FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Pas du grand Monaco

Malgré la victoire à Nantes (1-0), la première cette saison, Monaco n'a pas vraiment convaincu dans le jeu. Après deux défaites consécutives, la Principauté lance sa saison mais il parait encore très loin du compte.


Ce qui est dingue avec ce Championnat de France et les choses vont en s'aggravant, c'est qu'il suffit d'être moyen pour maîtriser une rencontre. Il ne faut pas s'y mentir, le Monaco d'hier soir n'était pas plus que moyen mais comme son adversaire de l'instant était tout juste faible, ça nous fait un match dominé par le premier. Bien évidemment, le principal et au fond ce que l'on retiendra de ce troisième match de Monaco en Ligue 1 cette saison, c'est qu'il a su endiguer une série de deux défaites (1-2 à Monaco et 1-4 à Bordeaux) et on dira qu'il a largement le temps de s'ajuster d'un point de vue du jeu. Cependant, à la vue des autres matches de cette fin de semaine, il semblerait bien que ce Monaco moyen pourrait très bien finir comme dauphin de l'intouchable PSG sans vraiment avoir besoin de faire plus. C'est triste mais implaccable. Il s'agit simplement du niveau réel de la Ligue 1.

Individuellement, Monaco a de sérieux atouts à faire valoir bien sûr. On pense immédiatement à Falcao, Joao Moutinho, Berbatov, Toulalan et il y en a d'autres. Et ce sont ces fortes individualités qui tirent l'ASM vers le haut. Pour preuve, il suffisait d'un déboulé de Falcao au second poteau qui reprenait de la tête un centre puissant de Kurzawa. Seulement la force collective est encore aux abonnés absents et le but du Colombien ne serait jamais survenu si Veigneau avait fait son boulot dans son couloir gauche plutôt que de laisser son adversaire direct seul pour faire la différence. Hier, ça a pu suffire parce que Nantes ne donnait pas grand chose de son côté et encore quelques frissons prirent possession des quelques supporters monégasques venus en Loire-Atlantique dans les cinq dernières minutes quand Nantes se rendit compte que finalement, les dents du grand méchant loup n'étaient pas forcément si pointues que ça. Malgré son très faible match, Nantes aurait mérité de revenir à 1-1. Il aurait mérité d'arracher un point mais plus encore, il aurait mérité de retirer deux points à Monaco. Cela aurait au moins eu le mérite de servir de leçon car Monaco n'aurait pas eu tant de difficulté à conclure si il avait marqué un deuxième but. De son côté, Jardim soulignait le positif "Il fallait gagner et on l'a fait. On a maîtrisé le match. Lors des deux premiers matches, on avait fait une bonne mi-temps sur les deux. Ce soir, on a tenu quatre-vingts minutes. Encore un peu et on tiendra un match entier".


James manque déjà

Ce discours ne pourra tenir dans un mois quand il sera à la tête d'une équipe jouant la Ligue des Champions et ce contre n'importe qui, on put largement s'en apercevoir au bout de cette semaine européenne. Jardim sera obligé d'exiger plus de ses joueurs. On connait déjà les courbes de son projet. On sait où il veut aller. On sait qu'il veut un bloc haut présent au pressing. Mais il est déjà confronté à de sérieuses limites. Monaco a pressé pendant près d'une mi-temps et ce fut la meilleure mais il est incapable de le faire sur l'ensemble d'un match parce que le physique ne suit pas. Son bloc haut est une bonne idée, tout du moins ambitieuse, mais comment laisser trente mètres entre les défenseurs centraux et le but quand ils sont aussi lents que Carvalho et Raggi ? Le penalty provoqué par Bammou vint d'une longue ouverture qui laissa Raggi sur le carreau. Encore un but de la sorte et Jardim, qui remercia Gakpé de manquer son tir, remettra cette idée aux oubliettes à part s'il retrouve le vrai Abdennour et pas celui qui accumulent les bourdes depuis le début du mois. Ca tient contre des attaquants comme Audel ou Gakpé mais c'est tout de suite plus compliqué quand ce sont des joueurs comme Diego Rolan ou Vincent Aboubakar. Attention aux déconvenues !

Mais devant non plus ce n'est pas la fête. On peut avoir un des meilleurs attaquants du monde (Falcao bien sûr), il faut savoir l'utiliser efficacement en trouvant le système qui le mette suffisamment en valeur. On le sait, il a besoin de gens autour de lui qui lui donnent des ballons. N'attendez pas qu'il vous fasse un but à lui tout seul. C'est un renard et plutôt du genre qui ne manque pas les poules quand on lui met dessous les yeux. Il a été discret hier parce qu'il était trop seul, Ocampos et Germain restant sur leurs côtés respectifs sans jamais aller au soutien dans l'axe. Jardim n'aura pas le choix. Il devra lui mettre un attaquant à côté (genre Berbatov) ou au moins un meneur. Ce devrait être la première hypothèse qui reste tant Monaco est dépourvu de numéro dix depuis que l'oiseau James Rodriguez ait plié bagages pour le soleil de Madrid. Joao Moutinho a les qualités techniques pour monter d'un cran et être efficace dans les trente derniers mètres mais il aime jouer plus bas et ne dégage pas la même aisance trop loin de la ligne médiane.

La technique est du côté de Monaco bien sûr et c'est déjà pas mal dans un championnat comme le nôtre. Cependant, il est normal de s'inquiéter de l'incapacité des Monégasques à se créer des occasions et on ne pourra pas dire que la défense nantaise était trop forte. Elle était simplement suffisamment intelligente pour se concentrer dans l'axe afin de museler Falcao. Les trois du milieu de terrain (Moutinho, Toulalan et Kondogbia) ont été parfaits hier mais comment faire du jeu en alignant trois milieux défensifs qui n'ont aucune envie de prendre des responsabilités offensives. Les deux premiers devraient rester et laisser une place pour une arme offensive supplémentaire dans l'axe. Sans cela, Monaco sera contraint de se faire des passes sans rien créer comme ce fut le cas en deuxième mi-temps. Et c'est dommage quand on a un attaquant qui s'appelle Falcao. Il pourrait décider partir et on serait forcer de le comprendre...
1
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 15 septembre 2014
Modifié le 14 septembre 2014
Lu 440 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143