FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui

Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui On sait, que le temps s’écoule seconde après seconde et depuis toujours, le monde est en continuel changement, c’est lui qui vient avec des innovations en ce qui concerne la manière de vivre, de penser, de s’habiller, de se comporter et de passer les loisirs.


Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui


On sait, que le temps s’écoule seconde après seconde et depuis toujours, le monde est en continu changement, c’est lui qui vient avec des innovations en ce qui concerne la manière de vivre, de penser, de s’habiller, de se comporter et de passer les loisirs.


Si au début de XX -ieme siècle les demoiselles et les dames portaient des robes à crinoline, des chapeaux à calotte plate et des ombrelles, les messieurs manifestaient leur élégance par le frac et le chapeau à haute forme. Tout le monde se saluait par des révérences et liait d’amitié aux salons de luxe ; les amours naissaient aux bals où la langue française (au moins dans notre pays) était la preuve indiscutable d’une éducation d’élite. À l’époque, on se parlait d’une société élégante au propre et au figuré à la fois ; elle passait ses loisirs dans les célèbres thés dansants, où la musique en vogue restait toujours le tango ou la valse viennoise qui pour la plupart d’entre nous – la jeune génération d’aujourd’hui – ne sont guère attirants (malheureusement).
Des nos jours,il y a des jeunes avec une personnalité vraiment forte. Ils ont posé des barrières visibles entre LE PASSÉ et LEUR présent. Et ça s’est sûr :l’anglais parlé en argot, les jeans, les t-shirts personnalisés avec leurs idoles, la musique rock, punk, etc.,l’attitude rebelle à tout pas, les amours nés en clubs sont les marques incontestables d’une génération qui a transformé le monde, a posé les bases d’une nouvelle vogue et – pourquoi pas ? – « a crayonné » devant nos yeux LE FUTUR.


Maintenant, ce sont nous qui nous demandons s’il est recommandable de leur permettre continuer dans cette manière. Donnez – moi l’ occasion d’exprimer dans cette humble page quelques opinions propres : je suis émerveillée par la robe à crinoline et par la valse ….et j’ai 23 ans….donc j’appartiens plutôt à la nouvelle pensée ….et pour cela j’adore les jeans, et j’aime bien les jeunes qui ont une personnalité prononcée. Donc, ou dois- je me situer ? Sur le pont qui fait la liaison entre le passé et le futur : dans ce PRÉSENT à plusieurs facettes, ce présent qui aujourd’hui se rassemble beaucoup au passé, et puis le considère démodé.
C’est impossible qu’une génération n’ait rien du bon … Comme les jeunes de jadis, nos jeunes ont aussi des choses intéressantes à démontrer. Pour cela ils ont besoin d' un peu de tolérance, un peu d’impulsion de notre part pour affirmer leur talent. Croyez-moi, ça vaut la peine ! Le revers de la médaille est aussi valable : Mes jeunes, le passé a beaucoup de coutumes « super chouette » !

Chaleureusement, Lavinia
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui
Posté par alainf le 04/12/2008 15:21:48
Personellement je pense pas que les jeunes d'aujourdhui ont une forte personalité mais ils manquent de respect pour le passé et les valeurs.
Re: Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui
Posté par yasa le 16/07/2008 14:12:16
oui, chaque génération a ses propres valeurs. les jeunes de jadis préféraient la danse et l'amour, ceux d'aujourd'hui font plus d'attention à la politique et la vie sociale. A travers leurs personnalités fortes, ils vont toujours à la découverte des nouveaux mondes. Alors que les anciennes époques ne peuvent pas être sans importance parce qu'elles servent en tant qu'un moyen à la préparation d'une nouvelle époque mais les jeunes d'aujourd'hui n'ont qu'à se détacher du passé pour aller en avance
Re: Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui
Posté par windowman le 03/07/2008 19:43:40
Chaque génération s'est caractérisée par son désir de faire mieux que la précédente, de briser les carcans qui menaçaient l'intérêt des peuples pour l'avenir : c'est ça la jeunesse ^^

Tout le reste, ce sont des accessoires qu'on peut utiliser selon ses goûts.

Sinon, d'accord avec la critique de Mr Bibi.

Quant à hiérarchiser la valeur des différentes générations de jeunes, c'est un débat complexe que jk'ai déjà nourri à de nombreuses occasions et que je n'infligerai pas ici : l'effet serait désolant sur les gracieuses robes de crinoline :s
Re: Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui
Posté par ginger_bread_woman le 03/07/2008 14:06:41
Le commentaire au dessus est juste, mais j'ai quand même bien aimé ton article !
Je suis aussi dans ce malaise des époques. On aimerait tous vivre dans un autre temps, au temps de l'élégance et du romantisme, mais nous avous également une vision idéalisée de cette époque.
C'est sur qu'il valait mieux naître chez les DE que chez les RIEN malheureusement...
Hmm... je sais pas où me placer en fait...
Je pense que le "VIEUX" a son charme, que ce soit sur le parquet ciré ou sur la paille.
Re: Regards sur les jeunes de jadis et d’aujourd’hui
Posté par mr bibi le 03/07/2008 10:38:05
Fichtre, ça c'est fort. Bon déjà juger de toute la personnalité de gens d'il y a un siècle et de maintenant uniquement à partir de leur tenue vestimentaire est spécieux, mais de plus comparer les jeunes de début du siècle dernier en robes à crioline et chapeau haute forme à ceux qui aujourd'hui portent jeans déchirés et t-shirt avec stars du rock, c'est un peu mélanger les torchons et les serviettes. Crois-tu vraiment que tous les jeunes du début du XXème siècle avaient un haute forme ? >__< les gens du peuple ? ceux là ne parlaient pas français en Roumanie, ils travaillaient dans les champs ou les mines dès l'âge de 14 ans et les amours naissaient dans le foin d'une grange et pas dans un bal. Regarde dans l'aristocratie d'aujourd'hui, tu trouveras toujours des grands bals (le bal des débutantes par exemple) avec des robes hors de prix et des jeunes gens à peine majeurs dansant la valse avec perfection car entrainés par un maître à danser depuis l'âge de 10 ans...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Lavinia Serbu
31 ans, Marasesti (Roumanie).
Publié le 03 juillet 2008
Modifié le 08 mai 2008
Lu 2 666 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143