FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Placebo aux Eurockéennes

Quel bonheur lorsque j'ai reçu mes places pour aller aux Eurockéennes de Belfort cette année. J'allais enfin pouvoir voir Placebo, mes idoles. Ils m'ont tellement apporté pendant 5ans que j'étais aux anges. Mais il a tout de même fallu que j'attende jusqu'à 00h15 pour qu'ils fassent leur entrée sur scène.


Quelle journée en perspective pour moi le vendredi 02 juillet. Départ de Mulhouse à 14h30, direction Belfort pour les Eurockéennes... Arrivée là-bas à 15h30... On a pris la navette du parking jusqu'au site de l'étang de Maulsaucy où se déroulaient les Eurockéennes.
Je n'attendais qu'une seule chose, l'arrivée de Placebo sur la grande scène. Mes idoles, ils m'ont sortis de tant de moments de déprime, de tant de coup de blues, ils m'ont permit de tenir le coup durant 5 ans. Vous pouvez imaginer comme je les attendaient, dans quel état je me trouvais durant la journée. C'est insoutenable de se dire que non loin de vous se trouvent vos "anges gardiens" mais que vous devez patienter avant de les voir. J'étais dans un état d'exitation comme jamais, j'avais l'estomac noué et je ne tenais pas en place. Je ne parvenais pas à garder mon calme...
Mais avant le concert de Placebo j'en ai vu trois autres : Luke, No one is innocent et -M-. Ces concerts étaient super (surtout celui de -M-) mais je m'en fichait un peu, je voulais que le temps passe vite, je ne voulais que les voir. Le concert de -M- se déroulait sur la même scène que celle où devait avoir lieu la représentation de Placebo. Résultat, après le concert de -M- (à ce moment là je n'en pouvais plus du tout), on s'est faufilé dans la foule pour finalement se retrouver juste devant la scène. Nous étions compressées les uns contre les autres, on pouvais à peine bouger et il y avait encore des gens qui voulais se rapprocher. Vous imaginer un peu ce que c'est de se faire compresser de plus en plus pendant une heure d'attente.


Bref, à 00h15, ils ont enfin faiy leur entrée sur scène, d'abord les musiciens puis ensuite Brian. Il était splendide, je me suis surprise moi-même, je me suis mise à hurler lorsqu'il est entré sur scène et lorsqu'il a commencé à chanter, j'en ai eu des frissons dans tous le corps. A ce moment là il ne fallait plus rien me demander, j'étais combler, je voulais profiter au maximum de ce pur moment de bonheur.
Mais le rêve n'a pas duré bien longtemps, à peine 5 minutes après l'arrivée de Brian, ils ont chanté The Bitter End, et là c'était une catastrrophe, j'ai cru que j'allais me faire totalement piétiner. Tous le monde à commencé à être poussé d'une force incroyable. Résultat, le souffle coupé par des coups de coude dans le dos, on a dû sortir de la foule. Plus je m'éloignais et plus j'avais mal au coeur, je me sentais mal, dégoutée de la bêtise de certaines personnes.
C'est vrai que la plupart des gens vont voir des concerts pour la musique mais ce n'est pas le cas de tout le monde, il y en a qui sont là-bas pour se faire remarquer, pour faire les brutes et ils gâchent le plaisir de personnes telles que moi qui n'ont qu'une seule envie, c'est d'écouter la musique d'un groupe qui nous plaît.

Du coup j'ai écouté le concert de loin, j'étais debout sur une barrière pour pouvoir voir un minimum l'écran géant. La plupart du temps, l'écran montrait Brian en train de chanter. J'ai entendu la plupart de mes chansons favorites, j'en avais la chair de poule mais j'avais chaud, j'étais comblée. Maintenant je me dis que finalement j'ai eu un peu de chance vu que j'étais quand même en face de la scène pendant 5 minutes, je les ai vu de très près. Ca restera pour moi un souvenir magnifique. Franchement, les Eurockéennes, c'est une manifestation qu'il faut vivre au moins une fois quand sa vie. Si l'année prochaine Placebo fait de nouveau partie de la brochette d'artistes présents là-bas, j'y retournerais sans hésitation.

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Placebo aux Eurockéennes
Posté par yuni/chaos le 07/11/2004 12:45:56
Pour les eurocks c'est sur il faut connaitre les "endroits stratégiques", mais bon avec le peuple ki a, au milieu de la fosse c'est l'enfer c'est sur..
Sinon, moi perso j'ai été extrèmement décu par Placebo aux eurocks, ils ont MASSACRé leurs meilleurs morceaux (every you every me en tête, tellement bien jouée que jlai recoonnue uniquement lorsk brian a "entonné" les paroles)..Bon je passe sur les effets électro complètements dissonants, par exemple quand Brian a pris son espèce d'harmonica, horrible... Franchement je retiendrait que 4, 5 chansons du show qui valaient vraiment le coupe, notamment une inédite qu'ils ont joué avec stef au synthé, brian au chant et c'est tout (après réflexion, je crois bien que c'étai "twenty years" dont il s'agissait, mais dans une version intime 1000 fois mieu ke celle ki passe à la radio), ou encore sleeping with ghosts.... Bref, ayant vu des lives plus vieux, j'avais été + enthousiasmé à l'époque.

Tiens, sinon, ki a vu The dillinger escape plan aux eurocks cette année??
Re: Placebo aux Eurockéennes
Posté par piwi le 08/10/2004 20:50:24
J'ai vu Placebo cet été à Werchter (BEL), parmi tant d'autres groupes exceptionnels, j'ai réussi à être +/- devant, c'était un travail de longue haleine pour y parvenir, d'abord Pj Harvey puis les Pixies, mais quel bonheur de les voir ... J'ai aussi été massacrée dans les pogos, on y est jeté sans le vouloir, on veut pas y entrer et puis aïe, non, c'est pas vrai, on est en plein dedans et le seul moyen de s'en sortir, c'est de faire la brute, personnellement, j'ai réussi. Et j'ai même pas perdu mes potes ;)
Par ex, pour Muse, j'ai fais la peste, une sale groupie ne voulant pas me laisser être a coté d'elle, j'ai du user de ma méchanceté (et de mon sadisme ?) Je me suis foutue derrière elle, les coudes dans son dos et 1, 2 et 3, on les plantes bien profondement dès qu'un mouvement de foule arrière arrivait. J'ai aussi laissé aller mes genoux dans ses jambes ! Ca parait dég, ce que j'ai fais, mais ce genre d'attitude "je veux ê seule dvt mon idole, dvt celui a qui je pense le soir en me caressant" m'exaspère. Le genre de fille qui avait un t-shirt personnalisé de Muse (bon, ok, ca j'admet encore, quoique...) mais le must, un petit mot pour eux avec je ne sais quel cadeau con en surprise. Pas de bol, les types de la sécu ont foutu son 'petit mot tout gentillet en anglais scolaire' à la poubelle. Bouffe sale groupie. Bref, dans n'importe quel festival, dans n'importe quel concert, tu auras tjs des pogos (sauf quand c'est Lorie, mais je ne pense pas que seras là le jour ou Lorie passera aux Eurocks), le tout, c'est d'être forte (uhuh), ou bien te mettre un peu + sur le côté, ca pogote moins (enfin.. façon de parler)
Sinon, je comprend tout à fait les sentiments que tu as ressenti ce jour là, tout d'abord l'euphorie puis le dégout de pas être devant, mais qui après tout laisse place au bonheur de voir son groupe préféré, le groupe qui joue de la bonne musique, une musique qui te procure quelque chose, quoi qu'il arrive !
Salut à toi !
Re: Placebo aux Eurockéennes
Posté par piwi le 08/10/2004 20:43:13
J'ai vu Placebo cet été à Werchter (BEL), parmi tant d'autres groupes exceptionnels, j'ai réussi à être +/- devant, c'était un travail de longue haleine pour y parvenir, d'abord Pj Harvey puis les Pixies, mais quel bonheur de les voir ... J'ai aussi été massacrée dans les pogos, on y est jeté sans le vouloir, on veut pas y entrer et puis aïe, non, c'est pas vrai, on est en plein dedans et le seul moyen de s'en sortir, c'est de faire la brute, personnellement, j'ai réussi. Et j'ai même pas perdu mes potes ;)
Par ex, pour Muse, j'ai fais la peste, une sale groupie ne voulant pas me laisser être a coté d'elle, j'ai du user de ma méchanceté (et de mon sadisme ?) Je me suis foutue derrière elle, les coudes dans son dos et 1, 2 et 3, on les plantes bien profondement dès qu'un mouvement de foule arrière arrivait. J'ai aussi laissé aller mes genoux dans ses jambes ! Ca parait dég, ce que j'ai fais, mais ce genre d'attitude "je veux ê seule dvt mon idole, dvt celui a qui je pense le soir en me caressant" m'exaspère. Le genre de fille qui avait un t-shirt personnalisé de Muse (bon, ok, ca j'admet encore, quoique...) mais le must, un petit mot pour eux avec je ne sais quel cadeau con en surprise. Pas de bol, les types de la sécu ont foutu son 'petit mot tout gentillet en anglais scolaire' à la poubelle. Bouffe sale groupie. Bref, dans n'importe quel festival, dans n'importe quel concert, tu auras tjs des pogos (sauf quand c'est Lorie, mais je ne pense pas que seras là le jour ou Lorie passera aux Eurocks), le tout, c'est d'être forte (uhuh), ou bien te mettre un peu + sur le côté, ca pogote moins (enfin.. façon de parler)
Sinon, je comprend tout à fait les sentiments que tu as ressenti ce jour là, tout d'abord l'euphorie puis le dégout de pas être devant, mais qui après tout laisse place au bonheur de voir son groupe préféré, le groupe qui joue de la bonne musique, une musique qui te procure quelque chose, quoi qu'il arrive !
Salut à toi !
Re: Placebo aux Eurockéennes
Posté par laplusforte le 08/10/2004 17:08:22
Ben didon ta bien pa u de chance parce ke moi jété tt pré de la scéne !! Mais c sa les eurock....ttlm se pouss ds tt les sens !! CT vraiment Génial !!!!! Joublirai jamai ! moi -M- jai pa tro aimé en + kil pleuV...:/ LoL ! biz
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 08 octobre 2004
Modifié le 08 octobre 2004
Lu 777 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143