Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Protégeons le léopard des neiges

Le léopard des neiges est un animal méconnu, et difficile à protéger. Pourtant depuis presque quarante ans, des scientifiques travaillent activement à sa sauvegarde. Qui sont-ils ? Comment font-ils ?


L'once, le léopard des neiges, la panthère des neiges, l'irbis, tous ces noms se rapportent à un seul animal, Uncia uncia, unique représentant de son genre dans la famille des félidés. C'est un grand félin, qui peut mesurer plus d'un mètre de la tête à la base de la queue, et posséder une queue presque aussi longue ! Celle-ci lui sert principalement de balancier lorsqu'il saute sur les rochers et les crêtes escarpées de la montagne, mais aussi d'écharpe, quand il s'endort, ou reste statique, en l'enroulant autour de lui. Son épaisse fourrure le protège du froid et sa couleur gris fumée, tâchée d'ocelles sombres, le camoufle parfaitement dans son environnement de roches et de neige. Son seul ennemi est l'Homme, le berger qui protège son bétail, et le chasseur qui vend sa peau et ses organes aux amateurs de trophées et à la médecine traditionnelle asiatique.

Les onces sont très dispersées, le long de l'Himalaya, et jusque dans l'ouest de la Mongolie.





La première photographie

En 1971, le Docteur George Schaller, biologiste, réussit à prendre la première photo d'un léopard des neiges, au Pakistan. Dès lors, le félin n'est plus considéré comme une légende, mais comme un animal à protéger.

Un an plus tard, le Woodland Park Zoo accueille les deux premières onces de parc zoologique, un couple, dont les jeunes seront dispersés dans différents zoos afin de brasser le patrimoine génétique de la population captive. En 1974, bien qu'il soit difficile de comptabiliser les léopards des neiges en liberté, l'espèce est considérée comme menacée, et inscrite sur la liste rouge de l'IUCN : International Union for Conservation of Nature. C'est seulement quatre ans plus tard, en 1978, qu'aura lieu le premier symposium international sur la panthère des neiges, à Helsinki, en Finlande.





Création du snow leopard trust

Le Snow Leopard Trust est fondé en 1981, pour protéger et étudier les léopards des neiges.
Très vite, l'année suivante, une première étude commence, menée par le chercheur Rodney Jackson, lauréat du prix Rolex en 1981 grâce à son projet de recherches sur la panthère des neiges, pour en apprendre plus sur l'habitat et les menaces de cet animal, et les premiers colliers radio-émetteurs sont posés sur cinq félins, au Népal. Ils seront suivis pendant quatre ans.

Les recherches se poursuivent de longues années, pendant lesquelles le SLT met en place un système de partenariat avec les communautés locales. Le SLT aide les communautés à améliorer leur niveau de vie, en retour, celles-ci s'engagent à ne pas tuer, et à protéger, les félins. Le SLT organise des campagnes de vaccinations du bétail des communautés, et dédommage les éleveurs pour leurs bêtes prélevées par des panthères des neiges. Les communautés ne piègent plus les félins, et parviennent à convaincre les communautés voisines à s'engager avec le SLT et à faire de même.
En 1997, le SLT fonde les Irbis Enterprises, aujourd'hui appelées Snow Leopard Enterprises, mais dont la vocation reste la même : aider les artisans à vendre leurs produits. Ainsi, grâce à son site web, le SLT parvient à vendre l'artisanat de ses communautés partenaires, notamment à des parcs zoologiques, qui les mettent en vente dans leur boutique de souvenirs.





Création du snow leopard conservancy

Le Snow Leopard Conservancy est fondé en 2000, par Rodney Jackson, le même chercheur qui, en 1982, avait mené la première étude sur l'once. Le but du SLC est de faire évoluer les mentalités et d'inciter les populations qui partagent l'habitat du léopard des neiges, à ne plus le craindre et à le protéger.
L'association aide les éleveurs à consolider les abris de leurs animaux afin que les panthères des neiges ne puissent plus les tuer, et agit, à l'instar du Snow Leopard Trust, en partenariat avec les habitants, plus spécifiquement au nord de l'Inde, aux alentours du parc national Hemis, dans les régions du Ladakh et du Zanskar.





Création du snow leopard network

En 2002, à Seattle, pendant la Conférence Snow Leopard Survival Summit, le Snow Leopard Network est créé pour relier les informations au sujet du félin et les scientifiques qui œuvrent à sa préservation. Plusieurs membres du Network collaborent pour écrire le Snow Leopard Survival Strategy, un document couvrant l'ensemble des menaces et des actions possibles dans les différents pays où vit l'once.

Le network permet aux différentes organisations de combiner leurs efforts pour être plus efficaces, coordonne et soutient leurs actions. Il leur met également à disposition une importante base de données, bibliothèque virtuelle comprenant de nombreux ouvrages, principalement scientifiques, sur le félin.




Et nous, pauvres humains ?

A notre échelle, il semble difficile de trouver un moyen d'aider ces organisations.

Evidemment, pour ceux qui le peuvent, et le veulent, il y a toujours la possibilité de faire un don.
Mais il existe d'autres méthodes : Vous pouvez acheter via l'e-shop des associations (celle du SLT est en phase d'être disponible en euros, patience...), pour vous ou pour offrir (après tout, c'est bientôt les fêtes), utiliser la barre de recherche Goodsearch (http://www.goodsearch.com/) en paramétrant l'association de votre choix comme bénéficiaire, cliquer gratuitement pour faire travailler les sponsors (http://www.care2.com/click-to-donate/big-cats/), ou tout simplement faire connaître ces associations et leur combat dans votre entourage.

On estime aujourd'hui le nombre d'onces à 7000... Ou peut-être à moitié moins, seulement 3500. Il est extrêmement difficile de les comptabiliser ! Aussi, faisons en sorte que ce nombre (mais quel nombre ?) ne diminue pas dans les années à venir.


Sources
Site web
http://www.snowleopardnetwork.org/homepage.php
http://www.snowleopard.org/
http://www.snowleopardconservancy.org/index.htm

Bibliographie
-Les félins (Peter Jackson, Delachaux et Niestlé, Collection "La bibliothèque du naturaliste")
-Saving the ghost of the mountain (Sy Montgomery (texte) et Nic Bishop (photos), Houghton Mifflin, Collection "Scientists in the field")
-The snow Leopard (Peter Matthiessen, Penguin Classics)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Protégeons le léopard des neiges
Posté par hotarukali le 08/11/2009 10:40:28
Je connaissais Panthera qui oeuvre pour la conservation des félins, mais pas ces expéditions pour les jeunes à vrai dire. Merci Surfou pour cette découverte.
Re: Protégeons le léopard des neiges
Posté par surfou le 07/11/2009 13:14:33
Connaissez-vous l'association Objectif Sciences ?
Ils ont déja fait une expédition à ce sujet !
http://asso.objectif-sciences.com/-Expeditions-PANTHERA-.html
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Coeur de Puma
30 ans, La rivière à la sorcière (France).
Publié le 01 novembre 2009
Modifié le 25 octobre 2009
Lu 3 004 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲