FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Pérégrinations de jeunes en déroute vol1

Simplement l'histoire trop courte de trop peu de délires entre potes, le tout agréménté de bouts de bois mobiles. Lisez, si vous vous en sentez la force (il en faut, sans doute, pour comprendre mon style d'écriture).


Je souhaite bien le bonjour à tous ceux ayant décidé de lire, et pis, de comprendre tout ce qui va suivre. Les aventures mirifiques d'une bande de potes s'essayant à la pratique plus ou moins controversée qu'est celle du skateboard. Car lorsque certains associent le mot 'skateboard' à ceux de 'haine contre la société', 'anarchie' ou encore 'destruction', d'autres ne cessent de croire, de voir, que ce bout de bois monté sur roulettes aura fait vivre à un nombre de personnes incalculable des instants aussi inoubliables qu'agréables. Cette communauté de personnes que seulement celles en ayant fait partie un jour peuvent réellement comprendre fait aujourd'hui partie de chacun de nous, cette identité que nous acquerrons peu à peu nous démarque du phénomène de foule et apporte des réponses à notre quête de vérité. Mais laissons de côté celui un peu trop philosophique qui précède, et penchons nous sur ce gang de skaters déjantés dont je fais partie. Certains de nos après-midis méritant quelque fois d'être racontés, je me dis aujourd'hui qu'il serait bon de muscler les touches de mon clavier en retraçant tout ceci en un lieu à l'abri de notre mémoire défaillante. J'ai remarqué une chose assez intéressante : skater, c'est bien, mais à plusieurs, c'est mieux. Simple devise pour simplement préciser une chose : ici seront seulement consacrés les moments passés entre potes (quel est l'intérêt de raconter ses délires personnels autre part que dans son journal intime ?). Nos débuts commençant déjà à s'estomper dans la brume de ce que nous appelerons aujourd'huitrou de mémoire', je vais commencer par ce que je connais le mieux : la progression. A vos lunettes, ça pique aux yeux.


Prelude - présentations

Elles sont indispensables, bien entendu, et c'est pour cette raison que je les fais ici (et non pour le problème [toujours lui] de risque d'amnésie subite pouvant nous saisir n'importe quand, de préférence lorsqu'on ne s'y attends pas).

>Gabin "gratin" Alibert : ce preux jeune homme annonce dès votre première rencontre avec lui la couleur de ce qui suivra – son style épuré et la classe de ses mouvements en font un maître dans l'art ultime du maniement de la planche à roulettes. Sans en rajouter des tonnes, bien évidemment. Lui et moi sommes potes depuis le CE2toi aussi, t'es nouveau ?, lui et Gigolo le sont depuis la 6e. Le skate, il à commencé en même temps que moi, c'est à dire au creux de la 2nde et le la 1ère, aux alentours du 26 Août 2003. Dire son âge m'obligerai à éditer sans arrêt cette partie, alors je dirais simplement qu'il est né à peu près le 14 Décembre 1987.

>François "Gigolo" Franques : comment décrire Gigolo sans dire d'abord que ce type ferait pâlir les minables insectes que sont, sans les citer, Brad Pitt, Pierce Brosnan ou autres Antonio Banderas. Comment le présenter sans dire que sa voix réduirait Pavarotti au rang de jeune poussin. Enfin bref, vous l'aurez compris, Gigolo mérite bien son surnom. Il commença le skate un jour de pluie... Enfin non, j'en sais rien en fait. Sans doute avant l'année de Tle, mais toujours est-il qu'il s'y est réellement mis à ce moment là. Sa mère lui fit découvrir la lumière lors du 1er Octobre 1987.

>Julien "Interrupteur" Cléon [ou 'Ju de fruits', du point de vue de Gratin] : c'est moi. Mon truc, c'est la customisation de tout ce qui m'appartiens (sac, trousse, brosse à dents, fil de souris...). Réputé pour la masse considérable de blagues (bidons, selon quelques (tous ?) incultes du rire) principalement basées sur des jeux de mots que je suis capable de sortir à la minute. Mes débuts, c'était en même temps que Gabin, entre 2nde et 1ère, après qu'on ai eu larévélationlors d'un voyage en Angleterre. Je suis depuis le 21 Novembre 1987.

To Be Continued...
Yep, sur les judicieux conseils d'avisés gens, j'vous donnerait la suite plus tard, si le coeur vous en dit de la connaître. Faites-le moi savoir ;]
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Pérégrinations de jeunes en déroute
Posté par windowman le 12/01/2006 11:04:14
J'aime bien. Mais c'est vrai que le forum a tendance a bogué sur tes/les articles !
Re: Pérégrinations de jeunes en déroute
Posté par magheu le 07/12/2005 08:25:59
bien bien^^ tres sympa ton texte me rapel' de bons souvenirs tout ca^^
Re: Pérégrinations de jeunes en déroute
Posté par nanivorial le 04/12/2005 21:56:37
merci :] !
Juste un truc zarb, j'ai raccourci l'article, le réduisant a l'intro et au prélude, mais le reste subsiste dans la zone commentaires...fin bon, la suite arrive le 26, normalement. voilop, a plus !
Re: Pérégrinations de jeunes en déroute
Posté par manue_888 le 03/12/2005 19:57:30
continue, moi j'adore, j'ai tout lu, et j'ai pas trouvé ça long du tout, par contre j'ai les yeux ki pleurent ( pa cool la lecture sur pc...) :)
Re: Pérégrinations de jeunes en déroute
Posté par angelofthedead le 03/12/2005 16:37:49
ok c'est long mais c'est simpa a lire moi entou cas j'ai prie le temps de tous lire ok g mie un peu plus d'une heure mais bon je men fou simpas comme souvenir tu devré continu a en raconté
Gros bisous
Aanïsnana
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 01 décembre 2005
Modifié le 02 décembre 2005
Lu 668 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143