FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
133 connectés : 1 membres et 132 visiteurs Voir la liste     







Qu'est ce qu'être hype ?

Eh, yo nigga, what's the motherfuckinmeaning of being so fuckinhype, son of bitch ?


Bon premièrement, vous me ferez remarquez, et avec raison, qu'il serait plus facile de définir ce que c'est que d'être hype si on avait la traduction de ce mot en français. Et bien hype en français se dit hype. Voilà une bonne chose de faite, on va pouvoir continuer.

Alors qu'est ce qu'être hype ? Etre hype déjà c'est ne pas l'être, hype. Oui, je sais c'est paradoxal, mais tant que vous n'aurez pas compris ça, il vous sera compliqué d'avancer, dans la vie s'entend bien sûr, dans la rue il vous suffit de débrayer lentement avec le pied gauche, tout en appuyant précotionneusement sur l'accélérateur du pied droit. Et là, vous devriez avancer. Ou alors le frein à main est enclenché, ou la première vitesse ne l'est pas. Mais là je ne peux vraiment plus rien pour vous, prenez le bus. Oui, digressez ("graissez ! ") allègrement durant une phrase est aussi hype.

Etre hype c'est aussi ne pas expliquer aux gens qui ne sont pas hype ce que c'est d'être hype. "Mais alors, toi, t'es pas hype ? " Si vous vous posez cette question, référez vous au point précédent, que nous appellerons pour une question de sécurité, le point levis (comme les châteaux, pas comme les jeans, bande de consommateurs). Si vous vous posez une autre question, vous n'êtes certainement pas au bon endroit, demandez au policier le plus proche de vous aiguiller dans une botte de foin.

Etre hype, c'est, aussi, bien prononcer le mot hype, même quand on l'écrit (tout comme il faut bien l'orthographier lors d'une conversation téléphonique). Si vous écrivez hype mais que vous pensez hip, cela n'a strictement aucun intérêt. Et si vous voulez faire des choses sans intérêt, aller plutôt manifestez pour votre pouvoir d'achat (c'était le point Paul et Mick, et peut-être que plus tard nous verrons le point Paul et Mick et Mouse, si vous êtes sages). Bon revenons au point qui nous intéresse (que nous avons d'ailleurs appelé le point R et ce dans le but, d'éviter la lettre G qui aurait provoquer les ricanements des crétins du fond). Donc, hype se prononce aïpe. Vous pouvez si vous voulez aspiré le h, mais, en aspirant du h, vous risquez d'être high, plutôt que hype (sur ce point se référer au point qui arrivera plus loin, et nous appellerons le point-qui-arrivera-plus-loin, pour une question financière évidente). Attention, piège, je vais changer de paragraphe, mais pas de sujet, dans le but d'aérer un peu le texte, qui commence à étouffer.

Pour ce qui est des accents toniques, cela dépend bien sûr des régions ou vous vous trouvez, de l'heure et de l'humeur du roi de Suède. Mais traditionnellement, on appuyera sur le son "pe", pour faire un truc du genre hyPE. Tout en sachant qu'on peut aussi appuyer sur le son "aï", mais pas trop quand même sinon ça fait mal. Sinon, en anglais on le prononce de la même façon, mais en anglais. En espagnol, de la même façon mais en espagnol, et ce ainsi de suite pour toutes les langues. Sauf pour les langues irrégulières, qui seront indiquées à la fin (ne cherchez pas trop, elles ne seront pas indiquées en fait).

Comment utiliser le mot hype dans une phrase ? Il est assez clair que si l'on est hype, on utilise pas le mot hype n'importe quand et n'importe comment (sauf si on le fait de façon hype, mais cela va de soit), il faut l'utiliser dans des conditions bien particulière. L'exemple le plus courant est la situation ou vous devez annoncer que vous êtes hype. Pour cela on dira "i'm hype" et non "je suis hype". En effet, selon la règle n°42 du Bescherelle Hype, je cite (eh, les gars, pourquoi je mettrais des guillemets sinon ?) : "le mot hype ne peut être précédé du verbe "être" conjugué au présent de l'indicatif à la première personne en français, en espagnol, en finnois, en russe et en groenlandais. Pour les langues citées, utiliser plutôt l'anglais. Pour les langues non citées, aussi".

Est ce qu'il y a une façon de s'habiller particulière pour être hype ? Pas vraiment, mais il y a quand même quelques vêtements à éviter. En vrac, les slims avec des chaussures de skate, les chaussettes sur les avant bras, les slips kangourou, les tongs avec des chaussettes, et tout ce que vos grands parents sont suscpetibles de porter. La nudité est aussi déconseillée, mais ça n'a rien à voir avec le fait d'être hype ou pas, mais plutôt avec la loi. Pour cela référez vous au code civil ou au code de la route, mais là c'est plutôt si vous voulez apprendre à conduire. Si vous ne voulez pas qu'on vous comprenne référez vous par contre au code secret, et au code taille crayon, si vous voulez un code qui n'existe pas, mais qui vous permet de garder bonne mine (ohohoh ! (Géant vert) ). Niveau physique, tant que vous n'êtes pas moche, tout est autorisé, même les physiques nucléaire et quantique.

Niveau musique, par contre, vous pouvez vraiment écouter tout ce que vous voulez. Eviter juste d'en parler si c'est de la merde (pour savoir ce qu'on entend par merde se référer aux points P et Q). Il en va de même au niveau cinéma et au niveau littérature. Pour le niveau 3 par contre, il faut prendre l'escalier à droite, l'ascenceur est en panne. Pour la télé, ne la regardez pas sauf nécessité absolue (intégrale de futurama, south park, etc...). Si vous n'avez pas le droit de la regarder, vous avez le droit, par contre, de glander devant (ce qui est radicalement différent ("ferrant ! ")), c'est même vivement recommandé, par moi, mais pas par votre diététicien ("Etéticien ! ") qui vous conseillera plutôt de faire du sport. Faire du sport, par ailleurs, n'est pas interdit lorsqu'on est hype. Par contre, être en sueur et/ou rouge, est vivement déconseillé, ça fait chuter votre potentiel hype (quoi ? Nous n'avons pas encore parler du potentiel hype ? Certainement un oubli de ma part, je m'en excuse, mais maintenant c'est trop tard, tant pis pour vous).

Attention, ne confondez pas hype avec d'autres mots proches, vous auriez l'air ridicule, et personne n'a envie d'être décrit par un mot qui commence par ride et finit par cule. Par exemple, ne pas confondre le mot hype avec le mot high. Il y a une grande différence ("Férence ! ") entre i'm hype et i'm high. Etre high, c'est être sous l'effet de la drogue, et la drogue c'est le mal. La femmelle étant le lièvre. Pourquoi ? Parce que. Vraiment ? Ben oui. Sûr ? Certain. Il ne faut pas le confondre non plus avec le verbe happer dont la définition est "attraper violemment et soudainement ou saisir avec la gueule ou le bec". Oui, je sais, ça se rapproche de la définition de hype, mais vous avouerez qu'il y a quelques nuances quand même. Ne pas confondre non plus avec le mot phagocyte. Oui, ces deux mots n'ont rien n'a voir, mais ce n'est pas une raison pour les confondre.

Attention, le mot hype n'a aucun synonyme (ni aucun antonyme, mais ce n'est pas le sujet, soyez concentrez s'il vous plaît). Les mots et expressions "branché", "classe", "in", "top méga cool", "dans le vent", "frais", "ritif" ou "garage", ne sont que des pales copies, ils n'ont pas du tout le même sens profond que hype. D'ailleurs, si vous avez tout lu jusqe là, vous l'avez bien compris, donc je ne comprends pas très bien pourquoi je le dis. De plus on ne peut pas être l'une de ces expressions et hype. Non, monsieur, on ne peut être hype et dans le vent, ou hype et in, ou hype et ritif.

Mais pourquoi être hype me direz vous ? Et bien être hype permet, but ultime de l'existence de chaque être, de juger ce qui est hype et ce qui ne l'est pas. Bien entendu, on peut donc juger les personnes qui sont hype ou pas. Mais il n'y a pas que les personnes qui peuvent être hype, les objets, les lieux, les actions, voire même certaines dates peuvent être hype. Par exemple un ciseau c'est hype, une plaque d'égoût non. Bordeaux c'est hype, Paris ça ne l'est pas (par contre, si Paris n'est pas hype, le fait d'habiter à Paris l'est, mais c'est peut-être un point un peu trop complexe pour vous, nous le verrons donc plus tard, dans un point que nous appelerons point carré pour une question mathématique). Sauver quelqu'un de la noyade, c'est hype, noyer quelqu'un aussi. Se noyer ne l'est pas par contre. Le vendredi 13 c'est hype, le 25 décembre certainement pas. Le mieux dans tout cela étant que vous pouvez énoncer cela sans vous justifier une seule seconde, sauf certaines exceptions (voir la feuille avec les langues irrégulières) et encore seulement si vous êtes en discussion (Scussion ! ) avec une autre personne hype. Dans ce cas là il y aura débat passionné (forcément, les débats non passionnés ne sont pas hype). Ca fait par exemple 20 ans qu'un débat a été ouvert pour savoir si le lait écrémé est hype.

Voilà, je pense qu'il est temps d'en finir avec cet article qui fut définitivement hype que ce soit dans son contenu, dans son style ou dans son cul (et merde, dire que j'avais réussi à tenir sans grossièretés jusque là, enchaînant les jeux de mots de bon goût et quelques condamnés au passage). Je pense que vous avez suffisamment d'explication sur ce que c'est d'être hype, en sachant qu'il faudra vous en contenter de toute façon non mais oh je m'appelle pas encarta non plus. Je vous remercie de votre attention (aux chutes de rochers et à la marche), et vous souhaite une bonne matinée/après-midi/soirée/nuit/année/fête/saint valentin/à tout faire/édane/poire/vaut mieux que deux tu l'auras, etc...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Qu'est ce qu'être hype ?
Posté par marinou97460 le 17/03/2009 21:37:05
GENIAL ! j'adore ton texte ^^
Re: Qu'est ce qu'être hype ?
Posté par nemesis590 le 20/09/2008 23:15:08
Je m'attendais vraiment à rien qd j'ai lu le titre ds ma newsletter mais apres lecture, je dois dire que c'est un des articles les plus marrants sur France-Jeunes (les wannabes prennez note!). J'aimerais bien te complimenter à la hauteur de ton genie desperados mais les mots me manquent (façon d'avouer le peu de richesse de mon vocabulaire tout en gardant la face). Dire que je croyais avoir fait une croix sur FJ. Ce sont ces articles la qui me donnent espoir!
Re: Qu'est ce qu'être hype ?
Posté par il hait ce qu'il est le 20/09/2008 16:01:42
] zakhiel [ » Bah, je crois que c'est censément drôle, justement, de ne pas en savoir plus (ou si peu... :') ) sur ce qui est hype, même après la lecture de l'article...

le desperados » J'ai beaucoup aimé ton article ;o ! Je vais vite lire les autres.
Re: Qu'est ce qu'être hype ?
Posté par christina83 le 20/09/2008 13:07:31
très sympa, j'ai beaucoup aimé!
Re: Qu'est ce qu'être hype ?
Posté par ] zakhiel [ le 20/09/2008 11:23:11
Pas mal, ça m'a fait sourire, c'est un exploit...

Mais euh... Le problème c'est que sous couvert de faire de l'humour tu ne dis quasiment rien en fait sur ton sujet ! C'est quoi être hype !!? Tu décrit le comportement des gens qui cherchent à l'être mais tu ne décris pas la finalité, le "but" (si on peut appelé ça comme ça...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Des plaines montagneuses Le desperados
26 ans, Une galaxie très très lointaine... (France).
Publié le 20 septembre 2008
Modifié le 30 juillet 2008
Lu 14 215 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143