FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Sa vie, ses sentiments...

Ma vie, mes sentiments... Je n'avais rien demandé, je voulais tout simplement vivre, être heureux... Mais la dépression arriva et s'empara de mon être et une décente aux enfers commença...


Je pleurais, oui, j'étais sur le sol dans ma chambre et je pleurais toutes les larmes de mon corps, le regard vide, je pensais, je remettais tout en question... Pourquoi ? Pourquoi ce grand froid en moi qui grandissait, qui m'empêchait de respirer, qui me torturait ? Pourquoi étais-je si seul ? Aucun ami pour me consoler, pour me venir en aide, tout le monde m'ignorait. Pourquoi avais-je tant de sentiment, étais-je si sensible ? Toutes ces soirées à pleurer, à sangloter dans mon coin...

Pendant longtemps je me voilais la face, peut-être par fierté, je ne pouvais avouer avoir besoin d'une aide extérieure... Comment ça ? Moi ? Avoir besoin d'aide ? Alors que je me suis toujours montré fort ? Que j'ai toujours caché mes sentiments ? Pourtant, au fond de moi, j'aurais tout fait pour qu'on me vienne en aide, qu'on me tende une main...

Pourtant je rêvais tout le temps, oui, des rêves simples mais très compliqués à la fois, avoir quelques amis, que l'on m'aime, être heureux pour tout dire... Je dois avouer que j'aurais voulu être populaire, avoir beaucoup d'argent pour que tous soient plus faciles, que pour une fois, tous marchent du premier coup, que je n'aie pas à me battre. Mais oui, j'étais un battant, enfin, je le pensais, rien n'était acquis dans ma vie, je me suis battu pour finir ma scolarité avec un 18,5/20 de moyenne générale alors que ce n'était pas gagné, je me suis battu pour perdre des kilos lorsque j'avais de grands problèmes de poids et que tout le monde se moquait de moi...

Ha mon problème de poids ! Tout les gens qui se sont moqué de moi il y a quelques années, pourtant, ce n'était pas de ma faute, je ne l'avais pas choisi ce physique... Et puis un beau jour, j'en eus marre, j'ai décidé de ne presque plus rien manger et faire du sport, de la musculation, résultat : j'ai perdu ces kilos en trop et j'ai même pris une carrure de boxeur et dès ce moment là, pleins de choses changèrent... Alors que je n'aimais pas qu'on me juge sur mon physique, les gens ont continué à le faire, oui, mais d'une autre façon, certaines disaient même que j'étais mignon... Moi ? Mignon ? Ha ! Elles délirent !! De toute façon, cela m'importe peu...


La solitude me faisait mal, j'aurais tout fait pour avoir des amis, une amie, elle aurait été là quand j'aurai eu besoin d'elle, que ça soit dans les situations de bonheur comme de malheur, elle me comprendrait, elle me prendrait dans ses bras quand tous iraient mal et me consolerait et je ferais de même pour elle... Peut-être même qu'elle serait devenue plus qu'une amie... J'aurais voulu aimer une fille, en être capable et qu'elle m'aime en retour, toutes les choses auraient pu être plus faciles, elle aurait pu m'aider à tout oublier... Mais j'en ai connues des filles, elle n'ont jamais été telles que je les imaginais, j'aurais du le prévoir... " La vie est une rose donc chaque pétale est un rêve... Chaque épine une réalité... "

Puis un beau jour, sachant très bien que rien de tout cela n'arriverait, j'en eus mare, mare de ces sentiments, mare de cette vie, mare de me regarder dans le miroir et de me dire "eh, toi, regarde, tu n'as pas d'amis, tu te bats mais tu n'as plus d'espoir, tu as mal, mal au cœur, tu souffres de plus en plus, tu pleures... " Et qu'ai-je que vu ? Une lame toute aiguisée, je l'ai prise puis me taillada le poignet gauche, les vaines s'ouvrirent, le sang coula, ma peine était toujours la, je pouvais me reposer à présent, sûrement que je ne serai plus là pour souffrir, plus là pour vivre... Ah tiens donc, la douleur physique, cette chose utilisée pas notre organisme pour nous faire comprendre que quelque chose ne va pas. Drôle de sensation, non, cela ne me dérange pas, car la douleur n'est rien, elle n'est rien comparée à d'autres souffrances de la vie, d'ailleurs, j'ai toujours bien supporté la douleur, qu'est ce que c'était quelques picotements ? On n'allait pas en faire tout un plat... Pas assez profondes les coupures ? Je n'en savais rien... Puis mes parents sont arrivés, ont pensé mes blessures, m'ont réconforté. J'ai recommencé deux fois, je ne croyais plus en la vie, je voulais en finir, mettre un terme à cette souffrance morale, de toute façon, personne ne m'aimait, personne ne se souciait de moi, j'avais beau pleurer, on ne m'aidait pas, j'étais seul, seul avec ce grand vide dans ma vie, ce grand vide en moi, ce mal-être immense...

Oui j'ai vu la mort, j'ai pu scruter ses grands yeux noirs, son regard profond, en tout cas, c'est comme ça que je voyais cette expérience... Non je n'avais plus peur d'elle, je l'avais compris, je l'avais ressenti. Je l'avais peut-être ratée de peu, qui sait... Peut-être qu'elle ne voulait pas de moi, oui, elle aussi voulait me faire souffrir...

Bien sur je n'ai pas toujours été malheureux, j'ai déjà pu m'amuser, je voyage énormément et j'ai déjà passé de très bons moments avec ma famille ou des connaissances, mais j'ai beau partir à plusieurs milliers de kilomètres de chez moi ou aller en boîte, je remarque vite que ma souffrance fait toujours partie de moi...

Je vis toujours avec ce grand vide dans ma vie, plus de tentatives de suicide, non... J'attends, oui, j'attends qu'il se passe quelque chose, j'attends que quelqu'un vienne, tous pourraient être si facile...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: sa vie, ses sentiments...
Posté par ced-ch le 08/05/2006 23:04:22
Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mon article et d'avoir laissé un commentaire, c'est vraiment simpas, merci encore... c'est très intéressent de voir vos avis, vos expériences, qu'ils soient ressemblants au mien ou non....

juste une ou deux choses à dire, par exemple, sur le suicide, cet acte n'a rien de lâche et de faible, il ne faut surtout pas mettre cela dans ce contexte, les gens qui ont cette vision sont ceux qui ne veulent pas comprendre et ont quelque part peur de cela à mon avis, mais je ne vais pas m'étendre la dessus...

en ce qui concerne mon âge, je ne pense pas qu'il y ait un quelconque rapport entre celui-ci et ce qui m'est arrivé, d'ailleurs, je ne suis pas vraiment touché par la crise de l'adolescence, une dépression peut arriver, au début, comme à la fin de sa vie, en passant par le millieu, l'âge n'a pas grande importance la dedans, même si cela peut être un facteur...

Encore un grand merci à ceux qui ont lu mon article, cela me fait très plaisir...

Modifié le 08/05/2006 23:05:33
Re: Sa vie, ses sentiments...
Posté par pure-evil le 08/05/2006 22:26:55
Ton texte m'a beaucoup touché... Peut-être parce que j'ai pu moi aussi ressentir ce que tu as ressenti... Le sentiment de vide que l'on ressent, que la vie ne vaut rien...
Je te dirais qu'au jour d'aujourd'hui je vais mieux, je me sens "bien", il y a encore des moments ou je me sens mal, mais de moins en moins, et puis j'essaie de me forcer à être entourer, pour eviter toute rechute, eviter de reprendre une lame...
Je suis tombée la dedans il y a 4-5 ans, j'avais donc environ 13-14 ans... J'étais jeune et je ne connaissais pas grand chose... Je me dis aussi que parfois les jeunes d'aujourd'hui tombent trop vite dans le monde des adultes, ils n'ont plus le temps de s'y faire petit à petit, mais ils doivent faire face à certains problèmes qui sont d'une trop grande douleur pour eux... ils doivent souffrir pour d'autres et à causes des autres... Ils doivent grandir trop vite...
Je te dirais que je ne suis pas encore bien grande et que je connais pas beaucoup plus de choses que toi de la vie, mais c'est ce que j'ai pu constaté... Ou du moins, c'est mon avis...
Certains disent que c'est l'age, que tu fais ta crise d'adolescence, mais je pense que toutes pensées comme les tiennes sont à prendre au sérieux, parce que, qui sait comment tu vas bien pouvoir tourner par la suite...?
Et tu as dit que tu etais un battant... Et oui dans cette vie il faut se battre pour tout et pour rien et c'est bien dommage que tu aies perdu toute cette force, que tu en aies eu marre de te battre pour te sentir bien, pour essayer de te faire des amis, etc...
Enfin, je ne saurais quoi te dire d'autre car je ne suis pas vraiment bonne conseillière. J'ai plus de facilité à tendre la main aux gens qui en ont vraiment besoin et les écouter...
Les vie n'est pas facile tous les jours, mais il y a encore tant de choses à apprendre et à connaître... Elle est peut être dur, pourtant il y a tant de choses si belles, et j'espere que tu auras l'occasion de les vivres toutes ces belles chsoes...!
Re: Sa vie, ses sentiments...
Posté par licot le 31/03/2006 03:18:55
c'est vrai que chacun de nous est passé par cette periode. mais en ce qui me conserne ça n'a jamais été question de penser au suicide. j'essaye de me convaincre que c'est juste passagé et que la douleur est éphemere. à un moment de ma vie j'étais trés seule mais j'ai compris qu'il fallait d'abord me trouver une amie et heureusement qu'elle est là maintenant. c'est trés difficile d'etre seul il nous faut quelqu'un capable de nous comprendre et de subvenir à nos besoin. essaye juste de t'integrer dans ton entourage car il faudrait absolument que tu trouve ton confident ou ton amesoeur.. dans tous les cas meme si tu reste toute ta vie seul le suicide n'est pas la vrai solution non je croi plutot que c'est un signe de faiblesse et de lacheté. dis toi toujours et malgré tout que tout est pour pour le mieu dans le meilleur des mondes possibles
Re: Sa vie, ses sentiments...
Posté par nassau le 29/03/2006 17:27:58
se que tu a ecrit ma beaucoup touché car parfois meme souvent je pleure je cache mes sentimen tou le monde me pren pr une personne sans coeur mai c tou le contraire je me cache pour pleuré menferme sur moi meme souvent seul et triste dans ma chambre en esperent resevoir un coup de fil mai personne on semble ne pa penser a moi jai jamais eu le courage de me tailader c plutot une bonne chose enfin je pense bref jvoudrai bien parlé avec toi alor a+ jespere
Re: Sa vie, ses sentiments...
Posté par beauf de france le 28/03/2006 22:37:49
Il est bien ton texte je trouve je me suis reconnu à travers et je m'y reconnais encore maintenant. Ouais moi aussi je ne crois plus en grand chose, comme on dit no future et pas d'avenir......... Ce vide que tu as en toi, j'ai le même un truc qui me ronge depuis quelques années déjà malgré tout ce que j'ai pu entreprendre, je trouve ma vie dénuée d'intérêt, bien que je puisse passer de très bons moments avec ma famille et mes potes et que je les aime. J'ai eu me période dépression aussi et ça m'a marqué et il en est resté des sequelles, sérieux je suis pessimiste, je me dis qu'il n'y a plus d'espoir pour le monde à l'heure actuelle bien que je ne sois pas à plaindre. Mais bon il y a une part de masochisme là dedans car je me plaisais dans cette douleur morale mais dans une certaine mesure. Tu as vu moi aussi j'aurai aimé dans cette période qu'on me tende la main, ou que je puisse partager ça avec quelqu'un mais ça n'a pas été le cas. Comme toi j'aurai aimé avoir une fille aussi pour partager tout cela mais il n'en na rien été. Depuis j'ai décidé de ne plus trop parler aux gens, je reste dans mon coin, j'ai trouvé dans le mouvement alternatif des valeurs sûr, des choses intéressantes à faire, mener des combats pour plus de droits et d'autres choses encore. Bien que je ne parle pas aux gens ce qui peut paraître contradictoire je tends la main aux gens qui en ont besoin, car je ne veux pas qu'ils se sentent delaissés comme je l'ai été, par contre ceux qui n'ont pas été présents pour moi ne font plus partie de ma vie. Tu as vu je pense être devenu sectaire sans l'être totalement, mais bon malgré tout ce que j'essaie de faire l'énorme vide dans ma vie est toujours là et comme toi j'attends quelque chose de positif, enfin je n'y crois plus trop ces derniers temps.............
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 28 mars 2006
Modifié le 25 mars 2006
Lu 839 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143