Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Pourquoi ne me le dis-tu pas ?

Parce qu'il y a des mots que l'on a besoin d'entendre...


Pourquoi ne me les dis-tu pas ? Ce n'est pas si compliqué pourtant. Prononce-les ces p***** de mots ! Crie-les, murmure-les, rugit-les, braille-les, susurre-les, bredouille-les, hurle-les... Sort-les de quelque manière que ce soit ! Après tout ce que nous avons vécu ensemble, tu peux bien faire ça pour moi. Trois mots, trois syllabes, trois secondes de ta vie, est-ce trop demander ? Et tu restes là, planté comme un piquet, muet comme une carpe. Je ne comprends pas ce qui t'empêche de parler et mon cœur saigne de ces non-dits.

C'est vrai, il y a des choses que l'on sait sans avoir à les formuler. Ces trois mots en font partie. Alors pourquoi ai-je besoin de les entendre ? Peut-être parce que j'ai besoin de savoir une bonne fois pour toute où nous en sommes, peut-être parce que j'ai besoin de souffler, enfin... Il faut que ce soit dit car, en attendant que le silence soit rompu, je souffre énormément. Et chaque matin je me réveille avec ce nœud au ventre, avec ce doute qui me ronge de l'intérieur. Et chaque jour, j'espère que tu vas te décider. Et chaque nuit, je m'endors déçue. C'est un trop grand supplice ! Ne le vois-tu pas ? Ne vois-tu pas que j'attends ça depuis trop longtemps ?

Je ne devrais même pas te le réclamer pourtant je sens que jamais tu ne te décideras alors je t'implore de mes yeux, de mon cœur, de mon âme. Regarde-moi ! Parle-moi ! Je n'en peux plus, j'aimerais tant que tu me sortes cette foutue phrase une bonne fois pour toute et alors enfin j'en serais délivrée. Pourquoi ne me regardes-tu pas ? Tu as peur ? Moi aussi ces mots m'effraient. Je les ai toujours craint pourtant aujourd'hui je les attends avec impatience. Je sais, c'est idiot de faire toute une histoire d'une petite phrase mais après, je saurais, j'en serais certaine.
Alors, s'il te plait, je t'en prie, je t'en conjure, pour la dernière fois, parle !
"C'est fini."

La tête me tourne, tous les muscles de mon corps se raidissent, j'ai dû mal à déglutir.
Voilà, ce n'était pas si dur.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: Pourquoi ne me le dis-tu pas ?
Posté par boubouh91 le 18/09/2005 10:59:30
Très bon article. J'aime bcp... J'atten moi aussi le prochain!!
Bonne continuation...
Re: Pourquoi ne me le dis-tu pas ?
Posté par nahla le 17/09/2005 14:06:07
Bravo... Tres bien dit
je n'etais pas tellement surprise que c'est l'adieu que tu attends... peut etre parce que je viens de passer par la meme histoire mais... mais il reste un tres bon article, precis et plein de sentiments... J'attend ton prochain article des maintenant.
Re: Pourquoi ne me le dis-tu pas ?
Posté par justagirlintheworld le 11/09/2005 19:19:23
j'adore la chute! je pensais qu'il n'osait pas te dire "je t'aime"... jaime bien car je me reconnait dedans...
Re: Pourquoi ne me le dis-tu pas ?
Posté par blindbird le 07/09/2005 10:32:30
petite menthe, je maintiens mes propos... ;-)
Re: Pourquoi ne me le dis-tu pas ?
Posté par attalia_nemesis le 03/09/2005 14:38:13
Bravo, bel ecrit.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
L'auteur : Menthe Poivrée
32 ans, Nancy (France).
Publié le 01 septembre 2005
Modifié le 27 août 2005
Lu 2 583 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲