Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Présentation d'un ange déchu

"... A quoi sert le bonheur si l'on ne se rend pas compte qu'il est là. C'est vrai la plupart du temps les gens se rendent comptent de la chance qu'ils ont une fois qu'ils l'ont perdu..."


"Le paradis tout le monde en rêve... Pour moi c'était une réalité. Le rêve de tous était palpable pour d'autres mais surtout pour moi. A quoi sert le bonheur si l'on ne se rend pas compte qu'il est là. C'est vrai la plupart du temps les gens se rendent comptent de la chance qu'ils ont une fois qu'ils l'ont perdu... Je pense que je devais faire partie de ces idiots qu'ils pensent que leur vie n'a aucun goût ; qu'elle est monotone ; sans âme en bref.
Ainsi une vie meilleure m'attendait ailleurs pleine de mouvements, d'enthousiasme ; de rythmes...
Enfin c'est ce que je croyais ou plutôt ce que j'espérais. Quelle ironie de savoir maintenant que tout ce dont je voulais été sous mes yeux depuis le début. Là où l'ange devient démon je descendis au plus profond de l'abîme en priant le ciel de pardonner mes erreurs futures. Mais comment aurais-je pût prévoir que la luxure pouvait engloutir l'âme et la perdre si loin ? Comment aurais-je pus deviner moi l'ange, le candide de ce monde, que l'Homme peut entraîner une âme dans un lieu perfide afin de la pourrir au plus profond d'elle ?
Le ciel doit me pardonner mais sans vouloir l'offusquer c'est lui qui m'a entraîner dans l'abîme... Lui qui m'a demander de veiller sur mon démon. Quel ironie ! Un ange gardien perdu par son protéger ! Un ange aimant un homme. L'interdit absolu venait d'être accomplis dans mon coeur et déjà le ciel grondait de la tragédie...


Et le paradis devint enfer

... L'homme, mon protéger, me fit goûter aux plaisirs de la chair. Dehors le ciel hurlait de rage le vent annonçait ma perte et celle de mon aimer. Dans cette étreinte mortelle nous cellions nos vies et celles de la Terre. L'être humain venait de trahir une seconde fois et avec lui un ange qui serait torturé une éternité. Une étreinte éphémère pour une punition éternelle. Oui tel était le prix à payer pour avoir aimer.
Des regrets ? Peut-être... J'ai... Nous avons pris un choix égoïste mais pour un bref instant j'ai été consient de mon bonheur et maintenant je subis le prix du bonheur car tout a un prix... Ne pas oublier tout à un prix... Au fond je savais qu'une sanction arriverais.
Maintenant mon âme est perdu, elle est en enfer les démons s'en délectent et mon corps brûle à l'infini. Mais qu'importe puisque j'ai connu le bonheur. Oui qu'importent un ange de plus perdu. Un homme de plus oublié au fond d'une ruelle se tuant à petits feux. Pourquoi ? Mon amour m'a perdu... Maintenant il deale, est toxicomane, boit... Mais pourquoi ne punit-on pas les autres hommes ? Ceux qui ne l'aide pas ; les égoïstes. Nous nous l'avons été qu'un instant... La rage me monte, mes lèvres deviennent couleur sang, mes yeux aussi.


Le plus grand des démons

Les démons eux mêmes ont peur. Leurs yeux, oui, c'est leurs yeux qui me le montrent. Mes ailes... Les plumes tombent une à une telle les feuilles d'un arbre en automne. Elles disparaissent et avec elles le peu d'âme angélique.
Une seule chose à présent compte dans mon coeur : la vengeance. Elle dirigerait ma vie à présent. Ciel tremble car je vient à toi déterminer à te détruire. Le chaos gagnera le monde et j'imposerais ma volonté partout regarde je commence déjà un homme ne peut pas aimer un ange alors le racisme nait de mes mains pour rappeler à tous ce que tu nous à fait et lorsque je t'aurais détruit il disparaîtra avec toi.
Dans le crépitement du feu j'entrevois un nouvel avenir pour le Terre. Mais qui sait c'est peut-être moi la fin du monde tant craint du ciel ? Oui, qui sait ? Mais la vengeance n'est-elle pas méritée ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Présentation d'un ange déchu
Posté par iron man le 19/03/2007 14:15:13
Ben j'ai pas très bien tout pigé... mais c'est pas mal écrit ! pas mal du tout !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Andersen Shanna
28 ans, Nouméa (France).
Publié le 16 mars 2007
Modifié le 24 février 2007
Lu 826 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲