FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Renaissance

Ceci est une histoire que j'ai écris il y a quelques mois, elle n'est pas si difficile à comprendre si on réfléchis bien, mais rapellez-vous que c'est du fantastique... Je répondrais à tout commentaire demandant une explication plus poussée si besoin est !


La guerre... Je ne connaissais pas grand chose de la guerre. Je ne connaissais pas vraiment son sens ni pourquoi elle existe. Un habitant de Vault m'a dit un jour que les bombes atomiques étaient terribles, qu'il n'existait pas de pire création. Cet habitant, on l'appellait "le vieux", car il fut des premiers à rejoindre Vault, il était le plus agé. Il nous disait : "si vous ne savez pas ce qu'est une bombe atomique, imaginez l'inimaginable... C'est pire que ça". Tout mes amis pensaient qu'il était fou et moi aussi je l'avoue.
Le Vieux n'était pas très agréable à regarder, "à cause des radiations", il disait. Mes parents n'aimaient pas j'aille le voir, ils ne voulaient pas que mon jeune esprit soit influencé par un Goule, car c'est ainsi que mes parents le surnommaient, eux aussi étaient nés à Vault. Le Vieux nous racontait pourquoi nous vivions ici, mais pour un garçon de dix ans, c'était, je dois dire, ennuyeux et incompréhensible. Des mots comme "nucléaire" ou "gouvernement" revennaient régulièrement, mais les plus utiliser c'était "holocauste" et "Abriantiatomique", je n'y comprenai absolument rien. Puis, pendant lontemps, je ne retournais plus l'écouter. Durant des années j'écoutais mes parents en l'évitant, jusqu'à sa mort; j'avais alors dix sept ans.

Un jour, le dirigeant me convoqua pour une mission importante : j'allais sortir... ! Sortir de Vault... Mais pourquoi moi ? Pourquoi un garçon de mon âge, inexpérimenté pour une mission d'une telle importance ? Je ne savais pas. Parmi les plus grands et les plus forts, le dirigeant m'avait choisi. Mission capitale que celle-ci car Vault allait manquer de nourriture, alors on m'avait demandé de sortir... De partir afin de trouver de quoi nous nourrir. Je n'avais aucune idée de ce qui m'attendait dehors et j'étais terrifié...

Voyant à quel point j'avais peur et se rendant compte de mon ignorance, le dirigeant m'expliqua alors la réelle raison de ma présence à Vault. C'est à ce moment là que je compris en le sens du mot "guerre" et aussi ceux de "bombes atomique" et "radiations" et pourquoi on appelait le Vieux un Goule. Devant cette nouvelle connaissance, je ne savais plus trop quoi penser, mais une chose était sûre : il fallait que je sorte. J'allais risquer ma vie pour des humains cupides et inconsient, ça je l'avais compris, mais de toute façon, si je restais ici, j'étais condamné aussi.

On m'avait donné une semaine pour me préparer. Personne ne devait être au courant de mon départ forcé afin de ne pas soulever un vent de panique. Qu'importe ! Je n'avais envie de parler à personne, même pas à mes parents. Je m'enfermais dans ma chambre. Mon miroir me reflétait une image d'homme anxieux et apeuré. Je n'autorisais personne à me voir ni à me déranger pour n'importe quelle raison. Je fermai ma porte et éteignai les lumières. Je mangeai ensuite le maigre plat qu'on me passait sous l'entrée dans le noir complet et ce n'était pas bien difficile après tout. Pendant un temps que je n'aurais jamais pu certifier, je restai dans le noir sans bouger. Je pensais au Vieux, je voyais son visage et le mot Goule passer devant mes yeux. L'horreur de la guerre venait de me sauter en plein visage et je comprenai enfin son charabia... Je ne savais plus déterminer les secondes, les minutes et les heures qui passaient, je ne voyais que le Vieux. Oh ! Quel horrible visage !
Un matin, ou un autre moment je ne sais plus, je sortis de ma chambre. Il fallait que je parte à présent. Je n'avais plus vraiment peur, je n'essayais même pas de m'imaginer le monde que j'allais découvrir, j'étais déjà dégouté de l'ancien alors pourquoi penser au nouveau ? Je pensais encore et toujours à ce mot : "Goule". A partir du moment où j'eus compris son sens, il ne m'avait plus quitté, comme un compagnon, comme une partie de mon être. Au fur et à mesure que je marchais dans les immenses couloirs Vault, je me sentais bien. J'avais un peu mal au yeux, bon dieu ! Je ne me souvenais pas que les lumières des couloirs étaient si forte... Ma vue avait baissé. Je marchais toujours et j'arrivais enfin devant l'entrée de Vault. Il n'y avait strictement personne dans les couloirs mais je m'en fichais de savoir pourquoi, j'éprouvais une sensation bizarre, je me sentais bien mais aussi fatigué et las en même temps. Devant moi se tenait l'énorme porte en acier de l'entrée et une sorte de clavier numérique. Avec une lassitude extrême, je tapais la composition de chiffres qui commandait l'ouverture de celle-ci, celle que m'avait donné le dirigeant. Et ce mot qui ne me quittait pas... "Goule"... "Goule"... La porte s'ouvrit très lentement. Le soleil brillait devant moi. Quel spectacle ! Il n'y avait rien, quelques os gisaient seulement. Alors je commençai à fondre... Oui, je pense que ce mot là est bien choisi. A mesure que je me consumais, je regardais cet astre qui me tuait. Je jetais un dernier regard sur Vault et je vis les corps de mes compagnons par terre, ils ressemblaient étrangement au Vieu. Je regardais à nouveau le soleil, j'avais très mal mais je regardais... J'étais mort et Vault aussi. J'avais oublier que les Goules ne supportaient plus la lumière du soleil...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Renaissance
Posté par patou69 le 20/08/2004 07:57:03
Pas mal...Dommage que ça soit un peu court. Mais c assez bien ecrie, mm correcte. L'imagination est bonne et aucune difficulte pr la comprehension.
Parcontre on (je) comprend pas pk le jeune doit quitter Vault. Au debut ça dit que c pr de la nourriture, mais apres il meurt alors que le village connaissait les consequences des Goules a l'exterieur. ...?
Bref, ça ma plu :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 04 août 2004
Modifié le 04 août 2004
Lu 490 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143