FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Rien n'est fait

Le Milan AC et n'ont pu se départager à San Siro (0-0), au terme d'une rencontre totalement insipide. Les deux formations milanaises nous doivent une revanche, mardi prochain. Le derby n'a pas été spectaculaire comme on le croyais.


Un match nul

L'affiche promettait d'être somptueuse à San Siro. Elle n'a pas tenu ses promesses. Entre des intéristes très prudents, procédant par contres en l'absence de Vieri, et des Milanais qui ont refusé de prendre la direction des opérations, le spectacle n'est pas au rendez-vous (0-0). La décision se fera au match retour, le 13 mai.
Supérieur collectivement, le Milan AC n'a jamais pu emballer la rencontre. Et, ses attaquants, Shevchenko et Inzaghi, sont totalement passé à travers. Côté Inter, le gardien Toldo a une nouvelle fois sauvé les meubles.


Une lutte brouillonne

D'entrée, le Milan AC impose sa maîtrise collective. Mais, sur un contre ultra-rapide, l'Interiste Recoba manque son face-à-face avec le gardien milanais Dida. Shevchenko tente ensuite un lob astucieux sur Toldo (15e). Sans succés. Sous l'impulsion de Seedorf et de Rui Costa, l'équipe d'Ancelotti domine, mais l'Inter se montre plus incisif. Bien servi, Recoba place une tête trop molle (17e).
La suite se résume à une bataille brouillonne dans l'entrejeu, avec pas mal de contacts virils mais corrects. Et beaucoup d'imprécisions. Le repos arrive à point nommé.


Toldo décisif

Dés la reprise, le Milan AC semble revenu avec des intentions plus offensives. Mais Rui Costaenléve trop sa frappe (47e). Puis Toldo réalise un magnifique arrêt réflexe sur une frappe à bout portant de Shevchenko (50e). La pression des milanais se fait plus insistante encore. Totalement seul, Shevchenko décide de ne pas frapper et sert maladroitement Inzaghi (59e). Puis, Gattuso enroule son ballon, obligeant Toldo à se détendre à nouveau (64e).
L'Inter se rebiffe et, suite à un corner, Cordoba place une tête hors du cadre de Dida (73e). Ancelloti lance alors Serginho à la place de Brocchi, plus défensif. Redondo et Rivaldo font également leur entrée. Mais rien ne change, le score demeure nul et vierge. Une telle partie ne méritait pas de vainqueur.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Rien n'est fait
Posté par donchoa le 20/08/2004 07:51:58
moi je suis po d'accord avec vous et alors le real madrid ss Raùl est-ce qu'il ont perdu non ils ont gagné alors arrété !!!!!!!!
Re: Rien n'est fait
Posté par ianharte le 20/08/2004 07:51:58
oui je suis tout a fé ok sur ce quil a dit, vieri est LE joueur fatal au milan ac, et il fo quil revienne, l'inter remportera la ligues cette année! vive l'inter, vive Vieri! ciao
Re: Rien n'est fait
Posté par donchoa le 20/08/2004 07:51:58
Il ont la chance que Vieri n'est po la!!!!!je vs jure!!!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 08 mai 2003
Modifié le 08 mai 2003
Lu 451 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143