Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Plus jamais ça

Voilà ce qui n'aurait jamais dù se passer... La honte pour l'homme !


La déportation et l'extermination durant la seconde guerre mondiale

A-la mise en place des camps

Dès 1933, le camp de Dachau est mis en place pour rééduquer les opposants politiques, les exclure de la société, en même temps que les autres indésirables.
La rééducation passe par le travail et les mauvais traitements.
Les premiers détenus sont d'abord des Allemands et des Autrichiens.


B-Pourquoi les camps sont-ils de plus en plus nombreux ?

Entre 1938 et 1944, les Allemands mettent en place un nombre impressionnant de camps situés dans les territoires annexés au Reich comme Natzweiler-Struthof en Alsace et de nombreux sur le territoire de l'ex-Pologne (comme Auschwitz).
En effet, il faut faire face à l'afflux de nouveaux prisonniers politiques ou Juifs pourchassés dans les territoires occidentaux par les Nazis.


C-Une position stratégique

Pour les Allemands, les camps avaient deux fonctions essentielles : la déshumanisation et la rééducation des prisonniers par le travail. Ces mêmes prisonniers deviennent donc une main d'oeuvre gratuite. De ce fait, les camps sont construits près :

- des carrières (par exemple, à Mauthausen, le granit extrait sert à paver les rues de Vienne. Ce sont les prisonniers qui travaillent de longues heures par jour sans repos et remontent des blocs de plus de 20 kg le long d'un escalier de 186 marches)

- des centres industriels (comme Dora) où les prisonniers sont loués par les.. S.S. à quelques industriels sans conscience ni remords.


D-Deux sortes de camps

Dans le système concentrationnaire nazi, il existe deux formes de camps :

* les camps de concentration (Konzentrationslager : KL) surnommés les "camps de la mort" où le déporté est condamné à mourir par le travail forcé, le froid, la maladie, la faim, les mauvais traitements...

L'augmentation du nombre de déportés conduit les autorités nazies à prendre des mesures pour lutter contre la surpopulation :

- par la création de nouveaux camps

- par la mise en place dans les KL d'un appareil de sélection et d'extermination : A leur arrivée, les déportés passent un par un devant un médecin.. S.S. Qui effectue un "tri" ; les valides sont recrutés pour le camp tandis que les vieillards, femmes, enfants et les plus faibles sont immédiatement envoyés à la chambre à gaz car, selon Himmler, "dans un camp, il n'y a que des valides ou des morts, les malades n'existent pas".


Nouvelle étape vers l'horreur à partir de 1942, où la conférence de Wannsee, les dirigeants nazis décident "la solution finale du problème Juif", c'est-à-dire l'élimination intégrale de tous les Juifs d'Europe ; d'où la mise en place des :

* camps d'extermination où dès leur arrivée, les déportés sont immédiatement gazés, puis leurs corps brûlés dans les fours crématoires comme à Treblinka ou Sobidor.


Il reste à noter que certains camps ont un statut particulier, comme Auschwitz-Birkenau et Lublin-Maidanek, qui juxtaposent concentration et extermination.


J'ai choisi Auschwitz (camp mixte) pour étudier le fonctionnement d'un camp et les pénibles conditions de vie des déportés : ce camp symbolise la folie meurtrière des. S.S.

Le complexe concentrationnaire d'Auschwitz-Birkenau s'étend sur 40 km2, il se compose de 3 camps différents dont dépendent environ 40 camps annexes.
Dès février 1940, la. S.S. décide d'installer dans les faubourgs de la ville polonaise d'Oswiecim (Auschwitz en Autrichien) un camp de travail pour rééduquer les "politiques". Rudolf Hess, qui prend la direction du camp, ne va cesser de l'agrandir.

Auschwitz I est le camp initial, qui va vite devenir trop petit pour les ambitions. S.S.

Birkenau (Auschwitz II) est construit à 2 km du camp principal après la conférence de Wannsée va servir de centre de mise à mort pour les Juifs ou les déportés jugés inaptes au travail car trop faibles. 10 000 prisonniers soviétiques y sont employés lors de sa construction.

Auschwitz III ou Monowitz, situé à 6 km à l'Est du camp principal, il est installé à côté du site industriel de "Buna" dépendant de la firme IG Farben où l'on cherche à produire du méthanol et du caoutchouc synthétique. On y envoie les prisonniers les plus robustes.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Plus jamais ça
Posté par blue-angel le 20/08/2004 07:49:57
Au passage le plus grand camp de concentration du moment, parce qu'il en existe encore, et a GUANTANAMO
!!!
Re: Plus jamais ça
Posté par ririnne le 20/08/2004 07:49:57
je trouve ton article très bien malheuresement, aujourd'hui trop peu de personnes parlent de ce qui est arrivé aux juifs pendant la seconde guerre mondiale.Je pense qu'il faudrait écrire et encore écrire des articles sur ça pour que nos futurs enfants sachent ce qui est vraiment arrivé.
c'est pourquoi je trouve ça bien que tu es pris le temps d'écrire un article comme celui ci. encore bravo
Re: Plus jamais ça
Posté par titione le 20/08/2004 07:49:57
plutot pas mal ton article c'est une bonne idée c'est vrai que les camps de concentration ont fait des ravages mais quand tu dit plus jamais ca : aujourd'hui il y a encore des camps de concentrations mais on en enttand plus parler (il y en a en russie
et encore des camps de travaux forcé le goulag pour préciser le nom.
article bien détaillée et réaliste, continue!!!!!!
Re: Plus jamais ça
Posté par gaetan le 20/08/2004 07:49:57
c klr mais il m'avait semblé ke tu disais ke c t inevitable ouf!

les joifs entre autres! ma familles etait classée opposants politique!
et du coté d e mon pere c pareil mais en italie cette fois!

N'ayez pas la memoires courte!
Re: Plus jamais ça
Posté par mademoiselle alex le 20/08/2004 07:49:57
L'idée d'article n'est pas mal mais comme dit Gaetan je le trouve trop froid...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 08 avril 2003
Modifié le 08 avril 2003
Lu 1 010 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲