Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...

Tu n'as beau pas aimer la politique étrangère, je crois que cette histoire dépasse les goûts personnels. L'histoire de Pinochet représente l'histoire d'une dictature, l'histoire des dictatures en général, période de discrimination, de tortures ou encore de disparitions mystérieuses...


Je ne prétendrai pas relater l'ensemble du fait historique concernant l'affaire Pinochet. Je suis bien consciente que je ne connais pas tout à ce sujet. Cependant, j'ai visionné le film "Le Cas Pinochet" qui retranscrit bien le mal qu'une dictature peut faire sur une population, il permet de voir à quel point les victimes ont besoin d'être reconnues comme telles.

Le 11 septembre 1973 (et oui, un autre 11 septembre connu...), le général Augusto Pinochet fait un coup d'état militaire, il renverse le pouvoir en place, le gouvernement d'Allende. Il s'impose au pouvoir prétendant barrer le route au communisme. Ce coup d'état est soutenu par les Etats-Unis (il ne faut pas oublier que c'est l'époque de la guerre froide et que les Etats-Unis n'ont pas envie de voir un gouvernement communiste se mettre en place sur leur propre continent; ils ont déjà assez à faire avec le bloc soviétique).

Pinochet met donc une dictature en place, dictature dans laquelle des citoyens étaient enlevés, torturés, violés et pour finir tués, brûlés ou battus à mort. Ces exterminations ont duré le temps de la dictature (ans) et des victimes ont même été libérées bien après le rétablissement de la démocratie. La population qui avait réussi à sortir vivante de la torture ne trouvait personne pour l'écouter après la fin de la dictature (quand Pinochet avait bien senti qu'il fallait qu'il s'en aille).

Cette population a enfin trouvé des oreilles prête à l'écouter en Espagne, celles des juges Garzon et Castellon, ces deux juges montaient un dossier à charge contre Pinochet. Chaque victime a décrit à tour de rôle ce qu'elle avait subi, du viol aux chocs éléctriques pour les faire parler. De nombreuses familles se sont également faites enlevées leurs bébés, ces bébés ont été placées dans des familles adoptives mais déclarés comme enfants naturels, effacant ainsi les premiers mois de la vie du bébé.

Le juge trouve enfin le moyen d'arrêter Pinochet lorsque celui-ci se rend Londres pour se faire opérer. Reste à savoir si l'immunité d'un ancien chef d'état vaut toujours face à des accusations de crimes tels que la torture. Après deux votes de la Chambre des Lords, l'immunité est levée permettant ainsi l'extradition vres l'Espagne où il devra répondre des ses crimes devant la justice.

Deux choses curieuses sont filmées dans le documentaire. Premièrement, Pinochet n'est pas en prison, il a loué une villa qu'il partage avec des policiers, et pendant la journée, des personnes qui le soutiennent viennent lui parler et dans le documentaire, on voit une baronne anglaise venant féliciter Pinochet pour avoir instauré la démocratie au Chili. La seconde chose curieuse à lieu devant le tribunal où des partisans et des opposants de Pinochet ont pris place de part et d'autre de la route, sur chaque trottoir. Ils s'attaquent à coup de slogans...

Pinochet cherche un moyen de ne pas se faire juger, il se tourne alors vers le gouvernement chilien, celui-ci parvient à le faire déclarer gâteux, atteint de 16 maladies et ayant perdu la mémoire. Ce qui permet à Pinochet d'échapper au jugement. Il repare dons au Chili en fauteuil roulant.

L'avion se pose, Pinochet descend, se lève du fauteuil et embrasss ses partisans et aujourd'hui, il est toujours vivant, pasant les dernières années de sa vie en paix sans avoir eu à répondre des ses crimes qui ont tué plus de 2000 citoyens (que ce soit réélement morts ou disparus)

Le silence qui suit la fin du film traduit bien l'état d'esprit du fin. Comment des hommes peuvent-ils encore soutenir Pinochet après tout ce qu'il a fait ? Comment un homme peut-il vivre avec tous ces meurtres sur la conscience ?
Pourquoi le l'a-t-on pas arrêté de nouveau quand on a vu qu'il avait abusé la confiance de l'Europe ? Comment peut-on refuser la reconnaissance aux victimes ? Et pendant ce temps là, Pinochet se repose sur le terre qu'il a malmené et torturé...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...
Posté par fleur-sauvage le 20/08/2004 07:56:14
je sais qu'on ne peut pas tout dire en un article et je n'ai jamais eu la prétention de la faire. Seulement, j'ai fait le compte rendu de quelque chose que j'ai étudié...
c'est sur que l'on ne pourra jamais exprimer toute la souffrance du peuple chilien...
Re: Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...
Posté par esperanza le 20/08/2004 07:56:14
A bas l'esprit critique!! Si l'esprit critique, c'est remettre en cause des "vérités vraies", vérifiables par des milliers de victimes, alors non. Pour repondre à Jean-Michel, dénoncer Pinochet n'inclue pas forcément d'aimer ou d'idolatrer Allende, Castro ou le Che. Je hais Castro comme je hais Pinochet. ce sont deux dictateurs aux techniques certes différentes mais qui font souffrir leur population.
Si dénoncer Pinochet, c'est être politiquement correct, alors soyons le plus souvent.
Mac Kalowey peut me taxer d'imbécile, je considère (et c'est mon avis, je comprends que l'on ne le partage pas forcément), qu'approuver, même de façon minime, Pinochet, c'est en quelques sorte l'excuser. Et ce type de tolérance est la porte ouverte à tout, et surtout au pire...
Re: Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...
Posté par peter mac kalowey le 20/08/2004 07:56:14
Je n'ai jamais dit que je soutenais Pinochet, je me suis seulement permis de faire remarquer que souvent, la "vérité" que l'on faisait ingurgiter à l'opinion public, pouvait être nuancée. La remarque d'Esperenza à mon sujet a été d'une imbécilité inqualifiable : de "pas aussi fou qu'on pourrait le croire" il en a déduit que j'étais pro-lepen, etc.

Ceci prouve bien qu'Esperenza fait partie de LA PENSEE UNIQUE (comme dirait jean-michel) puisqu'il na pu supporter d'admettre que ce qu'il savait n'était pas la stricte vérité. De là, il m'a taxé de je ne sais quelle extremisme, car aliéné intellectuellement il n'avait pas d'autre choix.

Un grand merci à Jean-Michel, car ça fait vraiment du bien de voir quelqu'un avec un peu d'esprit critique.
Re: Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...
Posté par cefyl le 20/08/2004 07:56:14
Bravo Esperanza, tu n'as pas remarqué que ma remarque etait ironique ? pourtant il ne faut pas chercher loin pour s'en rendre compte.....

Elle servait a montrer que aujourd'hui, on ne cherche pas a condamner des dictateurs comme pinochet pour des crimes atroces mais que des que l'on touche aux portefeuilles de certains puissants, là, ca devient plus grave.

Donc ma remarque ironique tient toujours mais je vais te la rendre plus explicite :
Aujourd'hui, on ne puni pas les dictateurs assassins et on les lave de tout crime mais qu'est ce que l'on aime traquer les pirates telechargeurs de musiques et les faire payer....

Maintenant, tu peux retourner en cours pour apprendre à reconnaitre l'ironie quand elle se presente....
Re: Pinochet, son coup d'état au Chili, sa dictature et son procès...
Posté par esperanza le 20/08/2004 07:56:14
Floriane, ravo pour ton article, il est bon de dénoncer et de mettre en lumière des atrocités, afin d'éviter que certains ne fassent de même. Ceci dit, certaines réactions m'ont déçu. Cefyl est un immense inconscient ou pratique un humour au huitième degré, car il est une difference entre télécharger de la musique et se faire couper les mains, recevoir des coups de cables éléctriques, etc.
Ensuite, la réaction de peter mac kalowey est d'une bétise sans nom. Ce qu'il dit est du même acabit que Le Pen ou hitler: c'est du révisionnisme (nier des faits vérifiables, et dont des milliers de victimes peuvent témoigner). Pinochet est un assassin. Peter Mac Kalowey, laisse ton ironie de côté, et parle de ce que tu connais. Avec ta logique, tu vas nous sortir qu'Hitler était un saint car il est passé en prime-time sur TF1...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Petit Bonheur
30 ans, Rennes (France).
Publié le 05 février 2004
Modifié le 05 février 2004
Lu 3 862 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲