FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Puritanical Euphoric Misanthropia

Voici la chronique de l'album le plus mythique du groupe le plus controversé du black-metal symphonique Dimmu borgir.


1. Fear and wonder
2. Blessing Upon The Throne Of Tyranny
3. King Of The Carnival Creation
4. Hybrid Stigmata-The Apostasy
5. Architecture Of A Genocidal Nature
6. Puritania
7. IndoctriNation
8. The Maelstrom Mephisto
9. Absolute Sole Right
10. Sympozium
11. Pefection or vanity
12*. Burn in hell (bonus track)

line up:
-Shagrath [chant/Samples]
-Mustis [Claviers]
-Vortex [Basse/Chant claire]
-Galder [Lead Guitare]
-Silenoz [Guitare]
-Nicholas [Batterie]

Dimmu borgir, Le groupe de black metal symphonique par excellence, le plus connu, le plus abordable mais aussi le plus subtil et probablement le plus mature.
Après avoir sorti un très bon Spiritual Darkness Triumphant 2 ans auparavant, Shagrath et sa bande décide de sortir en l'an 2001 la fameux Puritanical euphoric Misanthropia.
Spiritual darkness triumphant avait subi un enregisrement pas assez lisse, trop "underground" et la production (notamment au niveau de la batterie) était de assez faible qualité. Non content d'avoir sorti un album qui fit l'unanimité auprès des "blacks-métalleux" Dimmu borgir finit par se réfugier en studio après une année et demie de tournée pour enregistrer leur nouveau bébé. Et quel bébé ! produit par Fredrik Nordstôm et en coopération avec l'orchestre "The Gothenburg opera orchestra" tout semblait paraître pour le mieux. Qu'en est-il de cette album délivrance du underground ?
Une atmosphère pensante nous tiraille dans les profondeurs abyssales avec l'introduction Fear and wonder. Instant mélancolique et glauque, parfait pour l'introduction d'un disque de metal extrème. Et puis, on s'explose sur l'énorme Blessing upon the throne of tyranny qui commence par un riff très rapide. On est d'abord étourdi tant la production est grande, la batterie s'éclate tel une vitre sur le dur parquet et s'énervent par centaines de battement à la minute (Nicholas était déjà très connu pour ses performances inouïes à la batterie), ensuite vient l'émerveillement quand l'orchestre fait son arrivé ralentissant directement l'atmosphère. Cette chanson est du Dimmu Borgir puissant, lourd, original. Kinkgs of the Carnival est sûrement la pièce maîtresse de cet album, mélancolique, triste et subtil. La voix claire de Mustis et le solo de guitare ne font qu'embêlir cette ambiance mélancolique. Hybrid Stigmata est dans la continuité du titre précédent en accentuant au niveau orchestration, nous avons droit à un refrain en or, où piano, violons, guitares et synthe s'enmèlent pour ne faire plus qu'un.
La chanson suivante entièrement écrite par la main de Shagrath (les textes étant généralement composés par Silenoz le guitariste), Architecture Of A Genocidal Nature est une très bonne chanson avec une bonne partie de piano bien effectué et un petit passage où Shagrath et Silenoz s'amusent à chanter en même temps (donnant un résultat assez étonnant), une perle aussi oèu les textes sont toujours aussi anti-christianistes et noirs mais le disque commence à prendre un tournant répétitif aloirspour calmer le jeu Puritania une courte chanson aux allures électronique nous fait souffler... de quoi casser le temps.
Nous entrons dans la deuxième partie du CD. Celle ci est plus classique et les chansons se ressemblent un peu toute. Indoctrination est très black, trop et volant donner un rythme soutenu ne ressemble cas un assembla de guitares lourdes sur une voix criarde, pas de subtilité et les claviers se fdont moins présents il en est de même pour Absolute sole right. The Maelstrom mephisto est dans la même mais a un côté plus "casse-tout" qui lui donne un charme et au final a un petit côté heavy, on calme le jeu avec Sympozium là aussi très original et pesante où la somptuosité des violons est énorme. L'outro : Perfection or vanity est une sorte d'hymne au désespoir, très belle.
Pour cloturer ce CD on aura droit à Burn in hell en tant que bonus track, solo de guitare majestueux et Mustis chante d'une voix tantôt aigue tantôt grave, on a sûrement droit à la chanson la plus abordable du CD, une des meilleures aussi !

Note: 15/20 (Excellent album)

Morceaux préférés:
-Blessing upon the throne of tyranny
-Kings of the carnival creation
-Hybrid Stigmata-The apostasy-
-Puritania
-Burn in hell
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Re: Puritanical euphoric Misanthropia
Posté par johnie le 15/05/2005 17:08:39
Juste une chose : ce n'est pas Spiritual Darkness Triumphant, mais Enthrone Darkness Triumphant (1997) et Spiritual Black Dimensions (1999).
Pour information je tiens un site francophone sur les blackeux norvégiens : Dimmu Borgir France // http://www.dimmu-france.com.
Re: Puritanical euphoric Misanthropia
Posté par sweet madness le 09/11/2004 20:06:55
Hei!
Excusez-moi, j'écris ce commentaire peut-être un peu tard, lol. C'était juste pour réagir vis-à-vis au post de Nocturnal-Pulse ( tiens, cela me dit quelque chose, carap*te? ). Je pense également que Dimmu Borgir, comme black-métal symphonique, ne vaut pas Mayhem, Emperor et que sais-je.. Mais pour Burzum, héhé, c'est une autre histoire. J'avoue que le premier album du groupe Burzum était excellentissimement bon, oui.. Mais sur les suivants, les idées fascistes et néo-nazies sont un peu trop présentes, tout de même! ( Pas étonnant, vu '' Vargsmal '' ... ... ) Cela dit, il y a mille et uns groupes de black-symphoniques meilleurs que Dimmu! ( Un peu moin commerciaux, aussi ) Je n'parle même pas que de groupes Norvégiens ( Norvège qui est la maman du black-métal symphonique, rappellons-le ), mais aussi de groupes Français, Belges, et même Suisses!
Je n'vais pas faire une liste, cela serait embêtant à lire et trop long, mais je vous encourage tous à admirer la scène underground de nos jours, car pour certains groupes, croyez-moi, ce n'est pas facile!
Re: Puritanical euphoric Misanthropia
Posté par sanada le 20/08/2004 07:57:05
Merci de cet article qui m'a fait découvrir un groupe que je connaissais pas du tout.. d'habitude je suis pas fan de black, mais là ..!! J'adore !! Ma préférée reste burn in hell (hear no evil, don't you see no evil, don't you lay no evil down on me !!!) puis sympozium et blessing.. chacun ses goûts !Continue à faire des articles comme ça !! Là je vais essayer emperor on verra si c'est aussi génial
Re: Puritanical euphoric Misanthropia
Posté par verte le 20/08/2004 07:57:05
J'adore cet album par lequel j'ai commencé à aimer le métal, et il est à mes yeux le meilleur de Dimmu. celà dit je ne partage ton jugement sur Indoctrination, si on est dans le bon état d'esprit, elle est franchement sympa.

VeRte
Re: Puritanical euphoric Misanthropia
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:57:05
mais personne ne controverse les ns et les meurtriers dans le black... par contre les posers c autre chose... regarde leur dernier clip, tu comprendras pkoi ils sont controversés...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Publié le 26 avril 2004
Modifié le 25 janvier 2005
Lu 1 638 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143