Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Promenade dans la ville outrancière

Impressions d'impuissance, de haine et de poésie dans un décor bizarrement contemporain.


Promenade dans la ville outrancière, agitation du samedi et approche des fêtes. Je ne me sens pas du tout impliqué, hors société, hors jeu. Les lumières s'allument, s'éteignent. Il y a des gens, ils ont quelque chose à faire. Il y a du bruit, ça résonne à cause des immeubles. J'aimerais disparaître, ni vu ni connu. Mine de rien, c'est grand tout ça. Tiens au fait, je peux lever la tête. J'avais oublié ça. Il y a le ciel, là haut : la classe ! Je peux m'arrêter aussi, mais je risque de gêner. Il faut marcher. Je me dis que si je frappe l'arrêt de bus de toutes mes forces, ça fera peut-être apparaître un ami. Je pourrai lui dire des choses. Je ne lui demanderai pas ce qu'il pense de la guerre à la mode aux infos. Je ne lui demanderai pas non plus s'il a vu l'émission hier soir, où le présentateur se met un god dans le cul pour palier au vide universel. Merde, je vais lui dire quoi alors. Je ferais mieux de laisser l'arrêt de bus tranquille. En plus ce serait un acte de vandalisme relativement dégradant au regard de la société. Ce genre d'incivilité est peu recommandable, vous savez. Vous êtes sûr que vous n'avez pas oublié de fermer la porte à clé ? Le parking souterrain du centre commercial n'a pas été décoré. Les haut-parleurs diffusent la BO du film qui vous raconte l'histoire incroyable mais vraie d'une rencontre attendrissante entre un monsieur gentil et un enfant génial du ghetto, parce qu'il faut briser les tabous. Si ce film existait, j'en détruirais toutes les copies tel un justicier masqué. J'agirais surtout la nuit, comme Batman. Dans le zoo, les singes s'endorment après la piqûre. C'est juste l'enfer, c'est pas la fin du monde. Il doit bien y avoir de la poésie dans tout ça. Du simple, du vrai.

Oui.

Quand tu retires tes lunettes, tu sais, les phares des voitures deviennent de gros ronds dilatés qui se superposent. A droite, c'est rouge. A gauche, c'est blanc. Les ronds oranges clignotent. Les teintes défilent comme une boucle de musique sur le dossier du siège et les portières, quand la voiture passe dans un tunnel. Ca va vite, comme les motos dans Akira. Et les visages deviennent beaux. Car c'est rare, comme un lever de Soleil.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Promenade dans la ville outrancière
Posté par migalle le 01/03/2007 21:30:05
haha! ouais.. lidée de la naiveté jadore! Oui bien c'est tous les autres qui sont naif et qui se trompe peut-etre!!
et c vria que c possible de faire linverse, et une chance quon peut penser autrement, sinon la terre serait débalancer si tlm est du meme coté.. et elle perdrait léquilibre et tomberai, en nosu tuant tous ! c pas joli !
Re: Promenade dans la ville outrancière
Posté par flougaussien le 01/03/2007 16:45:17
Je crois qu'on peut aller contre la société. Si on veut on peut. Après ça dépend de ce que tu veux, de ce qui te convient.

Toujours est-il que c'est pas évident de marcher contre le flot, comme tu l'as écrit. Sauf si on est trop naïf pour voir qu'on est à contre-courant.

Merci pour avoir aimé le texte ^^
Re: Promenade dans la ville outrancière
Posté par migalle le 01/03/2007 15:26:20
hey! jai bien aimer ce petit texte moi. Tu dis " Je peux m'arrêter aussi, mais je risque de gêner" c banal mais jm cette phrase. En meme temps, ta pas lchoix dembarquer ds le flot de tous ces gens, pcq sinon tu suis pu, tu décroche et tu menace aussi ta vie. Jveux dire qu'il faut faire comme tlm et on peut pas allr contre al société, pcq l'argent n'es pas de notre bord, les gens importants non plus.. et c'est tellemetn plus dur marcher contre le flot! Alors que tosu ces gens pressé daller surement a des endroits pas super intéressant, dans le fond ces des criss de paresseux qui se plaisent pcqu'ils se posent pas de question!
tk, jm mieu le texte!!
Re: promenade dans la ville outrancière
Posté par flougaussien le 03/11/2005 20:04:17
Oui il est un peu spécial je te l'accorde. Il faut être dans un état très bizarre pour écrire ça. Un état auquel j'accède parfois. Pas toi apparemment ^^

Modifié le 22/11/2006 20:40:53
Re: Promenade dans la ville outrancière
Posté par cousinemimi le 16/04/2005 13:21:08
special,j'ai pas tout compris
enfin bon,bizz
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 16 avril 2005
Modifié le 22 mars 2005
Lu 869 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲