FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Retour à la case prison pour José Bové

Alors que la polémique sur les OGM (organisme génétiquement modifié) ne cesse d'alimenter les médias, José Bové est arrêté le dimanche 22 juin au matin alors qu'il se trouvait dans son domicile dans le Larzac.


Pourquoi cette arrestation ?

José Bové avec son syndicat, la confédération paysanne, entreprend une action forte contre la recherche agricole en détruisant des champs de maïs et de riz transgénique. Pour cet acte il est condamné à 6 mois de prison avec un supplément de 4 mois pour des faits similaires antérieurs.
Déjà en 2002, il effectuait 2 mois de prison ferme pour dégradation sur un chantier de Mac Donald's à Millau en août 1999.


Une véritable opération commando

Dès 6h du matin, 80 gendarmes, un hélicoptère et des chiens policiers se rendent à son domicile et défoncent la porte pour procéder à l'arrestation. Aucun instant de liberté lui a été accordé pour emporter quelques affaires pour vivre en prison.
Il séjourne actuellement à la maison d'arrêt de Villeneuve lès Maguelone (Hérault) dans une cellule de 9 m² et ne bénéficie d'aucun privilège particulier.


Les français réagissent

Cette arrestation provoque de nombreuses réactions au niveau politique. L'opposition représentée par tous les mouvements de gauche s'interroge sur les biens fondés de cette action contre ce leader syndical.
De nombreuses manifestations se mettent en place depuis son arrestation dans les grandes villes de France. Tous les sympathisants à sa cause attendent du président de la république la grâce présidentielle qui pourrai être annoncée le 14 juillet. En attendant cette possibilité José Bové par l'intermédiaire de son avocat demande le statut de prisonnier politique alors que ceci n'existe plus en France.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (46)
Re: Retour à la case prison pour José Bové
Posté par fixe25 le 01/10/2004 20:52:54
Bové ne commet pas de délit:
C'est de la DESOBEISSANCE CIVILE, maintes fois utilisés pour des luttes non violente...
josé est non-violent, et a chaque qu'on l'arrête, il ne resiste jamais, alors pourquoi tant de moyens déployés pour arrétés un non-violent, alors que chirac, s'il n'était pas président, serait en tole...

D'autres mondes sont possibles!!
Paix et Amour!!
Sortons de l'age du nucléaire!!
Halte au OGM!!
Oui aux énergies renouvelables!!
Re: Retour à la case prison pour José Bové
Posté par hulk le 20/08/2004 07:53:19
José Bové ne cherche cas se faire remarqait à la T.V.
Re: Retour à la case prison pour José Bové
Posté par vonpirick le 20/08/2004 07:53:19
De toute facon il va être gracié le 14 juillet. Cette action était purement politique cela concerne la pression americaine pour la production de cereales et autres produits transgeniques car l'U-E est contre (je trouve ca normale). Il sera donc gracié pour réafirmer l'opposition au transgeniques.
Re: Retour à la case prison pour José Bové
Posté par furious le 20/08/2004 07:53:19
merci johan pour ta remarque fine et argumentée, qui prouve la profondeur de ta réflexion...
Re: Retour à la case prison pour José Bové
Posté par moijohan le 20/08/2004 07:53:19
Merci à Alexia ! Enfin qqql un qui a comprit qql chose ! Par contre FuriOuS toi tu fairrait mieux de te taire !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (46)
Publié le 26 juin 2003
Modifié le 26 juin 2003
Lu 584 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143