Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Paula Riga : Photographe et... photogenique !

Ayant voulu lui faire un entretien, nous avons préféré que notre sympathique PAULA RIGA, une photographe de talent, déverse tout ce qu'elle ammocèle en elle. Ecoutons la, ou plutôt lisons la...


Je me nomme Paula RIGA, j'ai 28 ans je suis célibataire j'ai choisi de faire de la photo pour arrondir mes fins de mois qui sont dures car je suis Roumaine et obligée de rentrer dans mon pays tous les trois mois.
Mon photographe me trouve jolie et posant bien (il est très gentil avec moi) j'aime bien me montrer devant un objectif et bouger en attendant le clic de l'obturateur. Lorsque je vois mes photos je me trouve très belle (j'ai un bon photographe).
Mon parcours : venue en France depuis un pays en décrépitude j'ai fait les travaux de bonne sans couverture sociale au noir sans assurance du lendemain. La galère.
J'arrive à faire de belles photos. Quant à gagner de l'argent avec c'est autre chose. Les agences saturent le marché avec des filles qui mesurent 1m80 je ne fais que 1m61
C'est très difficile de faire sa place il y a des milliers de filles qui posent pour rien.
Des projets plein la tête mais difficiles à réaliser sans un soutient important.
J'ai rencontré une fille qui faisait cela elle mesurait 1m75 et posait comme une artiste elle chantait et jouait la comédie. Elle m'a un peu aidé. Je suis tombé aussi sur des gens incorrects.
Le secteur est saturé par des agences qui ont des filles de l'est et des nordiques qui mesurent 1m80 avec mon 1m61 je ne fais pas la taille sur un casting.
Je suis aidée par MON photographe qui est un ami et m'aide dans tous les domaines artistique financier je loge parfois chez lui sans aucune crainte il essait par tous les moyens de m'aider il m'assiste sur toutes les séances. Mes motivations sont financières et aussi artistiques.

Le besoin d'argent m'a poussé et j'ai rencontré ce photographe qui m'a soutenue
Les 5 et 6 juillet dernier j'ai fait 400photos superbes avec mon photographe on a passé deux journée à faire des photos j'étais heureuse.
La gare de Toulon quand je quite mon photographe et cetains photographes parisien qui font poser des heures sans vouloir me rétribuer.
Je n'ai rien réussi encore je cherche. J'ai besoin d'argent pour vivre.
Le seul conseil que je donnerai à une fille qui veut faire de la photo c'est d'aller voir mon photographe qui la prendra sous son aile pour qu'il ne lui arrive rien.
Je suis toujours optimiste je suis obligée (mon photographe me pousse et je souris toujours sur les photos).
Je remercie votre journal pour l'attention à mon égard.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Rachid Yahou
63 ans, Azazga grande-kabylie (Algérie).
Publié le 05 janvier 2009
Modifié le 06 décembre 2008
Lu 1 053 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲