Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Que croire ton regard ou tes mots ?

On a jamais été doué pour parler toi et moi. Et pourtant... Je crois que nos regards en disait plus long que nos paroles. Je crois aussi que c'est de la qu'est née notre aventure. Aventure... C'est le mot juste. Rien de plus ne nous liait. Aujourd'hui c'est la distance et le silence qui nous éloignent.


Mon coeur s'est emballé. "Que m'arrive-t-il donc ? " C'est pas possible. J'etais en couple, cela n'aurait pas du m'arriver. Au premier regard, j'ai su que toi, le grand blond au look totalement dépassé et aux cheveux un peu longs, toi qui ne ressemblais en rien aux mecs pour lesquels je craque habituellement, t'allais être la raison de mes souires et de mes tourments. Mais le coeur a ses raisons que la raison ignore...
J'ignorais tout de toi et pourtant... On a commencé a se connaitre et j'ai tout quitté pour toi. J'avais le confort, j'ai préféré le risque. Tu es de ces hommes mystérieux et tu n'as jamais su ce que tu voulais. J'avoue avoir eu la prétention de croire que je pouvais être "la bonne". Tu me laissais croire à ceci. J'ai vite désenchanté. Mon obstination aura eu raison d'une partie de toi. Je dis bien une partie.


Tout s'est concrétisé au moment du bal de Noël. J'ai pris mon courage a deux mains et t'ais demandé de m'accompagner. Tu as accepté et la tout a commencé. Je ne pensais pas qu'une robe et un maquillage plus accentué qu'a l'accoutumée te ferait changer d'avis. "Tu es magnifique... Je regrette de ne pas t'avoir prise en photo... T'etais sublime princesse... " Autant de paroles qui résonnent encore dans ma tête. J'aurais aimé que tout reste ainsi. Tu m'as donné rendez-vous quelques jours après. "J'ai envie de t'embrasser... " Comment avoir l'air cruche parce que cette phrase m'avait coupé le souffle, j'avais la gorge nouée et je tremblais comme une feuille. Je crois avoir balbutié un "OK". Puis tu m'as embrassée. Un baiser long, doux et tendre. Un instant magique. Mon coeur qui voulait sortir de ma poitrine. Et puis tout est redevenu compliqué. "Tu sais j'veux pas qu'on sorte ensemble... Tu m'en veux ? " "Pauvre tache ! Bien sur que je t'en veux ! Tu crois quoi ? ! " Voila ce que j'aurais du lui repondre et partir en courant mais a la place j'ai soufflé une sorte de "De quoi ? ! Non j't'en veux pas. Je savais a quoi m'attendre. " Et je suis rentrée chez moi. J'ai pleuré.
Notre aventure a duré quelques six mois. Six mois pendant lesquels on avait une relation de couple mais six mois au cours desquels tu m'as trahie. J'l'ai découvert malgré toi je pense. J'ai repris ma vie en main pour retrouver celui qui m'apportait un amour inconditionnel, un soutien a toute épreuve et un respect incomparable. Tu es tombé amoureux d'une autre... Le coeur a ses raisons que la raison ignore. Tant pis. J'ai tenté tant bien que mal de t'oublier et j'ai réussi. Jusqu'a ce jour dans le couloir, on s'est croisés. P***** de lycée trop petit... On a echangé une bise et quelques broutilles. Sauf que j'ai apercu ton bras tailladé... Qu'aurais-je pu faire d'autre si ce n'est te demander pourquoi ? ! Tu as esquivé la reponse pretendant etre pressé. Puis un texto dans lequel tu racontais etre décu et malheureux. Texto que je n'ai pas compris mais que tu promis de m'expliquer au bal de fin d'année.
Bal de fin d'année. Bal de fin de cycle pour toi. Tu es arrivé en avance avec ta soeur. Elle est venu me parler. Maquillage, robe, collants, coiffure... On a fait le tour de ces balivernes avant que tu te decides de me rejoindre. "Tu es magnifique... Vraiment... " Boom Boom... On t'a jamais appris a ne pas faire de compliments a une fille dingue de toi et qui est tout de même en couple ? ! Tu m'as allumé ma clope avec ton zippo. Comme si tu lisais dans mes pensées. Toi et ton beau costume noir super sexy qui m'allument ma clope. Pfff le septieme ciel c'est ça ? ! Puis on s'est isolé pour parler de toi. Tu m'as avoué que tu n'avais pas compris la distance que j'avais mise, on a parlé de ta nouvelle aventure et ton regard ne disait que "J'ai envie de t'embrasser... Comme avant... " J'ai fait mine dene pas comrendre c'etait plus simple. On s'est promis de garder contact, on s'est enlacé et on s'est séparé.


Les mois ont passé. On s'est parlé souvent, tu m'as manqué a la rentrée, on a ri et on s'est vu quelques fois. Jusqu'au jour ou ton petit jeu a recommencé. On avait prévu de se voir. La pluie, chose rare pourtant chez nous, était au programme. Je t'ai appelé pour confirmer et te demander si on annulait en cas de pluie. "J'irai jusque sous la pluie pour toi... On se voit samedi quoiqu'il arrive... " Il n'a pas plu ce jour la. Il m'a invitée chez lui. Mais t'es folle ma fille ! Voila ce que je me suis dit en m'entendant repondre "Oui pourquoi pas ? " On a ri, on s'est chamaillé comme au bon vieux temps et on s'est embrassé. Mais t'avais un copain pourtant ? ! Oui je sais mais le coeur a ses raisons que la raison ignore...
Moi qui ne parle pas. Moi qui ne dit jamais ce que je pense. J'ai pris mon courage a deux mains et je me surprends a lui demander ce qu'il veut. Et c'est la que tout s'embrouille.
"J'veux plus jouer avec toi. J'veux quelque chose de simple. Mais toi qu'est ce que tu veux ?
- Ben une relation épanouissante faite de simplicité et de petits bonheurs"
La conversation s'est arrêtée la. Je le "textoye".
"Je te manque ? "
"Je sais pas si c'est toi ou notre relation qui me manque. Je considere qu'on sait qu'on tient a quelque chose une fois qu'on l'a perdu. "
"J'prends le risque alors. "
"Ca sert a rien. Je sais que je ne t'aimerai jamais. Je peux pas te rendre heureuse. J'aurais voulu t'aimer mais je peux pas. "
Comment veux-tu que je crois à tes foutaises quand tes yeux me disent le contraire ? ! Il arrive un jour ou la décision s'impose. Aujourd'hui il m'a perdue. Peut etre qu'il se rendra compte que je lui manque. Peut etre pas. Peut etre qu'il sera trop tard s'il s'en rend compte. Peut etre pas. Mais il existe toujours un part d'espoir en moi que je m'efforce de tuer.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Re: Que croire ton regard ou tes mots ?
Posté par ctrololant le 01/02/2008 18:55:16
très mignon le texte j'espere qu'il ouvrira les yeux et qu'il fera ton bonheur bisous
Re: Que croire ton regard ou tes mots ?
Posté par acisud le 27/01/2008 03:02:04
Pourquoi? Je ne connais pas boîteàmalice, donc je ne comprends pas l'allusion. lol
Re: Que croire ton regard ou tes mots ?
Posté par ferrand61 le 27/01/2008 01:36:07
Peut-être que boîteàmalice trouverait, lui aussi, tes commentaires intéressants. N'oublie pas de lui présenter ton fils.
Re: que croire ton regard ou tes mots ?
Posté par acisud le 26/01/2008 21:59:39
Parlant de psychopathologie, ferrand61, je crois me souvenir de toi également... lol Mais n'y revenons pas.
À propos des commentaires de boîteàmalice, ils sont intéressants. Terriblement cyniques, mais intéressants.
Personnellement, je ne vois pas de problème à ce qu'une jeune fille ait envie de se raconter; chacun de nous croit que son histoire est unique et le fait qu'on le croit est ce qui la rend effectivement unique. Donc, les commentaires intéressants sur l'influence des "Feux de l'amour" ou je ne sais plus trop quoi, ils n'ont pas tellement leur place sur un site tel que FJ, qui est le théâtre de nos vies pas uniques mais nécessairement présentées comme telles.
Re: que croire ton regard ou tes mots ?
Posté par ferrand61 le 01/12/2007 02:44:32
( Il est possible que Troudpinn soit un de ces très rares types qui parlait déjà à l'âge de quelques mois, et qui se laisse aller à jouer au psychopathe par frustration d'être sous-évalué. Nous en faisons les frais. Dès lors je lui recommande de consulter les traces sur le net de personnes qui lui ressemblent ... Michael Kearney, Marnen Laibow-Koser et autres. Une chose est certaine dans ce cas : il est privé de bien moins d'avantages qu'il ne le croit ... )

Modifié le 01/12/2007 22:13:52
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
L'auteur : Emilie M...
26 ans, Cannes (France).
Publié le 25 novembre 2007
Modifié le 31 octobre 2007
Lu 1 277 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲