FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Saint Capital

Notre monde court après l'argent. Nous sommes les néo-esclaves du XXI siècle et personne ne semble le remarquer. Les états sont promptes à déclencher des guerres. Tout cela ne ferait-il pas partis du même engrenage ? Petite critique à vision anar.


Dans les sociétés primitives, les esclaves formaient la base de la vie laborieuse. Toutes les tâches ingrates leur étaient assignées et ils devaient les exécuter sans mot dire. Ils devaient effectuer tous les travaux que la société se refusait à faire, se servant des esclaves comme de machines et souffre-douleur. Ils étaient mal considérés alors qu'ils effectuaient des travaux dignes d'Hercule. L'esclavage, de nos jours, est aboli. Du moins, sur le papier, car nombre de pays le pratiquent encore, dans l'ombre. Mais il ne faut pas croire que dans les démocraties le concept d'esclaves a été banni. Il existe aujourd'hui d'autres moyens que la mort ou la torture pour tourmenter. Ou plutôt, on peut parvenir au même résultat par des techniques encore plus perverses. Salaires revus en baisse, peur du chômage, horaires démesurés et autres restrictions font de nous les néo-esclaves du XXIe siècle. Ainsi, comme dans les sociétés primitives, nous servons l'état, nous l'enrichissons et nous contribuons à sa grandeur. Et l'on accepte cela, car la puissance d'une nation satisfait l'orgueil de son peuple. Les peuples veulent que leurs pays aient de plus en plus de pouvoir, rêvent que leur nation soit la plus forte et pour y parvenir, ils sont prêts à tout - à la guerre. La guerre peut revêtir plusieurs faces : elle peut être militaire, économique, psychologique, etc. Souvent différentes faces s'assemblent pour former un puzzle au pouvoir destructeur à peine imaginable. Tout cela est fait de manière à affaiblir le pays attaqué pour le mener trop souvent à sa destruction et à l'assimilation de ses richesses. Jusqu'à ce qu'une autre nation ne décide d'attaquer la première par convoitise... Chaque pays veut donc avoir plus d'argent, plus de puissance que tous les autres. Le culte de la fortune, de l'argent est prôné par le Capitalisme. Le capitalisme est omniprésent. Partout, on le retrouve, même dans le communisme où c'est l'état qui s'enrichit du moindre flux monétaire. Le capitalisme est ancré dans nos mentalités, chacun rêve d'être la personne la plus riche. Ainsi, pour vaincre les guerres, il faut d'abord vaincre la mentalité capitaliste, qui provient de l'Etat nous assignant à notre condition d'esclaves perpétuels des modes, des entreprises de consommation. Tout cela agit en lavage de cerveau pour nous guider vers une consommation de masses. Et cela nous enferme dans le besoin du capital, le besoin de se faire voir des autres, le besoin de toujours avoir plus. Ne les entendez-vous pas nous murmurer à longueur de journée : "Venez donc recevoir la sacro-sainte bénédiction du Capital !"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Saint Capital
Posté par cyrine le 20/08/2004 07:51:53
PRIS AU PIEGE!
nous sommes interdependants dans une sociéte elle meme interdépendante des autres sociétes.
jadis chaque etat régissait sa propre économie,mais aujourd'hui le système capitaliste auquel nous appartenons transcende toutes les economies sur une echelle mondiale.
mais il est evident que sur le plan internationale aucune politique ne controle cette nouvelle economie mondiale; le problème est là!
alors aucune législation internationale n'est adaptée de manière crédible et persuasive pour diriger cette economie.
imaginer vous un etat sans gouvernement avec seulement une economie, ce serait un désastre n'est ce pas?
a l'echelle mondiale, on peut considérer notre planète comme un etat controlé par une economie capitaliste sans aucune politique d'ampleur internationale!
nous sommes entre les mains du dieu ARGENT sans rien au dessus!
il est irréaliste d'espérer fonder une politique internationale credible pour prendre le dessus!
Re: Saint Capital
Posté par quezako le 20/08/2004 07:51:53
Le problème du capitalisme, c'est le rapport ave l'argent.
En effet, l'argent en sensé servir l'homme, pas l'inverse.
Je n'aime pas le culte de l'argent, il fait commettre des crimes et régresser l'homme à grand pas.

C'est un retour à la domination primaire, c'est celui qui a la plus grande gueule, le plus de pouvoir, le plus d'argent, qui domine l'autre.

Et ce qui m'inquiète, ce sont les intentions.
Car généralement, les capitalistes n'ont pas de bonnes intentions, ils veulent s'enrichir en écrasant les autres, c'est la loi du plus fort, et celui qui est faible ou limité intellectuellement n'a qu'à crever !

Le capitalisme est basé sur de mauvaises intentions, des intentions égoistes...

Je veux qu'on remette l'argent à sa place : sous l'homme, pas au dessus.
Re: Saint Capital
Posté par rapal le 20/08/2004 07:51:53
Les théories de droite que tu tiens me rendent triste. Elles me prouvent que nombre de gens n'ont encore pas compris que nous sommes au XXIème siècle. Elles ne savent toujours pas qu'est inscrit dans les droits de l'homme que tout être est censé naitre libre et égal aux autres... Et je suis suisse, pas français, ce texte vient d'un suisse, pays du fric et des coffee. Je suis fière de ne pas avoir ni Sarkozy, ni Le Pen chez moi...
Re: Saint Capital
Posté par rapal le 20/08/2004 07:51:53
je suis d'accord avec toi sur un point : le capitalisme est la meilleure stratégie économique qui soit actuellement, seulement, comme tu dis, elle est loin d'être parfaite. Ceci est une critique des faiblesses du capitalisme qui n'est de loin pas suffisamment égalitaire à mon goût, et appramment pas qu'au mien. Je cherche à trouver une stratégie économique parfaite. L'homme croit qu'il est différent de l'animal, alors qu'il lui ressemble en tout point. La loi du plus fort... Et si demain, tu te faisais allongé, malgré tout ton fric, par un petit mécréant qui se sera fait viré de son job 5 ans plus tot et qui n'a pas d'autre moyen que de voler pour survivre ? Remecieras-tu toujours le capitalisme d'appliquer la loi du plus fort ?
Re: Saint Capital
Posté par rapal le 20/08/2004 07:51:53
Je n'ai jamais dit que le capitalisme a crée les guerres. Mais il peut être une cause tout de même, en tant que recherche du profit.

"Deja parlez des nouveaux esclaves, prolétaires, au temps des avancés social, des retraites, congés payés, 35/ 39h par semaine, c'est quand même bien marrant."
Et que fais-tu des licenciements massifs lorsque l'entreprise fait déjà des bénéfices records, comme General Motors ? Ces licenciements sont fait dans un seul but : faire encore plus de bénéfice ! Hop, ton job passe à la trappe et débrouille toi après. une personne de 45-50 a très peu de chance de pouvoir retrouver un job. il commence à coûter cher aux entreprises qui ne veulent plus payer pour une personne qui travaille un peu moins bien, vu son âge. Et l'assurance chômage ne va pas payer ta bouffe jusqu'à ton arrivée en retraite. Et en parlant de retraite, en suisse, l'Assurance Veillesse et Survivance ne te suffit pas pour vivre.
ensuite, je ne parle pas de l'assimilation des recherches, comme tu le dis, mais l'assimilation des richesses, il y a une différence, je sais pas si tu l'as vue. Et oui, je crois voir des guerres quotidiennes ayant but à la destruction des autres nations et à l'assimilation des richesses. Mais je ne savais pas que le problème Palestine-Israel n'était que le fruit de mon imagination ! Je te remercie de me montrer mon erreur. En effet, il n'y a pas de conflit en moyen orient, les israeliens ne s'attaquent pas aux palestiniens pour pouvoir créer leur propre pays, ils ne sont pas en train de construire un deuxième mur de la Honte, et les kamikazes palestiniens n'ont jamais existé et ne sont que l'oeuvre d'une grande farce ! Désolé, j'avais pas remarqué que j'avais tout inventé. Décidément, je suis trop nul... Merci à toi !!!
Et je n'en veux pas à l'argent, c'est tellement utile pour les échanges ! Je ne veux pas revenir au troc ! Mais il ne devrait être qu'un moyen de faciliter ces échanges, et pas une réserve de valeur qu'il faut faire fructifier par tous les moyens. Et je suis parfaitement conscient que l'homme a besoin actuellement de l'Etat. Il n'a pas encore appris à s'en passer, mais qui sait, peut-etre que ça viendra ! Ce qui est le plus important, c'est de former nous-même notre jugement, et ne pas laisser notre mentalité juger à notre place. la Démocratie n'est pas la panacée, mais c'est aujourd'hui un des gouvernements les moins pires.
Et tout le monde s'en fout d'être riche ? Tant mieux ! Alors, le patron de Novartis ou de Nestlé ne gagne pas 20 millions par an ! C'est cool ! Je l'ai aussi imaginé, ça, comme pour les conflits quotidiens ? Merci de me tirer d'erreur !
Je suis franchement désolé que tout mon article transpire la bonne médiocrité. Mais ta remarque ne me fait pas voir où il est médiocre. Si tu pouvais me le dire plus clairement, là je le prendrais comme une réflexion constructive, puisqu'elle permettrait une amélioration.
A plus !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 27 mars 2004
Modifié le 27 mars 2004
Lu 1 028 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143