Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Revoilà Tsonga !

L'année 2011 est celle de l'épanouissement pour Jo-Wilfried Tsonga. Il pratique en ce moment un tennis exceptionnel. Retour sur le phénomène capable, peut être, de remporter Roland Garros.


Voilà une nouvelle qui va en râvir plus d'un. Non, bien sûr, toujours pas de victoire francaise dans un Grand Chelem mais cela se rapproche. Car en ce moment, il faut bien le dire : nos bleus sont au top. Gaël Monfils est maintenant bien installé dans le top 10 mondial (7ème), Gilles Simon, aussi discret soit-il, brille par sa constance et sa régularité et Richard Gasquet, malgré son contrôle positif a la cocaïne en Mars 2009, s'est hissé à un niveau semblable à ce que tous les observateurs présagaient au cours de sa jeunesse. En effet, le tennis masculin francais n'a jamais été aussi bien armé pour remporter une victoire de prestige que représenterait un Grand Chelem ou une Coupe Davis.
Pourtant, rares sont les personnes qui pensent que le futur vainqueur de Roland Garros se trouve dans ce trio. En effet, le seul qui semble être en mesure de réaliser pareille performance, c'est bien Jo-Wilfried Tsonga, 16ème au classement ATP et seulement n°4 francais. Il devrait cependant réintégrer le top 10 suite à son bon parcours au Masters 1000 de Montréal.
Tsonga est un battant, un vrai guerrier qui, de par ses qualités tennistiques et mentales hors-normes est capable de gagner une pléiade de titres. Car il est vrai que si l'on observe les qualités intrinsèques des quatre tricolores, Jo ne se démarque pas d'un Richard Gasquet par exemple, à qui il manque cependant la force de caractère nécessaire à la réussite de tout champion. Mais là où se trouve sa force, c'est dans la capacité qu'il a à ne jamais rien lacher et d'avoir ce brin d'expérience qui fait la différence dans les moments importants.


Serein et épanoui

S'il a toujours eu un talent indéniable et une grande détermination, le Mançeau n'a pas toujours eu de la chance. Beaucoup de blessures ont retardé son éclosion au plus grand niveau et ont provoqué des creux dans sa carrière. Ce fut le cas en 2008, année de sa finale à l'Australian Open, où il manqua une trop grande partie de la saison, le privant au passage des JO de Pékin. Il lui arriva la même mésaventure en 2010, l'empêchant de prendre part au parcours de l'équipe de France en Coupe Davis.
Avec tous ces échecs, on aurait pu imaginer Tsonga en plein doute, sombrant dans une crise de confiance mais heureusement pour la France et surtout pour lui, il a réussi à revenir en pleine forme. Jo est sorti grandi de ces épreuves et possède désormais un regard plus détaché sur son sport. Il mesure la chance qu'il a de faire ce qu'il aime et ont peut dire que cela ne lui dessert pas.
Ses performances en 2011 sont là pour le prouver : finale au Queen's, demi-finale à Wimbledon aprés avoir battu Roger Federer dans un match épique en cinq sets. Cette semaine à Montréal, il récidive : victoire en quarts de finale sur Federer.
Qu'importe la suite du tournoi, Jo-Wilfried Tsonga nous a déja prouvé qu'il s'était refait une santé en 2011. Il est maintenant prêt à soulever des montagnes, et la première à se dresser sur son chemin se nomme l'US Open...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Jean Grangeon
22 ans, St etienne (France).
Publié le 20 août 2011
Modifié le 15 août 2011
Lu 779 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲