir
Posté par tofvw le 12/05/2008 18:08:13
Je ne connais Benoît Sokal que par ses jeux (et encore, pas tous), mais je n'ai pas joué à "Paradise". Apparement, ce jeu a un peu déçu les joueurs. Je ne sais pas si la BD est bonne, mais c'est dommage qu'il n'en ait pas fait une sur "Syberia", qui est quand même le meilleur jeu de son studio...

Actuellement je suis sur "L'île noyée" qui est très bien. En conclusion, Sokal est une valeur sûre, autant pour les BD (si je me réfère à l'avis des autres) que pour le jeu vidéo. :-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 12 mai 2008
Modifié le 17 mai 2008
Lu 1 022 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲