Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Passer de l'enfance à l'adolescence..un dur moment qui s'annonce

Grandir..un phénomène qui se déroule toute sa vie, à chaque moment et à différents niveaux. Des changements qui s'effectuent parfois assez difficilement ou au contraire positivement. Mais en tout cas, ce sont des étapes de la vie commune à chacun de nous.


Depuis quelques temps je rencontre ou je côtoie des jeunes adolescents qui commencent à entrer dans cette période pas forcément évidente que l'on a tous connu. Le déclic que j'ai eu aura été ma petite cousine âgée de onze ans, bientôt douze et qui m'a dit cette phrase : "j'ai l'impression que ma mère me donne plus de choses à faire, des responsabilités. Je crois qu'elle veut que je grandisse mais clémence ça me fait peur.."

C'est un sentiment d'appréhension. Une grande étape parce que l'on quitte l'enfance. D'un côté c'est tout à fait logique, il est dans notre culture depuis fort longtemps d'avoir peur de ce qui nous est inconnu. Pourtant parfois on sait que c'est inévitable. Ici c'est le cas, on sait qu'un jour on sera 'comme papa ou maman' et qu'on ne sera peut-être jamais plus nous même.
Le corps change un peu pour bien marquer cette distinction garçon/fille, on a l'impression de ne plus se sentir être soi-même. Et puis la façon de penser évolue également. A cet âge-là on comprend que notre physique change parce que c'est le déroulement de la vie, on se demande comment on va pouvoir apprivoiser ces changements et cesser de se poser des questions auquel on ne trouve pas de réponses. Le comportement aussi change en parti à cause de toute cette tension de l'esprit mais aussi à cause des poussées hormonales dont ils sont submergés par moments au point qu'ils ne se reconnaissent plus eux-mêmes. Un point qui en inquiète plus d'un parce que dans ces phases nous ne sommes plus celui ou celle 'd'avant'.
Il faut avant tout se dire que l'on reste la même personne malgré tout ça et qu'on avance tous dans la vie à son rythme et différemment les uns des autres. Grandir est variable d'un individu à l'autre. Remarquer que les autres changent est une chose, on se dit qu'on n'est pas seul d'un certain point de vue.

J'ai été en contact avec d'autres jeunes du même âge que ma cousine et j'ai repensé à ma propre adolescence..et je réalise que je repasse moi même à nouveau dans une période comme celle-ci. Je quitte l'adolescence..
Ce que j'ai pu dire à ces jeunes qui m'ont posés certaines questions c'est que c'était tout à fait normal et que l'on connait ces phases de transitions tout au long de la vie. Qu'il n'était pas inquiétant de se sentir perdu, mais que bien au contraire il s'agit de l'apprentissage de la vie. Voir ces petites bouilles qui s'inquiètent et qui redoute leur avenir m'a rappelé que toute notre vie nous aurons des périodes comme celle qu'ils traversent en ce moment même. J'ai également remarqué que le temps passe vite..six ans se sont déjà écoulés pour moi.
Il ne faut pas laisser passer le temps ni avoir peur de l'avenir.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Clémence Shamall'ow
21 ans, Evreux (France).
Publié le 17 juillet 2012
Modifié le 30 juin 2012
Lu 1 134 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲