Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Rêve ou réalité ?

Voici une histoire écrite avec mon coeur et ma haine. Âmes sensibles s'abstenir car ce qui va suivre est assez violent.


Qui suis-je ?
Ma vie est rose, dans ma tête c'est noir. Je laisse paraître mon sourire, je range ma rage. Mes perles de tristesse sont sèches et la fiction de mon rire semble réel. Mon passé galope et m'attrape en pleine course. Là, il m'a enfermée dans une pièce noire, sans issue, il rigole d'un air moqueur et il me torture avec des images, des films et me raconte une histoire blessée d'une voix rauque et ténébreuse.

Je n'arrive pas à pleurer tant ma haine est forte. J'ai envie de hurler, j'ouvre la bouche mais aucun son ne sort.
Je commence à avoir peur, les images me provoquent une sorte de malaise, la douleur me relance et prend possession de mon bas-ventre. Je me recroqueville en position foetale dans un coin de ce lieu ténébreux. Le mal remonte le long de mon buste et s'arrête à mon coeur. Celui-ci commence à se déchirer, à cogner très fort, il pompe mon sang à une vitesse incroyable. Ma tête me fait souffrir, j'ai des sueurs froides, je ne sens plus le reste de mes membres. Je tente de garder mes esprits toutefois cela m'est très difficile. La voix railleuse est toujours présente et les images animées m'écorchent encore. J'essaie en vain de me lever cependant mon subconscient et mon corps sont en désaccord.

Soudain quelque chose de frois me flagelle le dos et me donne la nausée. Je lève les yeux pour constater que c'est une pluie d'injures puant de vérité. Mon envie de crier devient de plus en plus intense. J'ouvre la bouche afin de pouvoir hurler et extirper ce mal-être. Mais je ne puis sortir qu'un maigre souffle étouffant ma voix.
C'est alors que je réalise ma perte, mo échéance, ma mort...

Lentement, je me laisse choir. N'ayant plus la force de résister et de lutter contre cette vérité, je m'allonge, toujours recroquevillée, la tête dans les bras. Mes sombres émeraudes ne cessent de faire couler la source, elle semble intarrissable. Des soubressauts accompagnent mes sanglots comme les derniers spasmes d'un être à l'agonie.

Je ferme les yeux pour tenter de ne plus voir cette laideur, pour oublier mon mal causé par CE Mal. Je ne pense plus pouvoir tenir encore longtemps !
Cette torture n'en finira donc jamais ? Pourquoi moi, Qu'ai-je fait pour avoir mérité tel châtiment ?

Soudain de chaudes images font leur apparition. Elles représentent les gens que j'aime. Elles me raniment le coeur, leurs couleurs chargées de souvenir m'ôtent mon enveloppe de glace. Je garde les yeux clos afin de pouvoir m'ennivrer de cet amour réconfortant et de venir à bout de cette puissance maléfique...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Rêve ou réalité ?
Posté par ange.dechu le 20/08/2004 07:56:35
J'aime la façon dont tu écris... Je n'ai rien à rajouter : je vote "excellent"
Re: Rêve ou réalité ?
Posté par maty le 20/08/2004 07:56:35
Salut,je trouve ton article hyper émouvant,la fin est très belle et peut etreque c'est ça qui pourra t'aider ceux que t'aime et ceux qui t'aime car tu peux toujours compter sur de vrais amis!
J'ai toujours voulu aidé ceux qui avait des problèmes,je n'ai jamais réussi car je ne suis sûre de ce que je dis et j'ai peur de faire mal encore plus,alors j'espère que ça t'as fais un peu de bien ce que je t'ai dis.
Courage!!!
Re: Rêve ou réalité ?
Posté par alal le 20/08/2004 07:56:35
youhou... en effet ton caractère ne correspond pas vraiment à ce que tu nous raconte là dans cet article... bon ça veut rien dire, mais dans ton caractère tu aurais pu rajouter : aimant parler de choses morbides...
Re: Rêve ou réalité ?
Posté par bounty310 le 20/08/2004 07:56:35
Bien écrit, ptetre un peu exagéré.Jvote excellent qd meme hihihi
Re: Rêve ou réalité ?
Posté par cocoflower 57 le 20/08/2004 07:56:35
coucou. euh ben jvoudrais pas être méchante mais c'est hyper morbide ton truc là !! c vrèment pas fait pour remonter le moral dis donc !!!!
jubi t'as raison!! celui qui a écrit ça aime la vie, profite de l'instant présent, s'éclate 24h/24, et 7j/7 !! OBLIGER !! non mais sans rire maintenant. tu voudrais pas plutôt écrire des poème par exemple sur le printemps, ou bien... les oiseaux qui gazouillent, ... le soleil qui brille? Parce que là, c'est froid, glacial même, sombre, morbide, triste et éffrayant. Je sais bien que c'était ton but mais on prend pas beaucoup de plaisir à lire ça.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 20 juin 2004
Modifié le 20 juin 2004
Lu 745 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲