Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Perte de reperes et histoire folle : extraits de la vie d'un mort...

Une ecriture étrange pour un conte qui l'est tout autant : un mort se reveille aux enfers, ou ailleurs. Très surement schyzophrène, car 2 narrations s'offrent au lecteur...


Le sang blanc coule le long de la lame aiguisée du couteau. Les gestes ont été rapides et nettes. Le cou, le bras droit, l'estomac... Chacun de mes coups semblaient venir d'un autre... Il git par terre, sur le sol rouge d'une salle inconnue. Sa tête, tournée vers le bas, fait comme montrer ce qui l'attend, ou peut-être sait-il d'où je viens. L'air d'un pantin désarticulé se dégage de ce corps mou et sans vie. Je ne comprends pas bien le léger sourire qu'esquisse son visage en cet instant si suspendu pour lui. Il n'a pas cherché à lutter. Ses plaies m'offrent de quoi me repétrer pour quelque temps, mais jusque quand ? Peu importe. Pas le temps d'attendre, raison impossible. Me dépécher. Je me baisse, penche ma tête au-dessous de son coeur, et épenche ma faim de chair... Il me bloquait le passage de ma délivrance... Aucune autre solution n'était possible.

Réveil un peu secoué. Migraine. Allucinations. Que se passe-t-il ? Où suis-je ? Que fais-je exactement dans ce champ de lavande ? Trou. Mémoire supprimée. Je crie. Pas de son. Je n'ai plus de voix. Je n'entends rien... Que m'arrive-t-il ? Je... Je... Ne vois...

-----------------------


Prise de conscience dans un frigidaire d'une chaleur intense... Perte de reperes et de sensations. On m'a enlevé. Sujet 421 d'une experience qui tourne au cauchemar. Que l'on laisse mon cadavre en paix, je n'en peux plus de me trainer de ports en aérogare. J'indiffere, et on m'indiffere. Qui pourra me donner la clé de ma résurrection ? Ce monde m'ennuie... Je ne sais qu'y faire... Ils me guettent et m'espionnent... Ne... Peux... Etre totalement moi. Robotisé, maquetté. Le moule dans lequel ils essaient de me faire rentrer ne me convient pas... Forcé, je plie sous leurs menaces. Je ne tiendrai plus longtemps. Assomé. Attaché sur un espece de lit-camisole. Je ne peux bouger rien du tout.
Le manche du scalpel est martelé dans la main de l'Etre. Regard parcourant mon corps. Des questions m'assaillent (comme le guerrier)... S'approchant de moi, il glisse le long de mon bras l'aiguille de ce qui doit etre une seringue... Mon coeur bat plus fort... Le rythme s'accélere... C'est un excitant ! Ils ne veulent en aucun cas me voir endormi, mais pleinement réveillé...

Je ne parlerai pas. Ma décomposition ne les avancera a rien. L'inspiration me perd, le clavier me joue des tours. Quelle médiocrité !


Le debut et la suite de cet extrait pour ceux a qui ça plait :
Extraits de la vie d'un mort...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 30 septembre 2004
Modifié le 15 septembre 2004
Lu 624 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲