Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Quel avenir pour l'OL ?

Avec seulement 17 points pris sur 30 possibles à domicile et une triste 6 ème place, Lyon n'est plus ce rouleau compresseur d'antan qui effrayait la ligue 1 et contre qui on se réjouissait du match nul... Lyon a perdu son mordant et n'a ni l'allure ni le rythme d'un Champion.


A Lyon, les sept titres de champion de France paraissent bien loin, le jeu du club rhodanien n'est plus aussi fluide qu'il y a quelques années. Les résultats parlent d'eux mêmes, Lyon occupe une 6 ème place et est devancé par Bordeaux de 13 points... Nous sommes bien loin des ambitions du club et des attentes des supporters. Les quelques rayons de soleil émanent du parcours européen puisque les lyonnais qualifiés pour les 8èmes de finale de la ligue des champions face au Real Madrid et sa panoplie de stars, les recrus quand à elles ont fait leurs preuves et apparaissent comme indispensables dans cet effectif contrasté...


Un coach contesté

Ayant l'appui de ses dirigeants et plus particulièrement celui de Jean Michel Aulas, Puel ne dispose plus d'une grande notoriété envers les supporters. Les résultats en dents de scie qu'alignent les Gones depuis le début de saison ne sont surement pas inconnus à la contestation de l'ex technicien Lillois. A son arrivé dans la capitale rhodanienne, Puel pouvait s'appuyer sur le soutien des supporter Lyonnais, La deuxième place obtenu l'an dernier en championnat a fragiliser ce soutien et cette année, la méthode Puel est carrément remise en cause. Même les joueurs dénoncent le système, ils se disent sevrés de ballon, le coach préférant axer son travail sur le physique. Le nul concédé a Monaco et la cinglante défaite à domicile face au promu Montpellier illustrent parfaitement la première moitié de saison Lyonnaise où la faiblesse défensive alliée à un inconstant schéma tactique auront eu raison de la détermination des joueurs.


Le début d'une nouvelle ère

L'olympique Lyonnais a perdu en la personne de Juninho, un tôlier et un grand leader, en effet depuis 2001 et son arrivée au club, il a tout connu avec L'OL, sa grande experience était un atout non négligeable. Désormais Lyon est dépourvu de son maitre à jouer et doit faire avec un nouvel effectif où les anciens Govou et Cris sont minoritaires. Un Govou vieillissant qui n'a plus l'influence et le même mordant d'il y a quelques années, quant à Cris il est loin des grandes prestations dont il avait été l'auteur lors de ses débuts en France. L'équipe Lyonnaise ne se repose pas sur l'assurance d'une rude défense bien au contraire, la passivité et le laxisme de la charnière centrale Boumsong-Cris n'est souvent pas étrangère aux buts concédés par l'héroïque Hugo Lloris. Le milieu Lyonnais manque cruellement de créativité à l'image des Kallström Makoun et autre Pjanic. Le valeureux Toulalan apparait souvent esseulé dans son combat au millieu de terrain et la relance est souvent laborieuse. Fort heureusement on dénote plusieurs motifs de satisfaction...


Le mérite des recrues

Arrivé en France cet été en provenance de Porto, l'international Argentin Lisandro Lopez (24 millions) a su faire oublié Karim Benzema l'ex chouchou de Gerland et pour cause le néo numéro neuf de L'OL a inscrit pas moins de 12 buts toutes compétitions confondues, un début tonitruant il a éclabousser de toute sa classe le championnat Francais. Depuis 2007 et le départ d'Eric Abidal pour la catalogne, l'effectif rhodanien était dépourvu d'un latéral gauche moderne qui possède un grande rigourosité défensive mais qui peu aussi apporté un plus offensivement. En la personne d'Aly cissokho (15 millions), L'OL a trouvé la pièce qui manquait à son échiquier, un arrière gauche dynamique qui a su apporter son tonus a un couloir gauche complété par Bastos (18 millions) le puissant gaucher brésilien qui a su s'intégrer et apporter toute sa technicité. L'ex joueur du frère ennemi Saint Etienne, Gomis recruté pour 13 millions d'euros a su tirer profit des absences de Lisandro lorsque ce dernier était convalescent pour s'affirmer dans l'équipe et prouver qu'il n'avait pas seulement un rôle de doublure, en témoigne les 10 buts qu'il a inscrit depuis le début de la saison.

L'olympique Lyonnais possède un grand arsenal en terme de joueurs et terminer la saison au delà du podium serait un pur gâchis et une triste désillusion... Espérons pour l'OL que la trêve lui sera bénéfique...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Quel avenir pour l'OL ?
Posté par demosthene le 23/01/2010 11:02:55
decidement lyon n'est plus ce lion de la france qui montre la tigritude lorsqu'elle a mal.mais c'est juste un félin à la recherche de ses repères.je me demande si en ligue de champion celà n'est pas un coup de chance.sachons une chose un lion demeure un lion malgré son amaigrissement,il deviendra jamais un chat.
c'est vrai que le championnat est fini pour les lyonnais donc maintenant ils joueront une place en coupe d'europe.
comme j'ai coutume à le dire lyon est un géant (d'excellent attaquant) au pied d'argile (fragile defense) contrairement à bordeaux et à lille.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Idriss 69
25 ans, Lyon (France).
Publié le 17 janvier 2010
Modifié le 03 janvier 2010
Lu 746 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲