Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.

Voici un sujet de réflexion, qui a été trouvé dans un NFO d'un jeu cracké par le pirate "Dr. MOJITO", ces propos n'engage que lui, mais je pense que ceci vous fera réagir.


Nous recevons beaucoup de mail de blaireaux qui comprennent rien a rien et qui telechargent nos releases sur Kazaa. La generalisation des connexions haut debit style Cable ou ADSL permettent a des millions de povfilles de telecharger les releases (pour ceux qui l'ignorent encore, Kazaa est le logiciel le plus telecharge dans le monde devant ICQ d'apres les statistiques de sites tels que download.com)...


Sans oublier que la France est le second marche en volume de vente de CD-R et ce malgre l'instauration de la taxe SACEM, qui vous le savez, ne profite qu aux artistes musicaux et non au milieu des jeux videos.


La "scene" existe depuis toujours sur tous les types d'ordinateurs ou de consoles mais la ou une petite poignee de fans avait acces aux jeux maintenant des millions de quiches telechargent les jeux, ce qui penalise l'industrie des jeux videos. Les recents deboires d'Infogrames (60% des salaries francais seront licencies), Cryo (liquidation judiciaire), Kalisto (faillite), Titus (difficultes financieres), Vivendi Universal/Sierra (Probable cession du Pole Editions d'ici un an) nous invite a adresser les mises en garde suivantes :

-Aux utilisateurs, nous vous invitons a telecharger nos releases pour tester le jeu si vous comptez jouez au jeu pensez a l'acheter, si c'est une grosse daube style Thorgal de Cryo soyez contents d'avoir tester le jeu avant de l'acheter, vous avez economise ainsi 45 euros !

-Aux editeurs, nous disons c'est bien beau de se plaindre du piratage et de demander des royalties sur ventes de CDR mais sinon a quelle heure comptez-vous prendre vos responsabilites je pense, entre autres, au PDG de Ubi que j'ai vu se plaindre sur LCI. Sachant que Ubi utilise le Macrovision que meme ma grand mere arrive a copier au clone CD, et que les crackers non experimentes crackent en 2 minutes parce que c'est generique, je rigole doucement et je m'interroge sur la competence des editeurs. Enfin c'est pas nous qui allons nous plaindre de leur ignorance. En outre, ils nous prennent aussi pour des vaches a lait avec leur boitiers DVD de merde. Si j'achete un jeu de role je veux une vraie grosse boite avec des cartes un bon gros manuel bien foutu et bien traduit. Ah non merde j'oubliais ce qui etait la norme maintenant ca s'appelle edition collector et ca coute 20 euros de plus ! Enfin, parfois les editeurs ont de bonnes initiatives, j'en profite pour decerner un bon point a Take 2 qui a commercialise GTA 3 sur PS2 & PC a un prix attractif bien qu'il s'agisse d'un super jeu, et les consommateurs ont suivi. Nous n'oublierons pas non plus de signaler que les editeurs enculent
assez souvent les petits studios de developpement et les programmeurs Free-lance en les payant a coup de couteau, en structurant les contrats de telle sorte qu au final les petits studios se font arnaquer et les FREE-LANCE souvent payes plusieurs mois apres.

-Aux distributeurs nous invoquons votre disparition. Le consommateur se doit de privilegier la vente par correspondance. Le jour ou la VPC prendra le pas sur la vente en magasin, peut etre que les editeurs reviseront leur facon de distribuer un jeu. Nous ne connaissons pas les repartitions exactes des pourcentages de chacun sur le prix d'un jeu. Mais dire que le
distributeur represente 1/3 du prix du jeu ne nous parait pas irrealiste. GUILLEMOT doit le savoir mieux que nous puisque c est tout simplement un distributeur cree par UBI SOFT. POGNON POGNON quand tu nous tiens... Comment expliquer qu'un jeu coute aussi cher a concevoir de A a Z que le cout de la distribution aux etalages des magasins. Le revendeur final sdoit se faire les 1/3 du prix du jeu restant. Le probleme c est que c'est un rouage bien rode. En effet, GUILLEMOT achete 90% du stock de chaque editeurs comme par exemple son frere UBI et ainsi peut pratiquer allegrement les tarifs qu'il desire au niveau national puisqu'il detient la totalite du stock. Les 10% restants servants a l envoi aux journalistes, salaries, collaborateurs, concours et le reassort pour le service apres-vente.


Alors Messieurs dames, nous resumons. Vous etes pas tous devins, vous avez le droit de tester un jeu avant de donner en moyenne 45-50 euros de votre argent durement gagne a un editeur souvent + soucieux de la rentabilite que de la qualite de son "produit" ou "jeu", a chacun sa definition... Arretez de prendre les pirates pour des mechants garcons. Plutot que de
depenser votre argent dans des bureaux somptueux pour faire plus beau que le voisin, dans des protections qui ne font qu au mieux, retarder les choses, vous feriez mieux de reduire vos couts de productions et surtout de distributions ! Nous on veut juste jouer, on veut pas se ruiner !!!


Pourquoi ne pas par exemple acheter votre prochain jeu sur le site de BLACK ORANGE ??? http://www.blackorange.com/blackorange Ils ont au moins le merite de faire un peu moins cher que dans le commerce, meme si ca reste negligeable de gagner 5 euros sur un jeu qui en vaut 50. L'Europe devrait s'inspirer de la distribution faite aux Etats-Unis qui au final permet de payer le jeu moins cher qu'en Europe.


Alors a Yves, Bruno et les autres nous disons; trouvez de meilleures protections (on est chaud, on aime le challenge ;P), baissez le prix des jeux, faites des jeux de qualite et des packaging qui valent les 45 ou 50 euros que nous payons! Si vous n'avez pas compris que votre survie est a ce prix alors envoyez nous un mail nous serons heureux de vous facturer
quelques prestations de consulting :)


On nous a apprit quand on etait tout petit que quand il y avait un probleme a regler, il fallait le prendre a la source pour qu'il ne revienne pas. Alors meditez sur cette idee et lachez nous les baskets.


N'oubliez pas qu'un bon jeu merite d'etre achete !


Dr. MOJITO
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.
Posté par tribalbang le 20/08/2004 07:49:28
D'où D2
Re: Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.
Posté par divx-games le 20/08/2004 07:49:28
Je suis tout à fait d'accord avec Azarscorzn
Le spetites daubes que font les gros éditeurs, d'accord là on peut se servir;
mais les jeux style FFX, Metal Gear etc;.. les grosses bombes quoi, alors là fuat les acheter sinon c'est cliar, çà sera la fin du jeux vidéo et çà serait dommage.
Et puis au lieu d'avoir plein de jeux auquel vous ne touchez pas, vous les avez juste pour compléter votre collection, c'est con. Mieux vaut avoir quelques jeux mais des bombes et les finir à 100% sans passer par codes et soluces c'est çà un vrai gamer, et sans prétention, j'en suis un.
Mainteant c'est vrai c'est attirant mais frêner vous.
Et puis les petites boîtes avec un budget ridicule qui font des bonnes choses, achetez'les aussi, c'est mieu. Sinon elles vont mourir.
Prenez vous enconscience et devenez un vrai gamer... Merci
Re: Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.
Posté par mmfr le 20/08/2004 07:49:28
bah jai bien ldroua na ??? jai vu un article sur le type ki mfourni mes jeux pc alors jsui vnu lire ca ! lolololol
Re: Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.
Posté par static--x le 20/08/2004 07:49:28
oh mickey! kestufoula? lol
Re: Quand les pirates parlent du jeu vidéo francais.
Posté par mmfr le 20/08/2004 07:49:28
mojito je taime continu a nous pirater les jeux récents pour notre + grand bohneur a nous les gamers
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 26 février 2003
Modifié le 26 février 2003
Lu 2 445 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲