Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Réussir son bac de Francais écrit

Beaucoup de personnes stressent pour les épreuves anticipés de Francais, soit parce qu'ils pensent qu'ils ne sont pas au points, soit parce qu'ils trouvent leurs professeurs de francais incompétents ou alors ils n'ont aucune méthode. Dans cet article, je vais vous donner une méthode qui m'a beaucoup aidé. En espérant qu'elle vous aide autant que moi.


Le bac de Francais se décompose en 2 parties : _ Questions

_ Travail d'écriture.

Pour la question, il faut d'abord commencer par faire une petite description des textes présentés par le corpus (l'auteur, la date de parution, le titre de l'oeuvre, en oubliant pas de souligner ce titre de l'oeuvre), puis repondez à la question aprés avoir bien examiné tous les textes du corpus. N'oubliez pas que cette réponse doit être fait de maniére synthétique, ne prenez pas des cas particulier pour chaque texte. Il faut trouver ce que ces textes ont en commun et ce qu'ils ont de différents. Vous pouvez bien entendu prendre des exemples dans les textes.


Commentaire

Le travail d'écriture fait le choix de trois types d'exercices différents : _ Commentaire

_ Ecriture d'invention

_ Dissertation

Le commentaire est le plus conseillé, pourquoi ? Parce qu'il est à la portée de tout le monde, c'est surtout un exercice d'analyse.

L'écriture d'invention est un sujet dit " casse gueule ", il parait trés facile mais il est en fait le plus compliqué. Il faut savoir manier la plume d'une façon trés habile et surtout bien comprendre ce que l'on attend de vous. Lisez bien le sujet, et faites la liste des contraintes. Une fois cette liste établie, commencez par écrire sur un brouillon. Vous aurez largement le temps de réecrire sur votre copie.

La dissertation nécessite une trés grande culture générale et littéraire. Ce qui n'est pas donnée a tout le monde et ne peut s'improviser. Ce sujet est trés peu étudié en classe de premiére.

Je vais plutôt m'attarder sur le commentaire.

Le commentaire se compose en trois parties principales : _ L'introduction

_ Le dévellopement

_ La conclusion (dans laquelle il ne faut pas oublier l'élargissement)

L'introduction : Commencer par décrire le texte à étudier avec les intentions de l'auteur, puis poser la problématique (trouver l'écart), puis de façon habile annoncer le plan.

Le dévellopement : Il se compose en trois parties ou en deux selon votre plan.

Les trois parties : _ Ce qui est évident, tout se qui relévent de l'explicite

_ L'écart : ce qui cloche dans ce texte, il peut se trouver dans le registre, le champ lexical... Par exemple dans Zadig : le souper : ce serait " Voltaire utilise un registre ironique pour dénoncer un fait grave "

_ Ce que l'auteur a voulu exprimer, ou partager avec le lecteur


Puis la conclusion, elle doit répondre à la problématique. N'oubliez pas un élargissement, un texte qui est en lien avec le texte étudié.
Ne reprenez pas les idées deja remises dans le dévelopement, rajoutez des arguments nouveaux.

Surout dans le commentaire, ne faites pas de PARAPHRASE !


Préparation

Pour vous aider à l'analyse du texte, je vous donne une fiche de lecture exemplaire :


Nom de l'oeuvre :

Auteur :

Date :

Contexte :

Courant littéraire :

Enonciation :

Champ lexical :

Mode et temps verbaux :

Figures de styles :

Plans possibles :

N'hésitez pas à faire plusieurs plans puis à procéder par élimination.
Les figures de styles et les registres sont souvent la clé pour trouver l'écart qui se cache dans le texte.
Les exemples sont bien souvent les bienvenues dans un commentaire, citez le texte en n'oubliant pas de préciser la ligne.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Maxime Clatot
24 ans, La chapelle st mesmin (France).
Publié le 22 août 2010
Modifié le 15 août 2010
Lu 3 289 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲