FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Présentation du rallye de Suède

Deux semaines après le Monte Carlo, les meilleurs pilotes de rallye vont s'affronter sur les pistes enneigées et verglacées du 52ème rallye de Suède, du 7 au 9 février...


Après le Monte Carlo, traditionnelle manche d'ouverture, le rallye de Suède est la seule course de la saison disputée entièrement sur la neige, ce qui fait d'elle un parcours apprécié des pilotes.

Cette année, le rallye de Suède comporte 17 spéciales, pour un total de 387,05 km chronométrés. A quelques jours du départ du rallye, les spéciales suédoises sont recouvertes d'une épaisse couche de neige, ce qui promet de superbes dérapages artistiques de la part des pilotes.

Ici, la neige n'empêche pas de rouler vite, puisque contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce rallye est un des plus rapides de la saison. Alors qu'il est parfois impossible d'aligner un pied devant l'autre, ces as du volant atteignent des vitesses vertigineuses, bondissent de virage en virage, prennent des courbes complètes en glisse, tout cela en s'aidant des murs de neige, pour poser la voiture, et perdre moins de temps à la relance. Pour aller vite sur la neige, les pilotes gardent le pied droit scotché à l'accélérateur, et freine, dirige la voiture avec le pied gauche, pour inscrire la voiture dans un long dérapage contrôlé, qui les mènera directement dans le virage suivant. Dans ces conditions de pilotage, le pilote regarde aussi suivant par les vitres latérales que par le pare-brise, puisque la voiture est en dérive permanente.

D'ailleurs, c'est peut-être à cause de ce style de pilotage particulier que lors des cinquante et une éditions précédentes ce rallye a toujours été remporté par des pilotes scandinaves, avec une domination finlandaise depuis cinq ans. Même si Didier Auriol et surtout Carlos Sainz ont souvent terminé sur le podium, ils ne sont jamais parvenus à accéder à la plus haute marche.

Cette année, Peugeot fera figure de favori, puisque la 206 WRC a remporté les trois dernières éditions. Marcus Gronholm et Harri Rovanpera sont dans leur élément, et bénéficieront certainement de la voiture la plus rapide dans ces conditions de glisse extrême. Mais il ne faut pas non plus oublier Citroën, qui l'an dernier avec Thomas Radstrom avait signé de bons chronos, ponctués il est vrai par une cascade de sorties.


Derrière les deux équipes Françaises, Subaru et Ford n'ont pas l'intention de se faire distancer dès le début de saison, et ont eux aussi une chance de signer un bon résultat ici. Petter Solberg et Tommi Makinen devront confirmer que leur nouvelle Impreza est vraiment plus performante, après leurs abandons au Monte Carlo suite à des sorties de route. Quant à Markko Martin et François Duval, même s'ils sont un peu jeune, et manque d'expérience, ils ont prouvé à Monaco être capables de ramener des points.

Reste les pilotes Hyundai et Skoda, qui devront faire face à une armada de pilotes scandinaves amateurs, au volant de WRC, qui pourraient bien les devancer, et ainsi les priver de ramener quelques points pour leur compte personnel.


Source article : Pro Rallye WRC
Source photos : Pitstop

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 07 février 2003
Modifié le 07 février 2003
Lu 638 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143