Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Sacrifiée au prix de l'honneur

Au 21ème siècle il est toujours difficile de faire la différence entre les animaux et les hommes, on ne sait toujours pas qui est le pire et le plus dangereux. Personnellement je dirais l'Homme.


Chaque meurtre est effroyable et terrible mais il y a une catégorie de meurtre un peu plus barbare que les autres, c'est le meurtre pour l'honneur appelé "  crimes d'honneur ". Si vous ne savez pas de quoi je parle c'est tout à fait normal car ce sont des faits divers qui ne sont pas médiatisés.

Un crime d'honneur est un meurtre commis contre une personne dont le comportement est perçu comme ayant porté le déshonneur sur sa famille et celle-ci est donc obligée de laver son honneur, au risque sinon de se faire humilier. Ce sont des crimes prémédités par les membres de la famille de la victime ou par une communauté. Dans les sociétés où ils sont tolérés, la justice poursuit rarement les meurtriers car il s'agit du domaine privé. Les meurtriers commettant ces crimes se sert souvent de la religion en la déformant bien sûre (quel religion autorise-t-elle de telles atrocités ?) comme prétexte. La majorité des victimes sont des femmes, puisque ce sont les femmes qui portent l'honneur familial sur leurs épaules donc un seul faux pas signifie la condamnation. Dans certains pays être une femme est tout simplement une malédiction.


Les raisons d'un tel acte

Les raisons pour arriver au massacre sont les plus souvent, l'adultère, la jalousie, la religion, le refus d'un mariage forcé, le refus de porter le voile, être victime de viol, tomber amoureuse... Etc. Les façons de tuer la personne peuvent être : le jet d'acide sulfurique, la lapidation (tuer à coup de pierre), enterrer la victime vivante, utilisation d'armes à feu, brûler la victime... Bref toutes les manières les plus macabres. Le meurtre pour la fierté est une pratique courante dans certains pays, particulièrement, au Pakistan, en Égypte, en Jordanie ou encore en Turquie. Selon certaines études 636 femmes sont mortes au Pakistan d'un crime d'honneur en 2007 et 288 en Turquie entre 2001 et 2008. Cependant ce genre homicide n'arrivent pas seulement dans les pays religieux, il en existe aussi en occident, les familles issues de l'immigration amènent cette tradition avec elles. En Angleterre une actrice de confession musulmane Afshan Azad, en a été victime récemment.


Exemple de crime d'honneur

Baba Kot : Cinq femmes, enterrées vivantes à la pelleteuse mécanique pour avoir voulu épouser d'autres hommes que les cousins que leur tribu leur avait assignés. Elles ont d'abord été frappées par des club de golf puis enterrées, des témoins avaient affirmées qu'elle étaient encore vivantes, l'une d'elle a même était mal enterrée puisque des animaux on ensuite commencés à la dévorer.

Turquie : Une jeune fille de 16 ans a été enterrée vivante par son père et son grand-père car elle parlait à des hommes, La jeune fille nommée Medine Memi a été retrouvée en position assise et les mains ligotées, l'existence de terre dans ses poumons et son estomac, ce qui signifie qu'elle a été enterrée de son vivant.


Cisjordanie : Souad, 17 ans brulée vive car elle est tombée enceinte avant son mariage.

Jordanie : une jeune fille de 16 ans, est mitraillée par son oncle car elle a perdu sa virginité lors d'un viol.

Afghanistan : Aisha Bibi âgée aujourd'hui de 19 ans, avait était marié de force par son père a un taliban lorsqu'elle avait 8 ans. A 16 ans, les frères de son mari la torturent et abusent d'elle, la jeune femme tente de s'enfuir, pendant que ce dernier part au combat. Elle est arrêtée par la police afghane et elle est condamnée à cinq mois de prison. A sa sortie les talibans la punissent en lui coupant le nez et les oreilles.

Belgique : Sadia Sheikh jeune étudiante de 20 ans, tuée par son frère, pour avoir refusé un mariage forcé. Un cas similaire est arrivée au Canada en juin 2010.

Inde : Un homme tue sa belle fille de 17 ans car il désapprouvait la relation de celle ci avec un belge d'origine indienne mais d'une caste inférieure à celle de leur famille.


De l'aide

Comment ce fait il que personne ne puissent aider ces pauvres victimes ? Mais comment peut -on les aider alors que leur propre pays s'en fiche complètement ? Comment aider celles qui arrivent a s'échapper d'une mort atroce, puisqu'elles vivront désormais le reste de leurs vies en pensant à leurs familles qui ont essayés de les assassiner, et celles dont le visage et le corps sont complètement détruit par l'acide.

L'intervention des gouvernements des pays concernés et la pression de la communauté internationale pourrait aider ces femmes. Qui sait ? Un jour peut être cette folie pourrait s'arrêter.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Amaïla Shahab
23 ans, Drancy (France).
Publié le 02 septembre 2010
Modifié le 27 novembre 2010
Lu 1 538 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲