Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Pour Une République Moderne

La France est en danger ! La V ème République, une et indivisible, laïque, démocratique et social tel qu'inspirée par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen et promulguée par la constitution du 4 octobre 1958 est à bout de souffle. Le temps pour la France de s'élever à un ordre nouveau est venu !


POUR UNE REPUBLIQUE MODERNE

La France est en danger ! La V ème République, une et indivisible, laïque, démocratique et social tel qu'inspirée par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen et promulguée par la constitution du 4 octobre 1958 est à bout de souffle. Le temps pour la France de s'élever à un ordre nouveau est venu. Il ne suffit pas de ravaler les façades en ruine de notre société à coup de réformes carriériste, Il s'agit de reconstruire notre pays dont les fondations solides permettent toutes les audaces. Seul une constitution lucide et adaptée au nouveau visage de la planète permettra à la France de retrouver sa grandeur économique, social et culturelle. Liberté, égalité, fraternité, laïcité, ordre, justice, autant de valeurs qui doivent être défendus avec convictions et détermination afin d'imposer notre puissance et nos idéaux aux régisseurs de la déchéance social et humaine. Une grande nation se doit d'être exemplaire, le patriotisme doit sus planter le communautarisme, l'assistanat ne doit pas être source d'inégalités mais de solidarité, l'ordre et la discipline sont de mise, l'autorité et la souveraineté de l'état doivent être restauré et magnifié, le peuple ne doit pas supporter le train de vie d'un état incapable de gérer au mieux ses dépenses en cela le traitement des salaires des haut-fonctionnaires doit être plafonné et inscrit dans la constitution, enfin la "pensée unique" et le "politiquement correcte" doivent être considéré comme ennemi mortel de la république.


LIBERTE

" Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits."

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi."


Il est plus qu'évident que la liberté du peuple et donc de la nation doit primé sur les libertés individuelles si on ne veut pas tomber dans la nuisance d'autrui. La liberté n'est pas qu'un droit, elle est aussi un devoir. La liberté d'un individu ne s'étend donc pas plus loin que sa propriété matériel, morale et culturel. La liberté national elle, s'étend aux media, aux lieux publiques, aux tribunes de la république, aux débats démocratiques. La décentralisation, le communautarisme, le syndicalisme, la pensée unique mais aussi le "politiquement correct" sont aujourd'hui autant de menaces pour la liberté et la république. Il est de notre devoir d'encadrer et de débattre démocratiquement dans des tribunes appropriées de manière civique et responsable de tout ou partis de nos idéaux et aspirations. La rue n'est pas une tribune elle ne saurait remplacer les fondements du suffrage démocratique. Le débat et le droit de vote sont nos plus précieuses libertés mais la liberté de pensée est aussi le droit de se taire en des lieux inopportuns.


EGALITE

L'égalité des sexes et des races doit être constitutionnelle. Les inégalités social liées à l'assistanat doivent être bannis. L'égalité des droits et devoirs de chacun doit être un des outils de la solidarité. L'accès à la culture et au savoir doit être le même pour tous, les salaires et accès à de haut postes doivent être liés aux compétences et non au sexe ou aux races. L'égalité, ce n'est pas le partage, c'est la même chance pour tous de réussir. L'égalité c'est aussi la garantie solidaire que la fonction publique ne soit pas plus favorisé que le secteur privé. Les différences de chacun d'entre nous si elles ne se manifestent pas de manière communautaire, doivent être égales au regard suprême de la république. L'inégalité se cache derrière le communautarisme, l'assistanat, le syndicalisme extrême qu'il soit de droite ou de gauche, la pensée unique et le politiquement correct. Ils sont les ennemis de la nation c'est le cancer de la république !!!


FRATERNITE ET SOLIDARITE

La fraternité et la solidarité sont des facteurs essentiels à notre société. Mais il est aussi juste pour qu'elles soient égal pour tous, en tenant bien entendu compte des problèmes démographique, d'adopter l'idée de la préférence national. L'immigration incontrôlée est un danger pour notre patrie et pour notre future. L'attribution de la nationalité française doit être clairement définie de manière constitutionnelle afin de préserver la solidarité et l'égalité en France. Il sera bien évidement institué que sera français celui qui le demande expressément et qui a démontré à l'administration compétente, par ses motivations et son insertion, qu'il en était digne.


LAICITE

La république française est indéniablement laïque. Il est intolérable d'afficher une appartenance à quelconque religion, ethnie ou mœurs sexuel dans les milieux d'éducation publique, les administrations, les rues, et le lieu de travail. Le communautarisme doit être réprimé avec force afin que la violence, la haine, et l'intolérance que porte ces mouvements souvent minoritaires, ne deviennent pas une arme antirépublicaine de plus. Le droit à la différence ce n'est pas le droit à l'indifférence et aux mépris de l'autres, ce n'est pas non plus le droit au prosélytisme. Chacun a droit à sa différence temps qu'elle ne porte atteinte à la liberté national, aux institutions, à l'égalité et qu'elle ne sort donc pas du cadre de la propriété matériel, moral et culturel de l'individu.


ORDRE

L'ordre est la clef de la réussite national. Une république plongée dans le chaos de l'anarchie, du syndicalisme à outrance et du non droit est vouée à tomber entre les mains malfaisantes de l'extrémisme religieux et politique. L'insécurité instrumentalisée par les pouvoirs en place et le désordre ambiant, a tuée la république. L'ordre doit naître de la responsabilisation du citoyen, de la souveraineté et de l'autorité de l'état. L'instruction civique, la prévention et la répression, mais aussi l'éducation et la culture doivent être autant d'outils nécessaires à développer pour garantir une paix socio-politico-économique durable et bénéfique pour la république


JUSTICE

La justice impartiale pour tous, c'est l'instrument de la liberté républicaine et de la dignité humaine, elle doit être libre d'opinions politiques, indépendante et sacralisée par les idéaux de tous bords.
La justice donne ou prend la liberté, elle fonde l'égalité, protège la fraternité et la solidarité, elle garantie la laicité et fait règner l'ordre.
Elle est l'équilibre et le discèrnement, elle est un des pilier d'une république moderne.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: pour une république moderne
Posté par venusos le 30/06/2006 12:58:08
Oui, c'est sûr que la déclaration des droits de l'homme est bien, mais on la pense souvent assez dépassée, comme tout d'ailleurs dans ce pays ! En plus, dès qu'on a un petit truc à peine religieux, on se fait allumer ! A Marseille, je crois que certains vont virer la Bonne Mère !

Modifié le 30/06/2006 12:59:21
Re: Pour Une République Moderne
Posté par strass le 20/08/2004 07:56:16
tu voi c'est génial de dire que la république est en danger mai moi je vai te raconter une histoire.
Une fois je regardais un interviews d'une petite fille pakistanaise de 5 ANS ki kassai des briques:
journaliste:c'est koi tes horaire de travail?
fille: j'arive qu'en il fait nuit (6h) et je repart qu'en il fait nui(22h)
journaliste:t'es bien payé
fille: je sai pa c'est mes parent qui s'occupe de ca
jour.:et il te donnekoi en é change?
fille: a manger(un repa par jour fai de riz)
jour.:et tu as un jour de congé?
fille: oui le vendredi
jour.: et tu fai koi tu va t'amuser?
fille.:non je fai le ménage, la laisive...
jour.:peu tu nou faire voir tes cheveux?
fille.: bien sur
et la elle enlève son bandeau et comme elle est métisse on s'atten a ce qu'elle est les cheveux brun mai ils son blanc!!!

Et dan ses pays c'est a peine si ils ont la liberté de pensée car derrière la petite fille on vient un homme musclé ki surveille ce k'elle dit et ce que demande le journaliste pour ne pas qu'ils révèlent des informations....
Re: Pour Une République Moderne
Posté par spicedragoon le 20/08/2004 07:56:16
Tu vois Philippe, à quoi tiennent les choses!

Pas facile de développer sur des sujets aussi graves, sans prêter à interprétation, bonne ou mauvaise, d'ailleurs.

Ton dernier post m'est particulièrement sympathique de par la fraîcheur et sincérité simple apparentes.

Sur le fond, c'est vrai qu'être politicien, je ne te le souhaite pas, parce que, malheureusement, entrer dans ce monde signifie le plus souvent, renier tous ses idéaux les plus généreux. Mais çà peut changer, çà aussi!

Moi, je suis inquiet pour un avenir proche, de la démobilisation massive dans la participation à la vie publique.

Celà touche très fort les jeunes, et c'est un des réels dangers qui menacent à court terme.

Tu sais, les extrémistes, eux, ils sont toujours mobilisés, à fond! Alors quand les modérés et les démocrates ne sont plus là, le mode de scrutin républicain fait que le gros bénéficiaire est toujours le parti le plus totalitaire.

Tu as très bien fait de composer un petit post avec quelques précisions sur tes intentions, il est rassurant.
Re: Pour Une République Moderne
Posté par spicedragoon le 20/08/2004 07:56:16
Si tu es sincère, Philippe Gaulier et je n'ai aucune raison pour ne pas te croire, as-tu alors bien pesé les arguments de ton article dans leur contenu, et dans leur formulation?

Car ton article dans sa forme comme dans son contenu, peut alors facilement prêter à confusion, tant il ressemble bien plus - involontairement, peut-être- à un manifeste pour renverser la République, par des méthodes radicales, qu'à un article de réflexion sur l'avenir de notre Démocratie.

C'est ce que j'y décèle, alors si tu nes pas aussi extrème qu'il n'y paraît, peux-tu préciser.

En particulier, souhaites-tu que tes camarades s'impliquent bien plus dans la vie publique, et participent à un vrai renouveau, dans le respect absolu des fondements de la République, et de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme?
Re: Pour Une République Moderne
Posté par spicedragoon le 20/08/2004 07:56:16
Tout à fait d'accord avec toi Back, sur la partie du diagnostic que tu fais, bien que ce soit plus complexe que çà!

Mais ne te laisse pas avoir sur les moyens proposés pour changer tout ce qui nous inquiète. Tout un arsenal DEMOCRATIQUE est à notre disposition dans cette bonne vieille République, qui permette de rendre le pays plus moderne, sans aucun recours aux méthdes extrémistes préconisées par l'auteur.

Qu'en penses-tu? Qu'en pensent les jeunes qui, dégoûtes du bordel politicien, ne votent plus? Vont-ils se mobiliser un jour, avec les moyens Républicains, pour transformer les choses?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 17 février 2004
Modifié le 17 février 2004
Lu 1 042 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲