FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Respiro

Ce n'est que plus d'un an après sa sortie en France que j'ai vu pour la première fois ce petit bijou cinématographique. Récompensé deux fois au festival de Cannes je vous à le décourvir !!


Titre : Respiro
Réalisateur : Emanuele Crialese
Acteurs principaux : Valeria Golino, Vincenzo Amato
Récompenses : Grand prix de la semaine de la critique Cannes 2002, Prix du public à Cannes 2002





Résumé :

Cette jolie histoire se passe sur l'île de Lampedusa, au sud de la Sicile. Grazia (l'héroïne du film) est une jeune maman de deux adolescents, qui a conservé son âme d'enfant. Elle aime se baignée les seins nus dans la mer, les promenades avec ses chiens sur la plage, la musique... Et voudrait pouvoir discuter avec les hommes, partir avec eux à la pêche... Mais les traditions sont strictes sur l'île et le machisme règne.
On voit que la vie s'organise autour de quelques piliers bien cernés : les enfants (réunis en bandes, bagarreurs et sans scrupules), les hommes (communauté de pêcheurs où tout se règle avec le poisson), et les femmes (entre les commères, les "mamma" du village, que l'on respecte et les autres, mères de familles, qui travaillent à la poissonnerie).
Ce film nous conte l'histoire de cette femme considérée comme folle sur ce petit bout de terre ensoleillé où la vie est si paisible et si cruelle à la fois.


Ce que j'en pense :

Avec un peu de recul, on peut saisir tout au long du film de très jolies scènes : toutes les scènes autour de l'eau où le thème musicale (tout à fait adapté) revient, le balayage fait sur les visages des habitants réunis sur la plage après la découverte de la robe de Grazia, les gros plans sur le visage de Pascuale le matin à scooter...
On comprend aussi les messages du réalisateur : problème de l'insertion du "mouton noir" dans cette société régie par des us et coutumes ancestraux, parité des sexe inexistante dans ce monde patriarcal et machiste et la perpétuation de ce mode de vie que déjà les garçons ont intégrée.
Enfin, il y a à saisir des scènes aussi belles que symboliques, tout particulièrement la dernière : plan sur tous ces pieds battant au ralenti dans l'eau, les bulles, cette couleur bleu pur et profond, tous ces gens regroupés autour de la "miraculée". L'entrée dans l'eau signifiant ici l'ouverture d'esprit, l'acceptation de la différence... C'est l'idée proposée par le réalisateur lui même (cf. : l'interview à la fin du DVD).


Conclusion :

Je vous conseille fortement de voir ce petit chef d'œuvre : dépaysement garanti !! Ce film se regarde comme on mangerait un citron sur une chaise longue en plein été.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 01 juin 2004
Modifié le 01 juin 2004
Lu 641 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143