FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







RD Congo : Les vérités noires sur l'acte d'indépendance

Des vérités ont étais effacées et des textes brulés au cours de son histoire. Elle souffre dans sa conscience parce que, aujourd'hui son peuple a perdu de boussole. Même si nous rions de nos lèvres, nous lui collons ironiquement le nom d'Etat indépendant, l'intérieur de nos bouches le sait tout aussi bien que ce peuple ne possède pas d'acte d'Independence.


La République Démocratique du Congo possède-t-elle un acte d'Independence ?

Si oui, pourquoi cet acte d'indépendance n'a jamais était présenté au peuple congolais et aux medias ? Quand est-ce-que que cet acte a était signé ? Et quels étaient les partis signataires ? Quels sont les clauses que contenait cet acte d'indépendance ? Si l'acte d'indépendance de la RDC a vraiment eu lieu, Ou est-ce-que ce texte est conserver ? Dans quel musé et dans quelle bibliothèque au monde ? La disparition mystérieuse de l'acte d'indépendance de la RDC doit être remise à l'heure, le royaume de Belgique doit des explications au grand Congo et à son peuple.

Certains prétend pourtant que l'acte d'indépendance a était signé un certain 29 juin 1960, l'évènement qu'ils baptiseront de "Table ronde" et déclarer le 30 juin 1960 qui continu à être célébrer comme la date d'indépendance nationale de la République. Les historiens en savent quelque chose, ceci n'est qu'une fausse interprétation de l'histoire et un détournement de la vérité. L'indépendance de la République Démocratique du Congo a été arrachée de force par un guerrier nommé Patrice Emery Lumumba, qui a su incliner la tête de la puissante Belgique de l'époque, le mécanisme qui aboutit au soit disant indépendance n'était pas le fruit d'un consensus.

Le royaume de Belgique a toujours perçu ce moment comme une humiliation et neuf sur dix belges continuent à qualifier Lumumba de bandit ce qui est un insulte au peuple congolais. L'histoire politique de la République Démocratique du Congo est très sombre, des vérités ont étaient brulées au cours de l'histoire.

La destination de l'acte d'indépendance de la RDC reste inconnue, personne n'a était le témoin oculaire de la signature d'un pareil acte entre le Congo et la Belgique, et son contenu pareil n'a pas était présenté au cours de l'histoire, qui fait que le Congo ignore parfaitement les obligations qui gouverne son pays, et ne maitrise pas son système politique.

Nous doutons vraiment d'affirmer que cet acte a existait, qu'il eut un soit disant décret d'indépendance dans l'histoire du Congo, les évidences sont telles que ce texte pourrait avoir était brulé vu la fureur du roi des belges contre Lumumba, si l'évidence se confirmer que ce texte a était brulé alors c'est la plus grosse erreur politique que le monde puisse connaitre. Cela veut simplement dire que le congolais n'est pas un peuple libre et le Congo n'est pas digne d'être appelé un Etat indépendant. Le fait parait nouveau, mais dans les politiques occultes des nations cette vérité de non existence d'acte met le Congo à genou.

Congo indépendant, est-ce le plus gros mensonge de l'Histoire des politiques ?

Un peuple sage doit savoir s'arrêter au cours de son histoire et savoir se poser la question d'où je viens, où suis-je maintenant et où vais-je. Et un peuple conscient doit savoir réécrire son Histoire. Le congolais lui-même ne se sent pas intéresser sur la question de savoir s'il dispose d'un acte d'indépendance ou non, et cela n'est rien autre que l'abandon de la citoyenneté. Cette question n'a jamais était remise en question par aucune source mais elle se pourrait bien être à la base du malheur des congolais. A savoir qu'il dispose d'un pays qu'ils ne possèdent pas et qui demeure sur la table des impérialistes. C'est l'histoire d'un peuple locateur avec des bailleurs occidentaux.

On se souvient de la déclaration de l'officier belge, qui voyant les militaires se révoltés pour leurs indemnités lâchera le fameux dicton : "Après l'indépendance égale avant l'indépendance". Vous voyez, il n'y a jamais eu un éventuel acte d'indépendance.

Lumumba fit le premier à comprendre cela quand il avertit le peuple en déclarant au cours d'un meeting populaire que : "Si nous ne faisons pas attention, nous risquons de tomber dans un néo-colonialisme qui serait aussi dangereux que le colonialisme que nous venons d'enterrer le trente juin dernier. La manœuvre des impérialistes consiste à maintenir le système colonial au Congo et à changer simplement d'acteurs comme dans une pièce de théâtres, c'est-à-dire à mettre à la place des colonialistes belges des néo-colonialistes que l'on peut manœuvrer à volonté". Il est possible que ce Lumumba ai été tué parce qu'il disposait d'un secret que les uns ignorés alors pour les impérialistes de l'époque il représentait désormais un danger permanent.

Il se pourrait que cet acte d'indépendance n'as jamais eu lieu, parce que si nous pouvons faire un pas en arrière, revoir comme dans une projection le scenario qui aboutit à l'octroi de l'indépendance, vous comprendrais que ce jour-là, la question attendu était plutôt autre, peut-être que le roi de belges voulaient faire un aperçu global sur tous les bienfaits de la colonisation Belge au Congo et peut-être qu'il allait faire l'annonce des nouvelles marches ou encore instauré une colonisation modérée.

Cet analyse parait vraie car, si Lumumba n'aurait pas tenu sont discourt inattendu, le roi des belges ne se serait pas sentit aussi ennuyeux et n'aurait peut-être pas changé les paroles de son discours vers un discourt d'octroi de la liberté. Il ne s'agit pas vraiment d'une indépendance comme t'elle, mais il s'agit plutôt de l'abandon du paternalisme par la Belgique. Quand les Belges traits Lumumba de lâche, de bandit comme en est le cas avec Patrick Cockriamont, quand ils parlent d'une indépendance précipité, d'une indépendance prématuré, il est facile de comprendre qu'il n'y a jamais eu d'accord quelconque entre les politiciens congolais de l'époque et le royaume de Belgique.

Le Congo ne possède pas d'acte d'indépendance, drôle n'est-ce-pas ? Vous avez là un grand pays, au cœur du vingt-et-unième siècle sans le droit à la vie. Alors qu'on continu à peindre nos yeux avec des mensonges en parlant d'un Congo indépendant. Ceci parait aussi vrai quand vous analyser toutes ces pressions politiques étrangères, la suivie de près de sa politique, quand on pense à tous ces étouffements qu'exerce l'occident sur le Congo.

Le Congo peut être comparé à un éléphant au sol que l'on maintient en état de sommeil dans une cage pour l'empêcher de se lever. Ou mieux, une locomotive endormie. Franz Fanon écrivait : "L'Afrique a la forme d'un revolver dont la gâchette est placée au Zaïre". Voilà, le complot c'est de maintenir toute l'Afrique dans une intense pauvreté et de faire deux des éternels mendiants en arrachant à la RDC sont droit à l'indépendance.

C'est une vérité mouche, plus de quatorze pays ont main mise sur les ressources de la RDC avec pour tête d'affiche le royaume de Belgique. Le fait est simple, aussi longtemps que les vérités ne seront pas étalées sur l'existence ou non d'un acte d'indépendance en RDC, certaines nations continueront avec les doutes et le Congo de Lumumba sera éternellement traiter de Gâteau de partage par les occidentaux.

Pour trouver des éléments de réponse à cette question, revenons à la déclaration du roi Léopold II, le roi des belges, avant sa mort. Le roi dit à ses hommes : "Si vous perdez même un simple penny du Congo, moi votre fameux roi me transformerais en monstre pour vous condamner". Voilà les dernières paroles d'un bon roi. Ce qui veut simplement dire, maintenez ces gens en esclavagisme, contrôler leur richesses et ne leurs quitter pas des yeux; voilà ce que ça veut dire. Que les plus sages discernent ces choses. Et si quelqu'un doute de ces choses, qu'il questionne le royaume de Belgique et le Congo sur l'existence d'un acte d'indépendance. Et si cela est vraie, soyez-en sur que le texte soit authentique, qu'ils vous disent le lieu où cela a était signé et qu'ils vous disent les partis signataires, Qu'ils vous disent pourquoi ils sont le seul à disposer de ce texte.

La Belgique doit des explications au grand Congo et à son formidable peuple, on ne bâtit pas une nation sur base des mensonges, les vraies vérités doivent voir la lumière du jour. Chaque fois que les congolais dansent "Independence cha-cha" dans mon cœur je pleure, et ailleurs on se moque du congolais, parce qu'on le sent plus ignorant que réaliste.

Les congolais doivent arrêter de souffrir dans une terre aussi riche, les congolais doivent arrêter d'avoir soif alors qu'ils ont les pieds dans l'eau. Ils ont perdu leurs droits naturels et il est grand temps pour eux de le réaliser.
Quand cette question de l'Independence réel du Congo montera dans les hautes tribunes au monde, cela conduira à la libération de sa politique, et un peuple réalisera enfin son rêve de se doter des vrais dirigeants et non des gens choisit par l'occident pour la défense et la protection de leurs capitaux.

L'aventure est de maintenir au Congo un système politique qui profites aux occidentaux, un système qui occasionne les fuites des capitaux vers l'extérieur, un système politique qui assassine les congolais comme des animaux chaque fois qu'il ose réclamer leurs droits. Les congolais doivent se prendre en charge et s'accaparer de son histoire, et arrêter de courir derrière les miettes qui tombent par-dessus la table.

"Je veux qu'on dise à nos enfants que l'avenir du Congo est beau, et qu'il attend d'eux comme il attend de chaque congolais, d'accomplir la tache sacrée de la reconstruction de notre Independence, et de notre souveraineté. Car, sans dignité, il n'y a pas de liberté, sans justice il n'y a pas de dignité, et sans Independence il n'y a pas d'homme libre." Disait Patrice Emery Lumumba.

La fausse idée d'un Congo indépendant doit être enterrée et le congolais doit se battre pour restaurer son indépendance. Souvenez-vous qu'un peuple sage doit savoir s'arrêter au cours de son histoire et se poser les questions sur son origine, son présent et son future. Et un peuple conscient doit savoir réécrire son Histoire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: RD Congo : Les vérités noires sur l'acte d'indépendance
Posté par chiquelemofernando@gmail.com le 13/10/2012 14:00:07
Avant de salir mes ideés en faisant de commentaires sur ce formidable article,je vous congratule de votre courage de luter pour une véritable indépendece.
La question congolaise est tres complexe à reperer. Moi je suis mozambicains,mais africains. Je suis pour la méilleure vie possible aux africains. Nous avons beaucoup soufert aux impositions occidentales, il est déjà à nous de décider notre politique.
L'independence congolaise n'est qu'une page de couverture d'une oeuvre de terreur. Elle doit etre revue et renouvelée pour un avenir profitable de congolais.
Re: RD Congo : Les vérités noires sur l'acte d'indépendance
Posté par elaay le 13/10/2012 13:31:10
Sujet trés interessant, mais on se demande tout de même comment le gouvernement ainsi que le peuple du Congo n'ont rien fait pendant 40 ans à ce sujet?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Richie Lontulungu
26 ans, New delhi (Inde).
Publié le 09 octobre 2012
Modifié le 07 octobre 2012
Lu 1 564 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143