Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Pourquoi est-ce si compliqué ?

Pourquoi est-ce si compliqué ? Pourquoi l'amour doit-il être incontrôlable ? Pourquoi doit-on faire des choix qui feront mal à l'un ou l'autre ou même aux deux ? Tant de questions auquel on ne peut pas répondre... C'est pour cela que je raconte cette histoire : pour avoir de l'aide.


Je vais vous comptez mon histoire, l'histoire qui me hante depuis quelque temps. Le tiraillement entre deux hommes ordinaires pour tous mais extraordinaire pour moi. Je vais changer les noms pour que personne ne puisse reconnaître qui je suis. Ces deux hommes sont Nicolas et Dylan. Nicolas est en très peu de temps devenu mon meilleur ami, il est attentionné, gentil, tous ce qu'une fille rêve... Dylan, lui, est beau, mistérieux... Je l'aime.


De l'amitié à l'amour

Nicolas compte beaucoup dans ma vie. Il a pris une place importante dans mon coeur mais pas celle qu'il voudrais. Il y a peu de temps il m'a avoué qu'il avait eu le "coup de foudre" pour moi ; depuis le premier jour où il m'a vu soi-disant. Seulement je ne l'aime pas, enfin si, mais pas comme ça. De plus il s'est lié d'amitié avec ma meilleure amie et il lui raconte tout y compris ses sentiments pour moi. Et tout mes amis me pousse a être avec lui car il n'est pas comme les autres con... Dans avec qui j'ai été. Ils me poussent tous a sortir avec lui, même mes parents !!


De l'amour à l'amitié

Dylan c'est lui que j'aime. Je ne peux pas l'expliquer c'est comme ça quand il me touche ou me dit bonjour je fond !! Mais moi j'ai 18 ans et lui 24. Pour lui je suis une sorte de petite soeur, il me protège mais ne me voit pas comme quelqu'un avec qui il pourrait être (enfin c'est l'impression qu'il me donne). Et cela me rend triste. Mais j'espère vraiment qu'il ouvrira les yeux, qu'il se rendra compte que je ne suis pas une petite fille;certes je ne suis pas une adulte accomplis mais lui non plus.


Voilà mon dilemme continuer à espérer dans l'ombre ou contenter tout le monde et être avec quelqu'un qui prendra soin de moi. Mais si je me met avec Nicolas je lui ment, je leur ment, je me ment. Et le jour où tout le monde le saura on en souffriras tous.

Les philosophes disent que l'amour est un sentiment inventé par l'homme ainsi mon plus grand rêve serais de le contrôler.


Pour dylan...

Mon âme soupire après toi,
Mes larmes sont ma nourriture jour et nuit,
Pourquoi mon coeur gémit-il en moi ?
Ton image me poursuit,
Jour après jour,
Nuit après nuit,
Mon coeur crie au secours,
Ma tête apelle au répit.


Philosophie de l'amour (syros)

Un sentiment inexplicable
Comment parler de l'amour ?
Comment expliquer la puissance, la force de ce sentiment, le bouleversement qu'il provoque ?
L'obsession de nos pensées ; la nécessité constante, irrépressible, absolue d'être avec la personne que l'on aime ; l'envie de tout lui donner, l'envie de tout recevoir ; c'est l'amour. L'impression que plus rien ne sera jamais comme avant ; le sentiment que tout devient possible, que tout nous devient possible ; le désir d'être le plus beau, le plus séduisant possible ; le besoin de donner le meilleur de soi-même ; c'est aussi de l'amour.
C'est quand on ressent tout cela, à notre manière, que l'on se sait amoureux. C'est quand on lit les poètes, les philosophes, les dramaturges ou les romanciers, selon ses goûts, que l'on retrouve, au détour d'une page, quelques lignes qui sont très exactement ce que l'on a éprouvé à un moment donné. Tellement exactement cela qu'il semble qu'on aurait pu l'écrire. Et pourtant, notre sentiment est tellement unique !

Aimer dans le tourment
Je l'aime, m'aime-t-il ?
Cette personne dont j'ai le sentiment de ne plus pouvoir me passer, m'aime-t-elle aussi ?
Comment le savoir ?
La réponse est très simple ! Il suffit de savoir si elle est bouleversée, si on obsède ses pensées, si elle éprouve la nécessité constante, irrépressible, absolue d'être avec nous. En somme, si elle aussi est amoureuse. Comment faire ? Vivre dans le tourment, dans un tourment plein de moments délicieux. Et être aux aguets : voir si cette personne nous attend au coin de la rue, si elle cherche toujours à s'asseoir à côté de nous, si ses yeux s'emplissent de bonheur quand ils nous regardent.

Il ne m'aime pas. Que faire ?
Et si la personne ne nous aime décidément pas ?
On peut se jeter une bonne fois dans le désespoir, la course à pied, les boîtes de nuit... Et le lendemain sans doute, on aura tout oublié. Ou pas. On peut continuer d'essayer de lui plaire, de l'étonner, de se rendre indispensable, de persévérer dans sa conquête. L'autre craquera. Ou pas ! On peut transformer cet amour en amitié. Mais y arrivera-t-on ? On peut faire de cet amour un doux et magnifique souvenir. Ou aimer cette personne pour toujours, parce qu'on ne peut pas faire autrement. Mais sans doute pas au prix d'oublier de vivre et d'en aimer d'autres tout aussi follement. Là encore, chacun à sa manière. Chacun comme il veut. Chacun comme il peut.
1
L'auteur : Andersen Shanna
28 ans, Nouméa (France).
Publié le 06 mars 2007
Modifié le 06 février 2007
Lu 1 639 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲