FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Pyrame et Thisbé

D'antant les baies du mûrier n'étaient pas rouges comme en ce jour mais blanches comme neige... Ovide, par un conte mythologique, nous explique cette transformation... Une histoire triste en est l'origine...


Pyrame et Thisbé habitaient tous les deux à Babylone à la cité de la Reine Sémiramis. Leurs maisons étaient collées l'une à l'autre et seul un simple et unique mur les séparait !
Pyrame et Thisbé grandir ensemble et commencèrent petit à petit à s'aimer... Leur amour ne cessant de croître, ils voulurent s'épouser... Malheureusement, leurs parents étaient contre une telle union. Mais l'amour entre deux personnes est beaucoup plus fort qu'une interdiction, rien n'aurait pu les séparer et briser leur amour !

Dans le mur qui leur était commun, il y avait une petite fissure. Personne ne l'avait remarquée excepté nos deux amoureux ! Grâce à cette lézarde, ils purent échanger des mots enflammés et s'envoyer de tendres baisers... Seulement si ce mur les rapprochait un temps soit peu, il les séparait car certes, il leur permettait de se parler mais il les empêchait de pouvoir se toucher et s'embrasser... Mais ils aimaient tout de même ce mur qui était le seul endroit où ils pouvaient de temps à autre se retrouver. Lorsque la nuit tombait, chacun déposait un baiser sur le mur... Et des que l'aube apparaissait et que le soleil perçait le ciel, ils revenaient à la lézarde et des mots encore plus tendres que la veille sortaient de leurs bouches.

Un jour, n'y tenant plus, ils décidèrent de désobéir à leurs parents respectifs et convenirent de se retrouver cette nuit dans la forêt à la tombe de Ninus sous un grand mûrier blanc où coulait un ruisseau. La journée leur parut interminable. Ils étaient si impatients de pouvoir enfin se retrouver ensemble, en toute liberté et pouvoir s'embrasser et se caresser toute la nuit.

Enfin, le soleil disparut, laissant place à la nuit... Thisbé sortit doucement de chez elle et courut dans la campagne rejoindre son amour Pyrame. Quand elle arriva à la tombe, elle s'aperçut que Pyrame n'était pas encore là et décida donc de l'attendre. Soudain, un bruit se fit retentir non loin d'elle... Une lionne bondit face à elle : elle avait la gueule recouverte de sang et venait s'abreuver au ruisseau. Heureusement, Thisbé eut le temps de se cacher derrière un fourré et prise de panique d'être aussi proche de la bête, elle s'enfuit en laissant tomber son foulard au sol. La lionne se jeta dessus, le déchira et le tacha de sang puis disparut dans la forêt.

A cet instant, Pyrame arriva et aperçut les lambeaux ensanglantés du voile de sa bien aimée ainsi que les traces de pattes de la lionne sur le sol... En un éclair, Pyrame comprit qu'il s'était passé quelque chose... Quelque chose d'effroyable... Thisbé était morte. Par sa faute, sa chère et tendre Thisbé était morte, dévorée par une lionne alors qu'elle l'attendait. Il l'avait laissée à la merci de cet animal cruel et sans pitié, il ne l'avait pas protégée... "C'est moi qui t'ai tuée, tout est de ma faute" dit-il. Il ramassa le foulard, l'innonda de baisers et le déposé sur le mûrier. "Maintenant tu boiras mon sang aussi mon sang" cria t'il. Il détacha son épée de son foureau et la plongea dans son flanc. Le sang gicla sur le mûrier et donna aux baies une couleur pourpre.

Thisbé, quant à elle, avait décidé de revenir sur ses pas malgrès la peur de se retrouver nez à nez avec la lionne. Mais son amour pour Pyrame était plus fort que sa peur. Mais impossible de retrouver le lieu de leur rendez-vous... Il y avait bien là la rivière et un arbre mais aucun fruit blanc n'était sur ses branches...
Soudain, le feuillage de cet arbre remua. Son premier réflexe fut de reculer au cas où la lionne se cachait derrière les branchages ! Mais elle aperçut, étentue u sol, une forme... Elle se rapprocha et découvrit Pyrame baignant dans son sang.
Elle se jeta sur lui : "C'est moi Pyrame, c'est Tysbé". A son nom, Pyrame se releva queque peu, la regarda une dernière fois et mourut.
Elle aperçut à ses côtés, l'épée et son voile déchiré et rempli de sang. Elle comprit tout. "Moi aussi je saurais me montrer brave. Moi aussi je sais aimer. Seule la mort aurait eu le pouvoir de nous séparer, elle ne l'aura pas maintenant". Elle prit l'épée et se donna la mort...


Lorsque les parents découvrirent leurs enfants, ils pleurèrent énormément. Les dieux attristés par cette histoire décidèrent que les fruits du mûrier garderaient leur couleur pourpre en la mémoire de ces deux amants et qu'une seule urne recueillerait les cendres de ces amoureux que même la mort ne put séparer.


Voilà comment les baies du mûrier changèrement de couleur... Cette transormation est donc à l'origine d'une histoire triste de deux adolescents qui s'aimaient plus que tout, mais même si à la fin, ils trouvent la mort, leur amour résistera jusqu'à la nuit des temps et traversera l'Histoire.

J'ai tiré certains passages de l'oeuvre d'Edith Hamilton, une oeuvre que je vous recommande si vous aimez la mythologie !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Pyrame et Thisbé
Posté par fo-ke-je-bouge le 29/07/2005 13:25:10
ninoone : Ooh je le retrouverai tu sais, je lai eu en main il y a peu ... il est ds un placard qui sert de grenier ds ma chambre ;-)

Ca me plaît beaucoup...
Re: Pyrame et Thisbé
Posté par ninoone le 29/07/2005 12:37:55
dommage ke tu ne le retrouves plus!!!! j'espere ke tu le retrouveras, come ça tu m'apprendras d'autres histoire que je connais pô encore!!!! ;-) l'histoire de la rose me plaît également bcp....
Re: Pyrame et Thisbé
Posté par fo-ke-je-bouge le 28/07/2005 22:16:57
ninoone : oui c'est sans doute une variante... j'essayais de retrouver l'histoire en détail masi je vois qu'il a plusieurs versions. C'est "La mort d'Adonis" dans les Métamorphoses d'Ovide. Adonis fut blessé mortellement par une flèche alors qu'il tentait de tuer un sanglier.(On dit aussi qu'il aurait trébuché dans des rosiers) Une goutte de sang tomba sur une rose blanche, qui devint rouge... voilà l'origine de al rose rouge dans la mythologie. On dit aussi que c'est une rivière qui est devenue rouge. Enfin je trouve l'idée de la rose plutôt pas mal ;-)

Voilà pour la petite histoire...

Jai le livre des Métamorphoses d'Ovide car j'en avais eu besoin pour mon travail de fin d'année en dernière année.Mais plus moyen de remettre la main dessus :-d arf..
J'ai aussi celui de Virgile...
Re: Pyrame et Thisbé
Posté par ninoone le 28/07/2005 20:49:02
rhoooo nan!! je la connais pô celle là!! cest sans doute une variante.... :-P
Re: Pyrame et Thisbé
Posté par fo-ke-je-bouge le 28/07/2005 20:43:16
ninoone : Et tu connais la Métamorphose d'Ovide qui raconte l'originie de la rose rouge ... car au départ elle était blanche... comme les mûres. Ca m'a tout de suite fait penser à ça. ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Mumu Pouce
31 ans, Paris (France).
Publié le 04 juillet 2005
Modifié le 07 juin 2005
Lu 5 284 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143