Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Rupture

D'un pas lent, hésitant, elle s'approche de lui ; d'un geste lent presque irréel sa main s'approche de son visage, elle le frôle, elle s'arrête elle ne peut plus le toucher, elle n'en a plus le droit aujourd'hui. Elle se dégoûte, elle l'aime...


D'un pas lent, hésitant, elle s'approche de lui ; d'un geste lent presque irréel sa main s'approche de son visage, elle le frôle, elle s'arrête elle ne peut plus le toucher, elle n'en a plus le droit aujourd'hui. Elle se dégoûte, elle l'aime...

Elle tremble et repense à ses paroles, ses mots qui viennent de sortir de sa bouche sans qu'elle ne le réalise vraiment. Une phrase ; si simple à dire si rapide à entendre; et maintenant elle sera obligé d'apprendre à conjuguer leur amour au passé. Ses larmes coulent sans s'arrêter, elle le déteste, elle l'aime, elle voudrait lui dire qu'elle ne l'a jamais aimé, qu'il ne fût qu'un jeu pour elle, mais comment pourrait-elle ainsi lui mentir sans qu'il ne voie son malaise ? C'était sa décision, pourtant était-ce vraiment ce qu'elle souhaitait ? Oui, leur histoire était imparfaite, trop souvent il jouait de ses sentiments; l'amour est une flamme qui doit être entretenue chaque jour pour ne pas s'éteindre, alors pourquoi était-elle la seule à se battre pour qu'il dure encore et encore ?
Elle l'aime mais le déteste encore d'avantage. Comment ces sentiments peuvent-ils se mêlaient ainsi dans son cœur ? Jamais elle ne réussira à faire semblant qu'il ne s'est rien passé entre eux, le regarder rire avec ses amis, vivre sa vie sans être près de lui, non tout ça lui est impossible. Elle l'aime, le veut, le désire, peut-être plus encore aujourd'hui qu'hier, elle ne le comprend pas, elle ne se comprend pas elle même. A t-elle fait le bon choix ?
Tout s'embrouille dans sa tête, elle relève son visage, elle le regarde avec tant de haine, tant de mépris et tant d'amour pourtant. Elle le hait pour tout ce qu'il lui a fait enduré, elle le hait pour tout ces moments passés auprès d'elle que plus jamais elle ne connaîtra, pour cette rencontre un après-midi de juin, pour ce premier baiser échangé au hasard d'un ruelle, pour tout ce qui était et ne sera plus. Elle le hait et pourtant c'est elle qu'elle hait le plus, elle se déteste d'avoir décider de mettre fin un amour si qui pouvait être si rassurant, pour un choix qu'elle regrette déjà...
Les minutes s'écoulent, un seul mot lui vient alors à l'esprit : pourquoi ? Tout d'abord inaudible, elle le répète encore et encore pour elle au départ puis pour comprendre pourquoi il se comportait ainsi. Elle veut une réponse même si celle-ci doit lui faire d'avantage mal. Et elle, pourquoi le quitte-t elle alors qu'elle est encore sure de ses sentiments ? Pourquoi ? Pourquoi ? Il lui répond, lui explique son comportement mais elle n'écoute même plus. Alors elle laisse son esprit s'envolait vers des jours passés plus radieux.
Ses larmes coulent à nouveau, elle n'en peut plus, elle voudrait pouvoir laisser sortir toute sa haine, toute sa peine, mais elle garde tout en elle. Après tout, c'était sa décision, elle ne peut plus faire marche arrière. Elle ferme les yeux, se mord les lèvres, respire de plus en plus énergiquement, elle essaie n'importe quoi pour se calmer mais rien y fait.
Elle l'aime.



Il la regarde, il voit ses larmes coulaient, il aimerait pouvoir la consoler mais il ne veut pas la faire souffrir d'avantage. Rien, aucune parole, il n'ose pas interrompre le silence de peur de lui faire encore plus de mal.
Elle approche sa main de son visage, il voudrait la prendre, lui serait cette main douce, fine qu'elle lui a toujours tendu lorsqu'il en avait besoin sans rien demander en retour de plus qu'un amour sincère. Il se retient, il se déteste. Pourtant depuis le début de leur histoire, personne ne pourrait croire à la sincérité de ses sentiments.
Son regard est froid, ses yeux sont fixés sur elle pourtant ce n'est pas elle qu'il voit là devant lui, mais celle qu'elle était, le jour où ils se sont rencontrés. Il ferait tout pour revoir son sourire encore une dernière fois, pour l'entendre rire à nouveau. Il l'aime et pourtant...
Il le sait, il a besoin d'elle dans sa vie mais comment continuer une histoire lorsque l'on a déjà trop fait souffrir celle qu'on aime ? Comment continuer alors qu'il a depuis longtemps perdu espoir de ne jamais la faire souffrir ? Il savait que tôt ou tard il entendrait ses mots, ses adieux mais depuis quelques temps il espérait au fond de lui que jamais ce jour ne viendrait. Il connaît ses erreurs, pourtant malgré tout, il espérait qu'elle saurait une fois encore lui pardonner.
Il la regarde, elle qui a levé les yeux vers lui. Il a peur, peur de son regard remplit de haine et de mépris. Peur de celle qu'elle est devenue à cause de lui, peur de continuer sans elle. Il ne peut imaginer de la voir dans les bras d'un autre, il ne peut pas croire que la terre continuera à tourner alors leur histoire s'achève ici.
Il entend, cette question qu'il redoutait tant : pourquoi ? Son cœur bat la chamade, il le sait elle ne comprendra pas mais il lui avoue, ses mots sortent sans qu'il ne s'en rende compte. Ses mots si durent à dire mais tellement sincères. Je t'aime, je t'aime tellement... Alors il reconnaît ses tords, si souvent il lui a fait du mal. Il n'était pas sérieux avec elle, il pensait qu'elle lui appartenait, que rien entre ne changerai et pourtant. Pourtant elle a su se rebeller, montrer qu'elle n'était pas un objet. Aujourd'hui il a tant perdu, il ignore ce qui l'attend demain, il a peur, peur de se retrouver seul ce soir.
Il se tait, elle ne l'écoute déjà plus, ses yeux sont fermés pourtant il peut voir ses larmes coulées, il tremble, il a froid, ces frissons qui l'enveloppent lui rappelle que ce soir il est seul, seul. Il pleure, comme un enfant à qui l'on vient d'enlever ce qu'il a de plus précieux, il pleure. Il sait qu'en voulant jouant les insensibles, il a tout perdu et pourtant, son amour lui n'a pas changé.

Il l'aime.



Elle rouvre les yeux, elle se sent un peu apaisée de voir qu'elle s'était finalement peut-être trompée. Elle le croyait froid et cruel, mais ce soir alors qu'il a tout perdu elle est devant celui qu'elle avait toujours voulu avoir à ses côtés. Un sourire s'esquisse sur son visage, maintenant elle sait qu'elle décision prendre. Sa main s'approche de son visage, elle tremble, elle le caresse, tout cela lui semble nouveau.
Il se calme en sentant sa main sur son visage, il la regarde elle sourit. Il lui rend ce sourire avec plus de douceur. Il attrape sa main la serre et calmement il prend celle qu'il aime dans ses bras. Il la serre si passionément, il comprend qu'enfin il peut être lui même.
Elle sent une ivresse naitre en elle, il l'embrasse, il est si tendre avec elle pour la première fois depuis ces six derniers mois, tout lui paraît si nouveau, si magique, si naturel.

Les minutes s'écoulent, ils se taisent, se regardent dans les yeux, se caressent, ils veulent sentir que ce n'est pas un rêve et que ces minutes de bonheur parfaits ne s'estomperont jamais. Enfin, il rompt le silence avec une promesse, une que jamais il ne trahira car ce soir il a comprit à quel point il peut être fou d'elle, cette promesse si simple soit-elle est c'elle qu'elle a toujours voulu entendre sortir de sa bouche, celle de ne plus jamais la faire souffrir.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
ça fait toujours plaisir!
Posté par chtite.mo le 22/10/2004 01:22:52
Je te remercie d'avoir aprécié mon écrit, d'une façon je suis contente car j'ai réussi a toucher quelqu'un mais d'autre part je reste dans ma mélancolie et mon désespoir. Quelques jours après avoir écrit ces mots, je su que mon ancien petit ami avait trouvé une nouvelle copine, de plus je la connais et personnellement je la trouve hideuse tant par son physique que par son mental (elle ment comme elle respire). J'ai tenté de le metre en garde mais rien a faire il est obnibulé par cette fille et je n'existe plus pour lui, je fais partie du passé, je suis la bonne amie qui se doit d'être la quand il a besoin, mais pour moi c'est encore plus déchirant et humiliant de passé du stade ou j'étais sur un pied d'éstale au bas niveau. Mais ce proverbe nous le dit si bien : "Toutes les meilleures choses ont une fin", même si cela est dur il faut toujours relativiser, ce qui n'est pas forcement mon cas. J'ai tellement de mal a me faire a l'idée que cette fois c'est terminé pour de bon que je me sens de plus en plus fatiguée je pleure trop souvent et j'ai l'imprésion d'embêter mes ami(e)s avec mes histoires.Toi tu as de la chance tu l'a encore auprès de toi tu peux le prendre dans tes bras quand tu veux alors que pour moi l'éspoir même de lui toucher l'épaule, ces cheveux ou même ça main ne peut être concevable d'aurénavant. Dis toi que ce n'était qu'une mauvaise passe et sois heureuse de ce que tu peux vivre encore avec lui, ne fais pas les mêmes érreures que moi, qui ai voulu être trop fière et voila ou j'en suis, j'ai perdu ma raison de vivre, ma lumière, mais a présent je suis dans les ténèbres pour toujours.

Modifié le 22/10/2004 01:29:41
Re: rupture
Posté par une meuf du 93 le 20/10/2004 20:06:48
ton texte ma super touché surmen paske je me retrouve en kelke sorte ds ton écrit...
Sa c'est passé un peu près comme tu l'as écrit et a la fin il ma di kil maimé tjr mai il y a eu de la souffrance meme si je suis tjr avec sa ne soubli pas....
Mais félicitation pour c'est écrit sincèrement il est super, ta réussi a transmettre de l'émotion...
Re: rupture
Posté par une meuf du 93 le 20/10/2004 20:05:53
ton texte ma super touché surmen paske je me retrouve en kelke sorte ds ton écrit...
Sa c'est passé un peu près comme tu l'as écrit et a la fin il ma di kil maimé tjr mai il y a eu de la souffrance meme si je suis tjr avec sa ne soubli pas....
Mais félicitation pour c'est écrit sincèrement il est super, ta réussi a transmettre de l'émotion...
Re: rupture
Posté par une meuf du 93 le 20/10/2004 19:52:10
ton texte ma super touché surmen paske je me retrouve en kelke sorte ds ton écrit...
Sa c'est passé un peu près comme tu l'as écrit et a la fin il ma di kil maimé tjr mai il y a eu de la souffrance meme si je suis tjr avec sa ne soubli pas....
Mais félicitation pour c'est écrit sincèrement il est super, ta réussi a transmettre de l'émotion...
Re: rupture
Posté par chtite.mo le 07/10/2004 22:57:05
salut Rosy je te remercie d'avoir répondu a mon message mais je crains d'avoir une mauvaise nouvelle l'éspoir que j'avais grace a ton écrit c'est complètement éffondré avec ma rupture déffinitive avec mon ptit ami je suis si triste et si déçue d'avoir cru qu'un jour, tout irait mieux. Je ne dis pas ça pour toi car tu as fait naitre en moi l'espoir mais lui a tout gaché... Je te remerci encore pour tout mais dés a présent je ne serai plus jamais la même, une partie de moi s'est envolé... a jamais

Modifié le 07/10/2004 22:58:06
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (15)
Publié le 24 septembre 2004
Modifié le 24 septembre 2004
Lu 1 339 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲