Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Rap ou métal ?

Cet article a fait l'objet d'une enquète longue et aprofondit pour répondre à la question que beaucoup se posent : le rap est-il plus écouté que le métal ?


Le gothic metal (aussi appelé goth metal ou metal gothique) est un genre musical se trouvant à la croisée du Doom-Death, du heavy metal et de la musique gothique. Il s'est développé au début des années 1990 en Europe et aux États-Unis. Il y a beaucoup de confusions et d'amalgames concernant la définition du gothic metal. Déjà il est très fréquent que le metal d'une façon générale soit confondu avec la musique gothique dans l'esprit du grand public. Des styles de musique qui sont pourtant complètement différents.

Par ailleurs, il y a une large confusion sur la définition stylistique même du gothic metal. À l'origine le gothic metal se définissait comme une forme de doom metal empruntant certains aspects à la musique gothique notamment l'inclusion de voix féminines éthérées... Ce sont des groupes précurseurs du genre comme Paradise Lost, Theatre of Tragedy ou Type O Negative qui à l'origine furent les premiers à être désignés comme étant des groupes de gothic metal[2]. Le gothic metal ayant contribué à populariser l'utilisation de voix féminines, on en a ensuite parfois déduit de façon erronée que tout groupe de metal à chanteuse faisait du "gothique".

L'amalgame s'étant généralisé, la notion de gothic metal est devenu avec le temps un terme large et indéfini désignant n'importe quel groupe se caractérisant par la présence d'une chanteuse et une certaine mélodicité. De fait, sont parfois classés comme "gothic metal" des groupes de metal symphonique comme Nightwish, After Forever ou Epica ou de rock alternatif comme Evanescence qui pourtant ne s'inspirent pas ou peu de la musique gothique originelle. Certains chroniqueurs ont donc parfois voulu rappeler ce qu'était censé être vraiment le gothic metal. C'est notamment le cas de l'article "Defining Gothic Metal : The Truth And Lies Of The Scene" qui cherche à dissiper les malentendus et insiste sur le fait que seules les musiques metal s'inspirant vraiment de la musique gothique originelle pouvait être qualifiées de gothic metal


Le rap

Le rap désigne une expression vocale sur fond musical appartenant au mouvement culturel hip-hop, apparu au début des années 1970 aux États-Unis.

Aux premières heures les MC, (masters of ceremony, maîtres de cérémonie) servaient juste à soutenir les DJ, et les parties rappées étaient simplement appelées MC-ing. Le rap est interprété comme le rétroacronyme des expressions anglaises rhythm and poetry ou rock against police (dû à une rébellion de jeunes des années 1980 contre la police). Ou encore comme une utilisation du verbe anglais "to rap" signifiant "parler sèchement". Le rap comme le reste de la culture hip-hop cumule un aspect festif, hédoniste et un aspect contestataire. Les thèmes abordés varient selon les genres et ont évolué selon les époques. Comme la soul et le funk dont ils s'inspirent, les textes traitent des sujets communs à toute la musique populaire occidentale c'est-à-dire la vie quotidienne, l'amour ou le sexe.

De nombreux groupes de rap ont également des textes à vocation contestataire ou politique qui les rapprochent du punk et de la beat generation. On peut citer le groupe américain Public Enemy ou le groupe français Assassin, voir même la rappeuse marseillaise (Kanye Arkana).

La première chanson de ce genre est The Message écrite par Melle Mel et chanté par Grandmaster Flash. Ces textes, parfois très virulents contre les symboles du pouvoir, la police ou la justice ont stigmatisé le rap pour une partie de la population. Pour David O'Neill, le succès de The Message a favorisé en France une conception très politisée du rap contrairement à des racines américaines plus hédonistes. Les critiques violentes sont en fait assez minoritaires et l'aspect contestataire se limite le plus souvent à une dénonciation qui passe par les descriptions des problèmes sociaux tels que l'homophobie, le racisme, la pauvreté, le chômage, l'exclusion. En réaction contre la dramatisation de certains paroliers, des rappeurs abordent la vie quotidienne des quartiers populaires d'un point de vue positif.

Une thématique récurrente, notamment dans le gangsta rap, tourne autour de la société de consommation et des symboles du pouvoir, comme les femmes, les voitures ou les armes à feu. Les rappeurs jouent sur ces fantasmes et se construisent des personnages en général sans lien avec leur vraie personnalité et leur quotidien réel. Des critiques ont été faites contre ces textes qualifiés de sexistes, matérialistes ou prônant la violence, par des hommes politiques et par une partie du milieu rap.


Le "test"

D'aprés une étude aprofondit réaliser par plusieur jeune nous somme arrivé à la conclusion que le rap et autant écouté que le métal.
Nous avon pratiqué un test (entre autres) sur skyblog voici le lien :
http://fire-butterfly.skyrock.com/profil/
Merci de votre attention.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Rap ou métal ?
Posté par dolittle le 10/01/2010 22:15:26
Complètement nul, vraiment... L'article parle de lui-même : tu ne sais pas de quoi tu parles, tu t'en tiens à des banalités affligeantes, et surtout : le sujet ne te passionne pas.

Néanmoins, d'une part ta problématique est biaisée, et d'autre part : le thème est tellement vaste que même en 40 pages, tu aurais éventuellement pu faire quelque chose de lisible (surtout sans fautes d'orthographe) Mais pour ça il aurait fallu que tu t'interroges, que tu lises, que tu écoutes, que tu saches de quoi tu parles... Bref, que tu travailles et que tu t'intéresses quoi...

Mon avis, de manière plus succincte : Article bâclé.
Re: Rap ou métal ?
Posté par karamgruul le 07/01/2010 22:54:01
article nul et sans intérêt.
C'est du copié-collé de wikipédia et en plus ça ne répond pas à la problématique de départ (ou plus précisément à ce qu'on peut légitimement estimer être la problématique de départ, au vu du titre).
Le seul passage un tant soit peu personnel est un lien vers un sondage à la mords-moi-le-noeud sur un skyblog là où on était en droit d'attendre quelque chose de plus sérieux.
Le metal ne se limite pas au gothic metal.
Le sujet en soi est aussi intéressant qu'un concours de celui qui a la plus grosse.
De toutes façons, je suis même pas sûr que l'auteur de l'article ai lu son torchon avant de le publier.
Re: Rap ou métal ?
Posté par pigeon-warrior68 le 29/12/2009 12:35:38
Le titre de l'article colle pas vraiment je trouve. Pourquoi te focalise tu sur le Gothic Metal exclusivement ?
Re: Rap ou métal ?
Posté par tofvw le 29/12/2009 00:02:55
grocake ---> le Metal a une bonne génération et demi (presque 2) de plus que le rap, et de plus il s'est "imposé" plus rapidement.
J'aurais plutôt eu tendance à penser que le Metal (en fait, le Hard-Rock en général) était plus écouté, mais à bien y réfléchir, c'est du 50/50, comme dit dans l'article.
Mais quand on voit le nombre de personnes aux concerts de Metal ou aux rassemblements tels que le Hellfest, le Wacken ou le Rock in Rio, la vitesse à laquelle se vendent les places (j'ai quand même eu mes Pelouse Or pour AC/DC en juin (h) )... Le Hard-Rock a encore de beaux jours devant lui. :-)

PS: je ne connais pas Svinkels. ^o)
Re: Rap ou métal ?
Posté par grocake le 28/12/2009 19:09:58
Un mélange de wikipédia et de blog. C'est dommage que sur trois lignes que tu as du rajouter, il y a près d'une faute par mot, ce qui est assez spectaculaire.

C'est bizarre, j'aurais tendance à penser que le rap est plus écouté que le métal.

Et les Svinkels alors, ça rentre dans quoi?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Ludo Mandon
23 ans, La sauvetat de blanquefort (France).
Publié le 27 décembre 2009
Modifié le 22 décembre 2009
Lu 1 560 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲