FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Ray Charles : dernier hommage au Génie de la Soul

Le Génie de la Soul s'est éteint il y a huit jours maintenant suite à une maladie du foie. Hier, vendredi 18 juin, avait lieu un dernier hommage à Ray Charles dans l'église de la First African Methodist Episcopal. Bon nombre de célébrités étaient présentes ainsi que des admirateurs de la star pour ce "joyeux" aurevoir, tel que le désirait Ray Charles.


Après Barry White, c'est une autre étoile qui nous quitte ; Monsieur Ray Charles, surnommé "Génie de la Soul", grand jazzman s'il en est. Pourtant rien ne prédestinait Ray Charles Robinson à devenir une légende.

En effet : né un 23 septembre en Georgie (USA), élevé dans une famille pauvre et complètement aveugle à l'âge de 7 ans ; on peut dire qu'aucun élément ne venait éclaircir le destin de ce jeune noir américain. Si ce n'est son goût prononcé pour le Blues, le Jazz et le Gospel ainsi que son apprentissage de la musique dans son école pour enfants sourds et muets à St Augustine (avec des instruments tels que le piano, l'orgue et la clarinette). Il quittera cette école à la mort de sa mère en 1945 et partira pour Seattle où il formera son premier trio "Maximtrio". Mais c'est en 1951 qu'il se fait connaître avec "Baby let me hold your hand" et une reprise "I got a woman". En 1959, c'est avec Quincy Jones (adepte du Jazz et producteur de "Thriller" de Michael Jackson pour la petite histoire) qu'il enregistre le célèbre "The Genius of Ray Charles". Il parviendra à réunir blancs et noirs des Etats-Unis à travers sa musique.

Si on devait définir Ray Charles on pourrait citer quelques titres comme "Georgia on my mind", devenu l'hymne de l'état de Georgie, "Hit a Road Jack", "Unchain my heart" ou encore "What'd I say". Mais on pourrait aussi faire allusion à son éternelle bonne humeur et son grand coeur : il participe à l'enregistrement de "We are the world" en 1985 dont les dons étaient reversés à "USA for Africa" (à l'époque où l'Ethiopie subissait une terrible famine), et lutte pour les droits des noirs.
Cependant, et comme tout grand artiste qui se respecte (à croire qu'on ne comprend rien en l'art), Ray Charles ne faisait plus l'unanimité et se faisait de plus en plus rare bien qu'il continuait ses concerts. Il a pourtant reçu 12 Grammy Awards au cours de sa carrière et 2 médailles de la part de Bill Clinton et de Jack Lang et a été une grande source d'influence pour plusieurs artistes notamment Joe Cocker. (biographie : http://soulmen.ifrance.com/soulmen/soulpage/charles.htm)


Les fidèles ont tout de même répondu présent à l'hommage au génie de la Soul vendredi 18 juin : on comptait parmi les célébrités Stevie Wonder, Quincy Jones, B. B. King, Clint Eastwood et bien d'autres. De nombreux anonymes ont également pu se recueillir près du cercueil de Ray Charles. Les chants d'une chorale résonnaient dans cette église de Los Angeles durant 2 heures et régnait une ambiance de joie, comme fut la volonté de Ray Charles. Mais l'émotion était là : "Nous avons perdu l'un des plus grands" B. B. King, "Tout le monde aimait Ray" Clint Eastwood.

Des témoignages de personnes ont été lus comme celui de Bill Clinton.
Après cette hommage, le corps de Ray Charles fut conduit au cimetière où son corps sera inhumé.


Jamais lassé de la scène et de son public, Ray Charles projetait de monter sur scène ce mois de juin malgré son état de santé.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Ray Charles : dernier hommage au Génie de la Soul
Posté par strass le 20/08/2004 07:57:24
Superbe article pour un superbe artiste...

Dommage qu'il ne soit pa plus écouté par les jeunes...

Quan j'en ai parlé au collège je me suis fai passé pour une folle mai si demin jennifer de la star ac se suicidai ca ferai un boucan pa possible...
C'est la vie...
Re: Ray Charles : dernier hommage au Génie de la Soul
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:57:24
un grand grand homme, sur qui la mort est tombée subitement, en tout cas, lui, on peut dire sans avoir peur de se tromper qu'il ne l'a "pas vu venir"! ha ha, ben quoi, c'est un hommage joyeux...
Nan sérieux c'était autre chose que les glandus de la starac
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 19 juin 2004
Modifié le 19 juin 2004
Lu 2 078 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143