FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Petit con, homme !

Je t'aimais. Tu le savais. Tu t'es moqué de moi ! Je n'ai pas voulu y croire, pourtant tout le monde me l'a dit. On t'a vu avec cette blondasse. Je n'ai jamais cru aux "on m'a dit que". Mais...


Je t'aimais. Tu le savais. Tu t'es moqué de moi ! Je n'ai pas voulu y croire, pourtant tout le monde me l'a dit. On t'a vu avec cette blondasse. Je n'ai jamais cru aux "on m'a dit que". Mais j'ai voulu vérifier.

Je t'ai suivit. Ca a été dur quand même, surtout la fois au Sex shop. Tu te rappelles avec ta blondasse ? D'ailleurs j'ai jamais vu son visage a cette p*uf ! T'as regardé deux fois vers moi, heureusement que j'ai eu le temps de me faufiler dans une cabine. Manque de bol je suis allé du mauvais côté et j'ai du danser devant un vieux pervers ! Encore de ta faute.

Malgré ça j'espérais encore, alors j'ai continué à te suivre. Au restau cette fois-ci ! Notre restau ! Comment t'as pu hein ? ! T'es un peu c*n t'as oublié que mon ex (qui m'aime encore d'ailleurs) est cuisinier là-bas. Heureusement que j'ai tout le temps la déripette, et que j'ai toujours mes Imoss*l sur moi ! Discrètement, je me suis glissé vers les cuisines, une petite gâterie a mon cher cuistot et les cachets était dans votre assiette, comme d'habitude t'es fauché et tu n'as pas pu lui payer une assiette bien à elle. T'es pas vraiment fauché en fait, t'es juste (légèrement) radin. Dire que je trouvais ça drôle de partager avec toi. Enfin partager est un bien grand mot parce que tu t'empiffrais presque tout. Bref pour en revenir à ton assiette, ça m'a bien fait marrer de te voir te précipiter aux toilettes ! J'ai la cassette si tu veux, j'ai tout filmé.

Ah oui j'ai toujours les clés de ton appartement, je suis désolée pour ton chat, il s'est jeté tout seul du balcon (si, si je t'assure). Ah oui, j'ai trouvé tes vêtements trop démodés je les ai donnés à une association, donc t'étonnes pas si tu vois Martin le clochard d'en bas avec tes costards à 1000€.

Après je suis rentrée chez moi, bien tranquillement. J'ai pris ma conserve de pâté, ma baguette, et un bon DVD. J'ai appelé Carine pour qu'elle vienne. Mais elle devait aller chez sa mère. Elle m'a proposé de venir avec elle, mais tu connais sa mère. Bon j'ai pas envie de rester me morfondre chez moi, je vais venir t'embetter un peu, après tout c'est amusant, je doit bien reconnaître ça. Tu es très divertissant. Ah ! Il y a de la lumière chez toi. Tu descends... Je vais enfin voir son visage à cette conne ! Putin, Carine ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
Re: Petit con, homme !
Posté par heaven's butterfly le 29/06/2007 22:18:24
bel écrit c'est une bonne térapie je te comprend paarfaitement
Re: Petit con, homme !
Posté par heaven's butterfly le 29/06/2007 22:14:16
bel écrit c'est une bonne térapie je te comprend paarfaitement
Re: Petit con, homme !
Posté par sylvain d. le 29/06/2007 12:36:52
j'ai adoré c'est simple et fluide et en meme temps universel...
Re: Petit con, homme !
Posté par jappa le 11/03/2007 19:23:11
tres sympa et tres intéressant
le pauvre ptit chat mais c'est un peut ta faute pourquoi lui faire recontrer carine la connasse
Re: Petit con, homme !
Posté par poussinrj le 08/01/2007 16:21:51
Très sympa ce texte...
J'adore le rythme.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
Publié le 06 janvier 2007
Modifié le 10 décembre 2006
Lu 2 942 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143